Amour

Amour :

Sous l'oeil de Coach Tao Carqueiranne 012C’est bien là un mot « Etrange » – Aimer !! On peut aimer de différente façon mais avons-nous posé la question sur ce que cela veut dire vraiment ? Vous allez dehors et faites l’expérience ou autour de vous, les mots explicatifs seront diverses et varier…

Par exemple : S’il « Aime » d’amour peut-il aimer une autre ? Terrible question… Je vais essayer de répondre à la vertu de ce mot tout en apportant des approches…

Aimer : Eprouver de l’amour ou de l’attachement pour quelqu’un ou pour quelque chose.

Aie !! Quelque chose … N’aurait-il pas fallu réserver ce mot à l’amour seulement ? Mais, l’amour est vaste et si mystérieux.

Puis je « aimer » ma fille et ma compagne du même amour ? Non, cet amour est différent car il est plus de l’attachement que de l’amour…. Mais, l’amour est une sorte d’attachement plus profond… Vous voyez la complexité du sujet… ?

Aimer l’autre : « La relation amoureuse »

Aimer selon le Tao : Selon l’approche taoïste, toutes les méthodes de préservation de la santé ne servent à rien si elles ne s’accompagnent pas d’une sexualité épanouie. L’union de la femme et de l’homme est semblable à l’union de la Terre et du Ciel. C’est parce qu’ils s’accouplent harmonieusement que la Terre et le ciel durent à jamais. C’est ce que les sages appellent l’immortalité…

Accéder à une sexualité épanouie n’est pas une évidence, encore moins pour les occidentaux qui sont encore bien trop souvent sous l’emprise des tabous issus de la religion. Abordée sous un angle sacré, harmoniser sa sexualité suppose de l’explorer dans ses aspects physique, énergétique, émotionnel, affectif et spirituel. D’un point de vue oriental, tous ces axes sont indissociables.

Voilà, vous pensez que je me suis égaré !! Ah, pas vraiment. Selon le Tao l’amour est une fusion entre deux être et c’est amour doit être dans une harmonie…

Est-ce aussi éloigné que cela ? Pas vraiment, la découverte de l’autre est dans le partage, l’émotion, la liberté de chacun, les sensations… Quand vous découvrez l’autre, vous prenez le temps de savourer… ? Mais, ceci n’est plus… N’est-ce pas, la société nous empêche de prendre le temps, donc on court et on croit que la relation avec l’autre est faîte d’indépendance de Soi… (Vous êtes seul (e) mais accompagné(e)) Une confusion du genre, n’est-il pas ?

Selon le Tao : Vous souffrez de stress à cause des problèmes d’alimentation, d’eau, d’air, de politique, de religion…Vous devenez les victimes de la vie, les esclaves de la vie. Vous entretenez cette condition. Alors la vie vous aspire, vous absorbe comme un tourbillon avec un énorme pouvoir pour vous tirer vers le bas. Vous oubliez réellement ce que Vous êtes. Vous oubliez comment aimer, comment pardonner, comment découvrir, comment partager, comment sourire, comment être Soi,  vous vous sentez victimes de l’existence.

Une approche du Tao : Afin de retrouver la conscience d’aimer, d’avoir de la compassion, tournez-vous vers l’inphoto de cricri rose sur fond de rocher noir et blanctérieur, ralentissez, devenez tranquilles. Sentez votre corps, sentez votre mental, sentez votre esprit, sentez votre cœur, sentez votre amour. Chaque jour à plusieurs reprises tournez-vous vers l’intérieur pour méditer, communiquer avec votre propre esprit.

Vous vous rendrez compte à quel point vous êtes spirituels et combien les attachements au monde externe ont peu de sens. Venez-en au sens de votre vie qui est d’être joyeux, heureux, d’aimer.

Le Tao dit : Qu’il est important de s’aimer Soi-même ainsi vous aurez le loisir d’aimer l’autre. Il est important de se connaître et de savoir qui vous êtes… Que voulez-vous vraiment ? Une relation durable ou une aventure sans lendemain ? Une relation de couple avec ses engagements ou une liberté sans se prononcer ? L’amour à deux n’est pas chose simple et vous devez SAVOIR ce que vous désirez sinon vous apporterez de la confusion dans votre vie et à l’autre aussi. Une telle attitude peut-elle amener à l’infidélité ? Ma réponse est « oui » La confusion peut même est source de discorde et de séparation. C’est pour cela qu’il est important de comprendre l’autre.

Doit-on accepter l’ancienne vie de l’autre ? Doit-on accepter ses enfants ? Comment peut-on après un temps ne pas vouloir se projeter avec eux ? Est-ce que cela impose un choix ?

Le Tao dit : L’amour véritable est inconditionnelle et ne peut se confondre, vous ne pouvez pas demander cela à l’autre juste par peur ou confusion. Sa vie, ses enfants font parties de lui ou d’elle et en cela, il ne peut en être autrement.

Je rajouterai ceci : Si c’est votre cas et que ceci vous affecte, prenez le temps d’analyser la situation, il y a peu dephoto de corinne vagner l'automne chemin face à vous… Le premier est vers la construction avec eux, le deuxième votre liberté d’être seul (e)…

Que dit le Tao : La Nature, dans sa louange silencieuse, déployant ses accents au fil des saisons…
Réapprend à l’Homme… l’Amour !
Il suffit parfois d’un seul arbre, au tronc solide et aux racines profondes, aux branches qui acclament le Ciel et embrassent la Terre comme des bras qui s’ouvrent pour accueillir l’autre…

Un homme ou une femme peut-il (elle) dire « Je t’aime » à deux personnes à la fois ? Si vous êtes centré sur vous-même et que votre relation est dans l’harmonie, vous ne le pourrez pas. Si vous ressentez l’envie de le dire à une autre personne c’est que votre esprit est dans la confusion… Vous devez alors prendre du temps et panser vos maux.

A la question : Est-ce possible ? Non, ne serait pas la bonne réponse. Tout est possible mais cela ne serait pas l’amour véritable mais de l’affection sans fondement.

« Il ou elle » m’a quitté et peu de jour après à refait sa vie, est-ce possible ? Vous connaissez sûrement une personne qui a vécu ceci ou vous-même. Ne prenez pas l’histoire de l’autre en exemple, chaque histoire est différente.

Pour vous répondre « sincèrement » (même si je l’ai toujours été jusque-là …) – Si la relation que vous avez vécue était chaotique, et la compréhension peu encline d’être présente donc la probabilité est certaine. Par contre, si la séparation est due à une incompréhension avec des sentiments, il serait conseillé de panser ses plaies avant de croire que l’autre sera la meilleure solution pour ne pas être seul.

– Je pourrais continuer longtemps ainsi, contactez moi si vous avez des questions.

 

Photos de : Christophe Le Bihan et Corinne Vagner Marin

 

Le soi

Le Soi

Un art de vivre :

Vivre dans l’esprit du Tao, c’est de devenir l’eau dans l’eau, le filet dans le ruisseau, la vague de l’océan. Contre les raideurs et les stéréotypes des écoles confucéennes, le Tao est un éloge éternel à la liberté de devenir soi, par soi, pour soi, en soi.

La sagesse Taoïste défend cinq vertus fondamentales : Le naturel, la simplicité, l’harmonie, la longévité et la beauté.

Le Soi : L’amour de Soi et la confiance en Soi sont les deux piliers qui permettent à l’estime de Soi d’être totalement présent.bouddhas

L’amour de Soi : vous permet d’accepter vos failles, vos défauts, vos rêves, vos indulgences, vos perceptions … – Cela permet une conscience de votre imperfection.

La confiance en Soi : Vous persuade que vous arriverez même avec les embuscades. Elle concerne l’aptitude à « faire », à « agir » …

Accepter ses défauts – Comment en sortir ? C’est un premier vers l’acceptation de Soi est d’arriver à comprendre qu’il n’est pas nécessaire d’être sans défaut pour être digne d’amour (et qui peut l’être) – Dépasser le refus de prendre conscience de ses capacités et de ses limites.

« Avoir confiance en Soi » c’est avoir confiance en votre capacité à penser, apprendre, faire des choix, prendre des décisions, s’équilibrer aux changements … – Il est dit que « S’aimer soi-même permet de s’ouvrir aux autres et d’arrêter de vous prêter de mauvais sentiments.

L’acceptation de Soi : Accordez-vous la permission et de courage pour vous approprier vos pensées, vos émotions et vos actions, sans s’en échapper, ni les nier ou les dénigrer …

Être dans la conscience : Respectez les faits, soyez présent à ce que vous êtes en train d’accomplir, curieux et ouvert à ce qui vous entoure… – Soyez authentique, sans être dans le jugement de l’autre. Refusez de fausser la réalité de qui vous êtes sans craindre la désapprobation.

Devinez qui vous-êtes ? : Mieux habiter son temps est une lente démarche personnelle, réaliste, astucieuse, quasi esthétique … Cela conduit à chercher l’intensité ou la qualité de chaque instant au présent, une démarche Zen !!

Avoir une prise de conscience commence par l’observation de votre propre comportement, de votre rapport quotidien.

Définissez vos priorités : « Qu’est-ce-qui compte le plus pour vous dans la vie ? » – Cette prise de conscience permet de commencer à alléger sa vie d’une façon concrète, ce qui est impossible sans faire des choix, sans accepter des renoncements.

serenite 1Ayez un objectif avoué : Mieux vivre, mieux être, être vous … – N’êtes-vous pas plus motivés pour le faire si vous pouvez ainsi retrouver les activités qui vous font plaisir ? Quand avez-vous partagé un moment de pleine plénitude avec vous-même ? Quand ?

Cette démarche peut vous sembler égoïste, elle est cependant bénéfique à vous-même et à votre entourage. Car qui a envie de fréquenter quelqu’un complètement stressé ? Pour progresser dans cette libération. – la philosophie zen : N’est de comprendre votre personnalité de manière intellectuelle – il invite à prendre conscience de ce qu’on est réellement pour un jour, connaître l’éveil.

La quête de Soi : Elle passe d’abord par la pratique régulière de la méditation. Ensuite par la recherche, au quotidien, de la simplicité : Être simple, être en harmonie… – Cela implique de redécouvrir les gestes élémentaires de l’existence, le bon sens…

Le Soi dans le temps : Vous devrez organiser votre temps pour être plus efficace, plus rapide, moins stressé. Vous pourrez ainsi améliorer vos pratiques quotidiennes afin de réaliser vos objectifs. – Maîtriser vos imprévus.

Être Soi : Ne soyez pas le jouet de votre affectivité !! Le lâcher prise est une solution pour la rétention d’émotions – Si vous prenez sur vous de n’exprimer ni colère, ni chagrin, ni joie, ni peur…

S’aimer Soi : Cessez de vouloir être aimé par tout le monde. – Être apprécié par tous. Mieux vaut utiliser vos capacités naturelles de compréhension. Cessez toute empathie inutile afin de vous préserver.