Célibat

photo de christine germain 2Certains vous diront qu’ils sont Célibataire par choix – Surement une peur de s’investir ou de perdre une liberté enfin trouver. D’autres, vous diront qu’ils cherchent en vain leurs princes ou princesses charmants, charmantes mais le château est bien loin et le chemin semé t’embûches et de tentation diverses, d’autres enfin pensent que le premier crapaud est forcément le bon, ou la grenouille d’un baiser s’élèvera… Ne croyez en rien que cela sort de l’imaginaire… C’est une quête et on est au croisé des chemins…

La peur d’aimer est une peur immuable et ceci tant que vous resterez dans l’idée que la vie doit être ainsi. Si vous ne prenez pas le temps de vous rencontrer, afin, je vous dirai de  SAVOIR qui vous êtes et ce que vous désirez réellement alors… – Le monde du célibat restera votre demeure et vous en perdrez la clef.

Investir :

La construction d’un chemin n’est pas vain, vous devrez connaître (vous connaître, vous entendre et vous écouter) …- Connaître ce qui vous anime et par quel chemin, vous avez déjà arpenté.

Si vos histoires sont chaotiques, vous devrez les comprendre, les savourer et en tirer la leçon pour enfin faire le deuil. – Il est important de faire cela pour confronter son cœur à une autre âme.

« L’esprit du Maître est comme un miroir : Il renvoie mais n’accumule pas, ne contient rien, n’exclut rien, et réfléchit les choses exactement telles qu’elles sont. Ainsi a-t-il ce qu’il veut et ne veut-il que ce qu’il a. » Tchouang-Tseu

Le miroir est votre propre reflet, et vous devez savoir ce que vous êtes et ne pas vous cachez derrière une image qui n’est pas la vôtre.

Certains hommes diront que s’ ils ont quitté leurs femmes, c’est parce qu’elles avaient manqué de séduction et de sensualité, trop préoccupé par les enfants et pas assez à eux. – Comment comprendre cela ? Est-ce juste ?

La question qu’on peut aussi se poser : C’est qu’a-t-il fait pour changer les choses ? Voulait-il la remplacer comme lui préparer un repas, s’occuper des enfants et enfin lui laisser du temps de repos afin de se consacrer qu’à lui ? Ce n’est pas aussi simple car chaque histoire possède une réponse et faire une généralité, serait une grossière erreur et pourtant je vais tenter de vous donner des approches…

S’il faisait cela, certaines continueront à être distantes. Ce qu’il faut à ce moment c’est percer à jour leur manque de confiance en elle, leur redonner le goût de s’aimer et de plaire… – photo de karine sylvain 4Vous avez entendu les séances de RELOOKING, mais il ne faudra pas s’arrêter là bêtement… Mais, allez plus loin percer à jour ce qu’il a retient et de véritablement l’accompagner.

« Subjugué et ne rien montrer, apercevoir et ne rien voir, scintillé et ne pas briller » ceci est une vertu de la séduction dont je ne pourrais vous révéler le secret (pour cela, il faudra me rencontrer) mais sachez que la romance n’est pas que des vers de poésie, mais le symbole d’un amour perdu dont vous devriez à deux trouver.

Pour répondre à la question : Est-ce juste de partir parce qu’elle est éloignée ? Non, mais essayer de lui apporter une oreille afin de l’écouter peut désamorcer une séparation inévitable.

Est-ce que cela peut en découler à une infidélité ? « Oui » pour les mêmes raisons, la femme comme l’homme a besoin de sentir « aimer » d’être important (e), partager une sensualité, les sens, la velouté, le désir…

Comment se relever après cela ? – SE REMETTTRE EN QUESTION, la prise de conscience permet de se poser les bonnes questions.

Peut-on être célibataire par choix ? « Oui » Là, aussi chaque histoire est différente mais si je veux vous apportez une approche, je serai tenté de vous répondre : C’est souvent lié à une souffrance et à un manque de confiance en l’autre donc à l’amour. Aimant la liberté et l’envie de ne plus partager le même lit chaque matin, mais de temps en temps « Batifoler »…

Est-ce bon de faire cela, il y a-t-il un risque de se perdre ? La quête, vous en souvenez !! Au début de cet article, n’est pas la croisé des chemins, c’est à vous de savoir répondre à cette question. Mais, effectivement, il y a un risque que vous ne puissiez plus savoir qui vous êtes et que vous puissiez rester dans l’incompréhension donc dans une certaine souffrance… « Est-ce votre idéale ? »

« Le Maître maintient son équilibre quel que soit l’opposé dans lequel il entre. Il laisse les choses poursuivre leurs mutations et demeure concentré sur ce qui est réel. Il est comme l’océan : Bien qu’il ait des vagues en surface, dans ses profondeurs le calme est parfait » Tchouang-TSEU

photo de aurore 10Maintenir son EQUILIBRE : Être en Harmonie. Pour rester sur votre chemin, votre quête, vous devez SAVOIR quel est votre idéale ? Pas celui que voudrait vos parents, pas celui des amies, amis, mais le vôtre… Et portez aux regards et soyez-en fier !

La peur immuable : Soyez certain que vous n’êtes pas le/la seul (e) dans ce cas et vous devrez y sortir pour être vous. , les éloges éternels du Tao à la liberté de devenir soi, par soi, pour soi, en soi. Est l’ultime réponse pour avancer sereinement.

Être célibataire n’est pas une fatalité… Vous devriez comprendre cela afin de commencer à écrire votre livre, votre histoire…

 

Merci pour les photos : Christine GERMAIN, Karine SYLVAIN et Aurore…

Photo de Corinne Vagner Marin (merci encore)…

 

Eveil de la conscience

L’éveil de la Conscience de Soi…

La conscience de Soi est un refuge de vous-même et elle implique plusieurs sujets que je vais  aborder. Ils aborderont les aspects que vous pouvez rencontrer et posséder.

Le besoin de tout contrôler :

Est-ce bon d’être ainsi ? – Si c’est plus fort que vous, vous ne pouvez pas ne pas intervenir. Au travail, en famille, même avec vos amis… Vous vous impliquez dans tous les domaines… Attention, cette attitude peut vous nuire. Cessez de vous demander comment vous pouvez améliorer les choses mais demandez-vous pourquoi vous vous sentez obligé de la faire. – La peur est votre distraction et c’est la raison de ce que vous êtes.

Ayez confiance en vous et aux autres. Ayez de la reconnaissance pour vous, sachez, vous mettre en valeur…

Gérer l’imprévu :

Des journées devraient être parfaites, vous aviez pourtant tout prévu… Sauf, l’imprévisible. Quand ce genre de désagréments survient, vous vous trouvez désarmé. La solution : L’agenda, l’organisation, … Et si vous souhaitez une solution : Adoptez un plan,photo de corinne vagner tendres larmes profité de la journée en réalisant celle-ci sans contrainte.

Gestion des émotions :

Bien des personnes pensent gérer leurs émotions en riant, ravaler ses sentiments, c’est la meilleure solution pour les voir ressurgir de manière inopportune et disproportionnée (fondre en larmes, être énerver sans raisons, avoir des peurs…). Prendre le contrôle en vous recentrant sur vous-même, sur vos objectifs.

L’amour à tout prix :

 La période qui peut paraître difficile à gérer c’est le célibat. En peut se mettre en tête de trouver l’amour à tout prix. Vous pouvez chercher séduire à tout prix, cherchez cette âme sœur par tous les moyens, comme une quête du trésor…

Cessez ! De vous mettre la pression, cette période n’est pas anormal. Ne forcez pas votre destin, ne vous forcez pas à rencontrer des partenaires potentiels, acceptez les invitations, « bar, discothèque… », Mais n’en faites pas une obsession. Faîte-vous plaisir, il est tant, prenez le temps de vous rencontrer, de savourer, panser vos plaies, et essayez d’être vous…

Le bonheur :

Vos moments les plus heureux de votre vie ne sont pas ceux passés sur une plage de sable chaud, fin, un cocktail à la main… Ils sont agréables certes !! Laissez-moi vous conter : Le bonheur intense et infinie est « la vraie vie » Exercer un métier que vous aimez, partagez votre vie avec la personne qui vous comble, la rénovation de votre maison, … La satisfaction de faire quelque chose qui a du sens pour vous…

Il est possible, … de décider de son propre bonheur : C’est votre volonté d’être vous.

La Confiance :

La confiance en Soi dépend du regard que l’on porte sur soi-même. C’est aussi votre rapport au regard des autres. Mettez la chance de votre côté afin de gagner de l’assurance : – Concentrez-vous sur vos concepts et sur du concret. Soyez simple, misez sur des vêtements basiques, n’ajoutez pas de complications…

Travaillez votre regard sur vous-même : Focalisez-vous sur vos points forts. Et vos défauts, sont-ils aussi important ? De quels moyens disposez-vous pour les faire évoluer, les transformer ?

La comparaison :

Vous vous gaspillez parfois à beaucoup d’énergie à comparer votre situation à celle des autres. Le Tao explique parfois, qu’il est utile de savoir utiliser les métaphores ainsi vous avez un regard juste de vous-même.aurore photo

Et à quoi vous servirait-il ? A vous rassurer ? A vous motiver ? Une chose reste sûre c’est que vous pouvez continuer à le faire ou évoluer en utilisant la métaphore ou tout simplement cesser de le faire.

La beauté et l’âge :

Un sage disait ainsi : « une rose restera une rose même vieillie » – Ne perdez point votre temps à chercher en vain la crème qui vous fera retrouver vos 20 ans. Ce qui est à votre portée, c’est l’importance que vous accordez à vous-même. La beauté c’est de vous sublimez. Faîtes la paix avec votre corps et votre âge et cessez de vous projeter en arrière.

Dépasser vos complexes – Si vous êtes complexé, par exemple, pour votre poids : Ne regardez plus les personnes minces et cessez de vous comparer… Soyez vous-même !! Apprenez à vous aimer…

La timidité :

Cette manière d’être s’entretient d’elle-même – Moins vous oserez, moins vous vous sentirez armé pour oser. Bien sûr en sortir, demande beaucoup de travail sur Soi. Il convient donc d’y aller par étapes : Fixez-vous des petits défis – Allez de plus en plus de l’avant et pour cela, si vous avez besoin d’être accompagné… N’ayez crainte, vos premiers seront le bon.

 

 

Un grand merci à Christophe LE BIHAN et Corine VAGNER pour les photos