L’écho du miroir

L’écho du miroir : Est la face de votre égo que parfois vous cherchez à cacher, c’est des étapes que vous voulez brûler, c’est parfois des comportements que vous-mêmes vous réprimez, c’est un chemin dont vous savez pertinemment qu’il n’est pas bon pour votre conscience.

Vous êtes face à un tel miroir à un moment de votre vie et vous devez le comprendre sans pourtant l’accepter surtout si cela ne correspond pas à votre état d’être.

La convoitise :

photo de corinne vagner l'amourLa plupart des femmes aiment l’inaccessible. Celui qui est en couple, celui qui répond à un fantasme, à des idées reçues, celui qui paraît si distant et si proche dans leur esprit, celui qui ne fait pas attention à elles et qui n’appellent pas…

Pourquoi s’intéresser à un homme tranquille, calme et qui ne papillonne pas. Elles veulent quelqu’un que l’on s’arrache car cela flatte leur ego.

Elles deviennent manipulatrices et s’imagine qu’il est forcément intéressé… Alors, si celui-ci est en difficulté dans son couple, elles deviennent comme un aigle royale, prêtent à bondir sur leur proie.

 

Les amoureuses : Un manque de confiance en elle ou une réelle envie de braver l’interdit ?

Enfin, il existe une dernière catégorie de femmes, celles qui tombent réellement amoureuses d’hommes en couple, non pas pour braver l’interdit, transgresser les règles ou parce qu’il sont objets de convoitise, mais bien parce qu’ils correspondent aux critères qu’elle se sont fixés.

Et c’est bien naturel, car le monsieur vit déjà avec une femme depuis un petit moment, connaît les us et coutumes féminines, sait agir en conséquence, avec toute la prévenance que l’on peut attendre de lui. Il se comporte et s’habille comme on le voudrait. Bref, il n’est plus un être brut de décoffrage mais un homme totalement formaté pour le couple. Le rêve pour celles qui aspirent à trouver l’homme idéal ! Elles oublient toutefois une chose : si le monsieur venait à craquer effectivement pour elles, il ne serait plus l’être parfait, car il serait infidèle…

Les femmes ne sont pas toutes ainsi…. Je vous rassure !! « Moi aussi, d’ailleurs… Ouf !»

Les hommes sont des séducteurs maladroit pour certains et d’autres des grands infidèles. Confondant parfois, une relation sans lendemain (malgré qu’ils soient en couple) comme un déversoir de leur égo.

Conquérir son homme avant qu’il déballe : N’est pas chose simple… Revoyez les bases…

Conquérir à chaque instant: C’est garder la relation intacte

Comme les femmes, les hommes ne nient pas l’importance de l’attirance physique. Mais contrairement aux clichés voulant que seules les blondes à forte poitrine et les mannequins squelettiques les fassent tous tomber, les hommes avouent être séduits par des femmes bien différentes de ces idées reçues. Ainsi, certains d’entre eux avouent tomber fous amoureux de femmes plutôt rondes ou normale, charmantes, compréhensive, naturelles et sans artifices.

Ils sont également nombreux à faire une grande différence entre une femme belle et une femme sexy, affirmant que pour eux, une femme peut être sexy sans être belle, et vice versa. D’ailleurs, d’après leurs dires, ce sont souvent les défauts d’une femme qui sont à l’origine de sa beauté.

Si elle passe plus de temps à se regarder, elle se perdra car en se retournant, il ne sera plus là…

Alors que les critères physiques varient beaucoup d’un homme à l’autre, certains tue l’amour semblent être partagés par un très grand nombre d’hommes. Ainsi, trop boire d’alcool, ne pas s’épiler, trop se maquiller, porter des bottes en plastique et un leggins ne semblent pas conquérir les hommes. Sans oublier l’éternel gros pyjama, contre lequel, ils l’échangeront contre une petite nuisette sexy…

L’attente de :photo de cléopatra 1

Comment peut-on être en désarroi complet face à un refus ? Certaines femmes et hommes se mettent dans un état parfois à la limite du ridicule pour récupérer un amour qu’ils ont perdu ?

Où est la Prise de conscience dans ce contexte ?

Terrible question !! Pour cela, il faut vous faire accompagner car la réalité est aveugler par votre incompréhension et vous n’avez plus le contrôle de votre vie. Vous souhaitez que l’autre soit votre souffre-douleur, qu’il puisse absorber vos inquiétudes, limite qu’il s’aperçoit que vous êtes celle/celui qui faut…

L’attente de est une entorse la relation saine et la seule solution c’est un dialogue apaiser et une écoute de chacun. L’acceptation du départ de l’autre est parfois, la seule chose à court terme pour se comprendre.

Le sexe comme seul exécutoire ?

Certaines femmes font un chemin impressionnant pour passer un moment de sexe avec celui qu’elles convoitent. Parfois, se retrouvent face à leurs réalités et en plein action partent en protestant une rapidité soudaine… Pourquoi avoir fait le chemin alors ? Oups !!

D’autres vont jusqu’au bout mais le lendemain deviennent silencieuses par dégoût ou honte ?

Il est important de ne pas confondre L’envie et le Besoin… De se positionner sur ce que vous voulez vraiment et ce que vous ne voulez pas… De ne pas franchir une étape dont vous connaissez le résultat final…

C’est prendre une pente dont vous savez que forcément vous allez tomber ? Pourquoi vous entêtez alors ?

Merci à Corine Vagner Pour les photos et Cléo : http://www.cleopatre.book.fr/

 

 

La séduction

La Séduction est une beauté d’âme…

La femme parfois se doit faire des efforts pour être : Être elle, être vue, être admirée, être une séduction sans être dans la provocation…- La difficulté est venue : Comment peut-on décrire la provocation ? – Ne serait-il pas du jugement ?photo de cricri oiseau

Le Tao parle de beauté d’âme : Quelle est la différence ? – Comment naît cette émotion ? Et, surtout, comment entretenir cette émotion à travers le temps et les crises inévitables de la vie à deux ? Quelles sont les étapes de la séduction et comment faire en sorte que cette séduction puisse durer ?

Connaître l’objectif : – L’objectif de la séduction est d’attirer l’attention d’une personne par tous les moyens possibles afin d’en prendre le contrôle émotionnel et s’assurer ainsi une source de plaisir. – Le plaisir de poser son regard et être admiré…

Le monde change : – Le guetteur ou chasseur n’est pas nécessairement celui que l’on imagine. Vous ne me croyez pas, messieurs ? Essayez donc de séduire une femme qui ne veut pas être séduite et vous verrez qui possède le pouvoir dans ce processus de séduction. La femme sait ce qui attire et parfois cela l’ennuie.

Déroulement : – Quelles sont-elles ces fameuses étapes ? Il faut savoir attirer l’attention de la personne que l’on veut séduire. Partout, les femmes vont mettre en valeur leurs charmes physiques, les hommes, leur puissance et leurs richesses ; les deux le font de façon plus ou moins ostensible, dépendant des normes culturelles. Les hommes paradent, les femmes provoquent ? Mais, peut-on dire que c’est de la provocation ? Les hommes recherchent la fertilité, les femmes, la sécurité.

La beauté (le Tao) : – Même sur la route de l’enfer, les fleurs peuvent vous faire sourire. Elles sont fragiles, éphémères, absolues. Personne ne peut altérer leur nature. Bien sûr, vous pouvez aisément les détruire, mais vous ne gagnerez rien, on ne peut les forcer à se soumettre à votre volonté. – Les fleurs éveillent en vous l’instinct de les protéger, de les apprécier et de leur donner un abri. Ce monde est trop laid, trop violent. Il doit bien exister quelque chose de délicat à chérir et admirer. Agir ainsi, c’est s’élever au-dessus de la brute et aller vers le raffiné. – Si cette beauté est légère, c’est encore mieux. La vie elle-même est fugitive. La métaphore du Tao ne se trompe pas… La fleur est une femme.

La séduction : – La séduction est un jeu subtil où tous les coups ne sont pas permis. Sourire, gestes, regard, tenue… les atouts pour séduire un homme dépassent de loin la seule beauté physique. Il faut en prendre conscience, en cela le Tao parle de la beauté d’âme. « Que dirait l’aveugle face à la beauté physique ? » … -Le regard séducteur : – Si le regard intrusif de l’homme rencontre le regard réceptif d’une femme, se produit alors une étincelle remplie de promesses. En êtes-vous certain ? Si vous retirez le jugement de l’autre, si vous restez neutre sans l’imaginer dans votre lit … (Sourire) si vous êtes vous-même, vous remarquerez que sans parole et communication, la femme restera un mystère à vos yeux.karine ska 5

La pensée de la femme : – La femme adore que l’homme pense à elle. C’est une fierté typiquement féminine que d’être capable de créer une émotion magnifique et inoubliable chez l’homme qu’elle fréquente. La femme veut rendre amoureux l’homme. – En cela, elle doit rester imaginative et être dans la créativité perpétuelle. Ne pas se laisser aller sur un acquis.

L’art de la séduction : – La femme timide. Cette dernière est une rêveuse possédant une sensibilité exacerbée. Elle cherche avant tout une relation stable où la bienveillance est de rigueur. Cependant, il est difficile de connaître la timide car celle-ci s’auto-dévalorise ce qui la rend peu bavarde lorsqu’elle doit parler d’elle-même. – L’estime de Soi est une approche qui peut résoudre ce frein qui vous empêche d’avancer. La femme intello, quant à elle, adore parler et débattre sur n’importe quel sujet. Vous devrez donc lui prouver que vous avez confiance en vous et que vous ne craignez pas les conflits. N’hésitez pas à donner votre avis tout en acceptant son opinion si celui-ci est contraire au votre.

Et si vous restez tout simplement, vous-même. – Préférez-vous une femme belle, brillante ou sensuelle ? Les hommes beaux sont-ils sains ? Faut-il savoir faire de l’humour à une femme ?

La séduction provoquante : – Elle est consciente de son attirance envers les hommes, et abuse de son pouvoir, même si parfois elle le nie. Souvent elle dit n’avoir aucun attrait, se croire moche, mais ce n’est qu’un mensonge destiné à se positionner. – Est-ce vraiment utile ? Le plus important, elle donne des signes d’intérêt souvent disproportionnés par rapport à ceux dont une femme a besoin pour provoquer l’intérêt d’un homme. Une femme « normale » ne donnera jamais plus de signes que le minimum nécessaire pour déclencher l’intérêt d’un homme.