Bleu maudit

photo de Nathalie R« …Juste une larme qui ruissèle sur son visage, … un silence vient de tomber, cette claque qui rougit sa peine, elle est assailli de cette triste vérité… Encore une fois, il n’a point su se retenir, encore une fois, cette larme n’a pas pu être séchée… » Coach Tao.

J’écris cet article avec conscience d’être qu’une pierre à l’édifice, mais on peut tant faire pour que cette violence s’arrête. « Une fleur vient de se briser, sous un murmure… On se doit de la ramasser, l’aimer, la protéger, c’est notre nature… » Coach Tao

Partons d’un constat :

En France, 600 000 femmes victimes de violences conjugales

600 000 femmes ont subi des violences sexuelles ou physiques au sein de leur couple. 150 femmes meurent chaque année en France sous les coups de leur compagnon… Plus globalement, en France, entre 2010 et 2011, 200 000 femmes âgées de 18 à 75 ans ont été victimes de violences sexuelles hors ménage. (Source Gouvernement)

Il est écrit :

Généralement, la violence s’installe très progressivement. La première manifestation de violence passe, plus ou moins, inaperçue. Typiquement, il s’agit d’une apparente colère de monsieur.

Celui-ci va par exemple jeter un objet, se montrer physiquement menaçant, ou agresser verbalement, ou se montrer grossier. Il n’aura point de vertus, car il tentera de vouloir rabaisser, jouer sur un passif, sur ce qui fait mal, il devient alors Manipulateur, joueur car pour lui, c’est un jeu du dominant dominé. Monsieur va se trouver des excuses, Madame va lui trouver des excuses et ne lui indiquera pas, fermement, que la situation est inacceptable pour elle. La prochaine crise est juste un peu plus grave; cette fois-ci, il l’a bousculée. Mais elle, par amour, passera encore l’éponge.

Une femme victime m’écrit ceci : « Au début il était gentil et très vite il a créé une dépendance puis il m’a rabaissé j’étais moins que rien et je devais m’estimer heureuse qu’il me garde auprès de lui, je payais tout mais ce n’était pas assez et il s’énervait puis il a levé la main une fois et ça n’a plus arrêté, coup, viol et le soir de mon départ tentative d’étranglement. J’étais devenu dépressive mais le soir où j’ai cru ma vie fini je me suis battue car elle me paraissait trop courte et je voulais vivre. Le lendemain je quittais le domicile conjugal et lui ne comprenais pas pour lui c’était normal comme il m’a dit tu m’appartiens j’ai le droit de vie ou de mort sur toi. »

Une autre femme aborde le sujet ainsi : « Oui , des années de harcèlement moral et la perte de mon papa le 13 décembre 2013, plus de protecteur, le 01 février suite à une dispute conjugale et Monsieur ayant bu, j’étais au téléphone, et le coup et parti, hôpital, dépôt de plainte, je rentre à la maison et la violences encore il me lance sur le canapé me refrappe je réussi après son absence de quelques secondes à fuir avec mon sac ou se trouvaient mes clefs et mon portable je prends la voiture et je m’enfuis… »

Si on s’arrêtait juste un instant ! Est-ce de l’amour ? Comment peut-on estimer que c’est une chance ? Créer de la dépendance et s’en servir comme exécutoire… Où va cette machination ?  Comment croire cela ? Qu’on se le dise la violence sur toutes ses formes est condamnable mais celle qui affligé à une femme l’est mille fois plus… Comment peut-on violé la femme qu’on dit « aimer » ?

Sous quel silence, on met celle-ci sous prétexte qu’on est le mari ? Sous prétexte qu’elle est plus faible… Ce n’est pas de l’amour, soyez-en rassurer !!

J’écrirai au masculin pour celui frappe, au féminin pour la victime, cela correspondant au schéma le plus classique de la violence entre conjoints.

Verbalement, il crie dessus, vous injure, vous accuse, vous culpabilise. Il vous critique à répétition, dénigre votre travail, votre ménage, votre cuisine. Il vous menace, de vous quitter par exemple, ou de ‘péter les plombs’ (être violent physiquement) si vous continuez à vous opposer à lui.photo de corinne vagner goutte d'eau

Use de sa Force : Physiquement, il vous bouscule, vous empoigne, vous secoue, vous pousse, vous jette dans le fauteuil, vous serre le bras, vous mord, vous frappe, vous pince…

Dans le déni : Il n’accepte jamais votre avis, vos suggestions, vos demandes. Il va prendre des décisions impliquant le couple sans vous en parler d’abord pour savoir ce que vous en pensez.

Il fait mine de ne pas écouter ce que vous dites. Comme si vous étiez stupide ou inintéressante. Il vous dénigre devant les autres, fait mine de s’énerver quand vous parlez.

Devient POSSESSIF : Il vous surveille, veut savoir qui vous a appelé, qui vous a envoyé un SMS, veut le lire, vous accuse. Il se montre excessivement jaloux, suspicieux. Petit à petit, il vous isole de vos ami(e)s, de vos relations, de vos parents. C’est à chaque fois une scène. Lui par contre refuse de vous dire ce qu’il fait, qui il voit. Cela, vous dit-il, ne vous regarde pas.

Il vous menace, parfois avec une arme ! Vous dit carrément qu’il va vous tuer ou tuer les enfants si vous faites quoi que ce soit. Il vous fait peur. Il vous oblige à avoir des relations avec lui alors que vous ne le souhaitez pas, il vous a violée. – Source Internet. « Il tend cette lame sur elle, comme un couteau, elle ne respire plus, elle souffre sous son poids, il la viole et l’insulte, elle est détruite, tout meurt en elle… » Coach Tao

La peur, un sentiment ? « Oui » Car, elle se nourrit de ce qu’il peut dire ce jeu de Culpabilité. C’est pour cela qu’il ne faut pas y tomber. Plus facile à écrire que faire… J’en conviens !

Cette peur naît autour du doute de vous-même, du manque de confiance que vous avez. C’est pour cela, … L’importance est de CROIRE EN VOUS en tout instant. Vous n’êtes pas l’élément faible, vous avez des convictions, des quêtes à accomplir, on a besoin de vous et vous devrez vous relever. Vous n’êtes pas responsable de la situation et à aucun vous méritez cette violence et son incertitude. J’écris souvent que la Femme est une Muse, une réalité de la vie… Sans aile (elle) nous ne pourrons jamais voler…

S’entourer de personnes viables qui pourront réellement vous apporter un soutien sans contre mesure.

Des solutions : En effet, prendre l’option d’une thérapie individuelle a des conséquences sur la suite des opérations. Un professionnel qui vous reçoit en individuel, même s’il veille à une compréhension neutre des situations, même s’il tente régulièrement d’apporter un certain recul ou une vision alternative sur votre situation, n’aura pas l’avis du conjoint, susceptible, lui/elle, d’apporter un éclairage souvent très différent sur les situations. Il est capitale que vous soyez à deux afin de relater votre ressenti.

S’il est trop tard : Ne considérez pas cela comme une fuite mais comme un autre chemin. Une nouvelle vie, il faudra panser vos plaies, et repartir à la conquête de vous-même. Malgré vos larmes et vos blessures, vous pourrez vous reconstruire si vous faites le premier pas. De nombreuses associations sont présentes sur le territoire et le numéro 3919 reste disponible.

Je m’engage sur Marseille à accompagner bénévolement toutes femmes qui en fera la demande auprès d’une association pour me contacter.

Coach Tao s’engagera toujours auprès de vous.

Je vous laisse un lien pour ce livre (voir ci-dessous) de Nathalie COUGNY

 

Miroir

sophie favier avec Coach TaoMiroir, miroir, mon si jolie Miroir dit moi ?… (Dans Blanche Neige et les sept nains)

« Lorsqu’il s’éprend de son reflet, de lui-même en tant qu’autre, en fait, il ignore qu’il s’aime. Il ne se sait pas amoureux de soi et croit aimer un autre que lui.

Pour un miroir vivant, réfléchir c’est aimer! Il n’a pas voulu se connaître par les yeux de l’autre, se reconnaître dans les yeux de l’autre. La nymphe aurait pu lui dire ces vers que lui prête le poète :

« Tu as fermé une porte pour toujours,  Il existe un miroir qui t’attendra en vain. Fermer la porte de l’amour, n’est-ce pas ouvrir celle de la mort? » Narcissique …

Je vais essayer de vous aborder le sujet du miroir et ce que cela à voir avec l’Empathie, l’effet éponge, s’identifier à … Ce que cela peut causer en vous et comment aborder le sujet sur une vision différente…

Etat d’esprit :

« Je suis comme une éponge, j’absorbe les ondes négatives, les plaintes, les histoires des uns et des autres. Je relativise sans cesse mes histoires personnelles en me disant qu’il y a pire. Mon boulot ne me plaît pas, l’ambiance est corrosive et néfaste, mais je ne suis pas la/le plus à plaindre : ma collègue se fait harceler moralement depuis un an. C’est pire, non? »

Cet état d’esprit peut vous arriver et le risque c’est une fatigue !!Les autres vous trouverons sympa car à l’écoute, attentif, attentionné, compatissant, voir compréhensif… Mais, est-ce le cas ? Votre collègue se fait disputer et c’est vous qui sortez le mouchoir…

Voici des phrases qui résument des positions qui sont néfastes.

« Comment, je trouve que ton mari/ta femme ne devrais pas te traiter ainsi, moi, si j’étais à ta place, je lui dirai ce que je pense de tout cela »

« Tu as vu, je trouve qu’il ne refuse rien, il arrive avec son bolide !! »

« As-tu vu son rouge à lèvres, je trouve qu’il est trop voyant et en plus son décolleté, sincèrement je trouve qu’elle en fait trop »

Le Tao dit : « La véritable illumination surgit d’une compréhension de l’unité de la réalité. Une telle réalisation conduit à la perception de l’égalité de toutes choses. »

Il poursuit : « Pourquoi méprisez-vous les autres ? Pourquoi êtes-vous fier ? Peu importe votre niveau de réalisation, il y a des gens devant vous et derrière vous… »

L’approche du miroir : Une impression de ressentir l’autre, de vivre sa vie, son parcourt, son existence, … Vouloir lui ressembler, être lui/elle, vouloir avoir la manière d’être…

Être l’autre et pourquoi ? Souvent lié à une perte d’estime de Soi, souvent lié à un manque de confiance, alors certaines personnes se construisent une vie en parallèle.

« L’autre n’est pas Soi … La vie est propre au chemin que vous arpentez. » – Coach Tao.

Le corps physique est comme une éponge, qui absorbe l’environnement. «C’est exactement pour cette raison qu’il y a certaines personnes qui se sentent mal à l’aise dans certaines situations… »

« On peut penser que celui/celle qui est là face à moi !! Est dans une vie similaire à la mienne, mais cette vie ressemble-t-elle vraiment à l’autre ? » – Coach Tao.

La compréhension véritable est loin d’être cela : Absorber la vie de l’autre… n’est pas une réalité ! Ne pensez pas que ceci soit un atout…serenite 1

Comment se sentir Soi !! Autrui à son histoire et vous avez la vôtre.

Les gens vous disent que vous êtes « hypersensible », « trop sensible », etc, et ils ne le disent pas comme un compliment !

Vous sentez la peur, l’anxiété, le stress des autres et vous prenez cela dans votre corps, et vous les résolvez comme si c’était votre propre douleur et vos symptômes. Ce ne sont pas forcément des gens que vous ne connaissez pas ou que vous n’aimez pas, vous pouvez aussi être affecté par les amis, la famille et les collègues. (Source internet)

Une personne m’interpelle et me dit ceci : « Je suis dans l’Empathie donc je vis les émotions des gens qui m’entoure mais en plus j’aspire les énergies négatives qui découle de leur émotions mauvaises (tristesse, souffrance, colère, anxiété etc…) et tout ça s’est passé en un court laps de temps et puisque ça fessais 5 jours que je n’avais pas médité donc pas canalisé d’énergie. »

« On peut être dans l’observation sans pour autant ressentir le maux, on peut regarder sans s’imprégner. L’admiration est un art dont la suggestion est son secret. Il est important de saisir son énergie et de ne pas absorber celle des autres. Rester neutre, en écoutant. Soyez humble et proposer des approches pertinentes. » – Coach Tao

Que faire pour que cela ne puisse pas vous atteindre ? Être ailleurs tout en restant là … Cultivez vos idées positives, avancez vers un sentiment neutre. N’ayez aucune crainte, soyez vous-même…Et si vous devez être abordé par des histoires qui viennent à heurter vos émotions… Posez-vous cette humble question : Suis-je en phase avec moi-même pour faire face à cela ?

Il est important de prendre son souffle et savoir prendre du temps. Répondre avec une vision neutre avec deux approches différentes afin de ne pas être dans le jugement.

Que dit le Tao : « Cherchez le silence. Réjouissez-vous dans le silence. Adorez le silence. Les écrits à propos du Tao sont obscurs à dessein. Pourquoi ? Parce que ceux qui écrivent aiment le Tao. Il est difficile d’expliquer la voie. Le paresseux regarde ailleurs, le persévérant trouve des richesses. »

 

 

 

Tentation

Karine skaIl est dit ceci dans les couloirs des poètes : «  On peut admirer sans pour autant toucher, on peut observer sans pour autant consommer, on peut voir sans pour autant désirer… » La tentation est une faiblesse ou un art divin, une peur ou une épreuve, …

Si l’homme est en couple doit-il être tenté par une autre ou un autre ? Est-ce cela sa vraie nature ? Sommes-nous tous condamnés à être ainsi ? Des Parias d’une société qui se dit être exemplaire. Quel est l’exemple qu’il faut suivre ? Quand le Roi Salomon disait ainsi qu’on ne peut aimer deux personnes à la fois ! De quel amour nous parlait-il ?

Si on voit une photo qui nous suggère une belle femme nue, ou un homme bien sculpté, a-t-on le droit de le désirer ou de la dévorer ? Partir dans des songes et être un instant ailleurs et si notre cœur est pris… Comment cela peut être interpréter ?

Le jugement de l’autre peut être hâtif et parfois imprudent et pourtant si le miroir de la réalité est en face de nous, on s’aperçoit que nous sommes faibles devant la vie…« Une forte averse nocturne. Réveille les amants, inonde la vallée » – La sexualité est un reflet exact de la part la plus profonde de notre personnalité, et nous devons nous assurer de la pureté de son expression. Deng MING-DAO

Le doute :

Je fais un régime et je suis tenté par un délicieux restaurant !! Ahhh C’est terrible comme pensée !! Une autre – Je viens de me marier et dans la salle une autre ou un autre vient bousculer mon cœur, ahhh. Le doute ne doit pas vous envahir sinon vous serez envahi à chaque instant et la vie risquerait de vous paraître bien longue…

Certaines personnes parleront de fantasme, juste cela… « J’ai rêvé d’un autre. Est-ce mal » s’exclame-t-elle à son psy ? –(ou inversement) … -La vie nous transporte et nous donne parfois des choses que nous aimerions bien vivre et cela doit peut être dire que vous êtes dans le désir ou dans l’attente de …Cette manifestation doit être comprise et accepter en tant que telle.

Peut-on répondre à tout ? – Non, mais on peut apporter une approche qui nous permettra d’avancer.

Etre tenté :

La tentation de l’autre est une faiblesse de la chair ? Expliqué par un livre de chevet… Mais, encore…- La tentation doit-elle être résumée juste par un raccourci aussi grossier ? Je ne crois pas…  « Le manque » peut-être la réponse ou l’une des réponses… – Il n’y a rien de sorcier si vous êtes contenté par la nourriture, auriez-vous faim ? Si vous êtes heureux (se) en amour, iriez-vous chercher ailleurs ?

Mais parfois la vie nous inflige de la beauté, faut-il resté aveugle pour ne pas la voir. Ou parlons-nous de convoitise ? – Il est clair que l’homme autant que la femme d’ailleurs, est un animal et il devrait parfois se restreindre… – Il (elle) se doit être égale à eux même et retentir comme une seule croyance, celle ou celui qui a été séduit (e) … Ainsi va la fidélité…-La facilité peut paraître rustre mais aussi un vrai parcourt de combattant… – La vie ne peut être facile et les tentations nombreuses, si vous êtes heureux en couple, cela ne peut arriver, si une seule porte reste ouverte par le doute et la frustration, … L’idéal n’est plus…

femme ombreLa convoitise : Est-ce de la tentation ?

« Tu ne convoiteras pas la femme de ton voisin » … – Mais, si elle est séduisante et malheureuse – Doit-on passer devant-elle sans rien éprouver ? Cruelle question !! Comprendre est la seule réponse qui pourra être apporté sur cet article. Comprendre le cheminement, comprendre l’impensable, comprendre pour apporter un ou plusieurs chemins de réponses.

Comprendre le cheminement = Remise en question. Si vous êtes tenté par autrui ou par autre chose ? Etablir un cheminement permet d’analyser et de se comprendre.

Imaginez ! Vous êtes timide et vous êtes tenté par un chant ? Chanter en public… -Faut-il le faire ? Je pense que « oui »… Afin d’éviter toute frustration. Le courage et l’envie peut être un bon moteur à cette tentation… L’envie, … est une tentation, si vous succombez à une envie c’est que vous avez tenté en amont…

« Puis-je être tenté de l’embrasser » succomba le poète, « elle si délicieuse, si fragile, de son regard m’envouta, puis-je succomber comme une gourmandise ? Mon dieu, ceci serait un effroi… Reine de la beauté, je ne serai pas son roi…Amour interdit, amour qu’on murmurait d’ici-bas…Sa courbe me délecterait, ses seins deviendraient un poison pour mes yeux, aveugle de ne pas la regarder, écrivain je la conterai…- Puis-je succomber ? » – Coach Tao

Personne n’est incapable de connaître une vérité supérieure. La concentration, l’énergie et la pensée sont dispersées, on ne peut sortir de l’ignorance. Avez-vous besoin d’un maître pour vous accompagner dans cette lutte pour accéder à la vérité ? Deng MING-DAO

La tentation « bonne ou mauvaise » est un baromètre pour savoir ce qui nous anime, il est bon de se poser la question si cela ne transgresse pas toutes les règles du respect d’autrui. Et surtout les vôtres. Est-il bon de se laisser tenter ? Seul vous pourrait répondre à cette question, … Je n’ai glissé qu’une approche…

 

Merci pour les photos : Florence Zumba, Karine Sylvain et Aurore

Yinyang

Yin et Yang

Vous vous centrez, vous recherchez l’équilibre de votre Yin et votre Yang, vous faîtes circuler le Qi… Sur votre axe, sur vos préoccupations, vous essayez d’établir une harmonie avec les éléments.

Vos éléments :

L’emportement

L’excès

La frustration du passé

La dépression

La peur

yin yang cremeLes emportements engendrent les excès. Votre contrôle sur un comportement excessif doit s’exercer en reconnaissant cette attitude dommageable pour votre bien-être. Le remède consiste à vous imposer un temps de réflexion avant de vous enflammer.

Être Soi, par Soi, en Soi, pour Soi… – Vous êtes responsable de votre vie

Les excès en tout genre génèrent la nostalgie des plaisirs éphémères. Votre contrôle sur vos besoins toujours plus pressants doit s’exercer en prenant le temps de savourer l’instant présent. Le remède est d’ignorer l’auto-conditionnement de votre ego.

Être dans le temps, vivre l’instant sans oublier qui vous êtes

La fracture du passé, la remémoration tournant à  l’obsession génèrent la dépression.

Avoir le contrôle de lui-même. – Le contrôle sur votre capacité à produire une surabondance de pensées se fera  en apprenant à vous méfier de cette part de vous-même, mauvaise conseillère.

Votre ego n’est pas celui que vous croyez !! : Le remède est de découvrir le côté léger dans lequel vous trouverez la part d’insouciance qui vous est nécessaire.

Les états dépressifs atteignent différents niveaux. Cet exercice convient aux phases débutantes d’un mal-être, lorsqu’il est encore temps de se prendre soi-même en charge. La frustration génère la peur  de rien, de tout, obstruant les portes de sortie.

Votre contrôle sur l’anxiété qui déjà vous étreint est de faire face à la situation et, surtout, de ne pas fuir. Le remède est de vous obliger à vous remuer, à tout bouger, à tout changer.

Un caractère timoré ou complexé, une grande timidité, empêche d’avancer et limite les chances de l’existence. La peur de l’inconnu, la peur de se retrouver face à l’autre. Vue sous cet angle, la peur donne tendance à agir d’une manière imprévisible, générant les emportements.

Votre contrôle sur l’inquiétude paralysante est la confiance en vous. Le remède est de vous concentrer sur votre but et non sur l’image que les autres semblent vous renvoyer.

« Ceux qui parlent ne savent pas; ceux qui savent ne parlent pas. » Lao-tseu.

« Soyez-vous même », voire même « ose être vous-même », bref « n’écoutez que vous même» : tels sont les mots d’ordre préférés de votre modernité, ressassés à l’envi par une suite infinie de slogans publicitaires pour qui être soi passe, à l’évidence, par l’achat de telle marque de chaussures ou la consommation de telle boisson gazeuse.

Être soi-même vous est donc présenté comme un impératif au sens propre, c’est-à-dire une injonction morale, un devoir et pour tout dire le premier de tous vos devoirs : ne vous souciez pas du qu’en-dira-t-on, ne vous laissez pas déterminer par la pression sociale, les normes, les règles, les habitudes; affirmez votre propre personnalité à la face du monde.yeux yin yang

L’hypocrisie est le premier de tous les vices, la sincérité la plus grande des vertus : soyez-vous même et acceptez l’autre tel qu’il est. Si tous se conformaient à cette double exigence, l’humanité serait enfin en paix et surtout satisfaite d’elle-même, ce qui est manifestement la clef du bonheur, si tant est que le remords, la honte et la mauvaise conscience ne se sont jamais signifiés comme les meilleurs moyens pour l’homme d’être heureux.

Soyez-vous même, le conseil serait fort bon, s’il n’était à y bien regarder quelque peu paradoxal : car enfin, quel sens y aurait-il à devoir être vous-même, précisément ?

Ce que vous êtes, vous l’êtes, en sorte que vous n’êtes pas à l’être: on ne peut vous commandez d’être que ce qu’à présent vous n’êtes pas, comme on ne saurait sans absurdité ordonner de se taire à celui qui fait déjà silence.

Sans doute alors faut-il en conclure qu’être soi-même ne peut avoir de valeur impérative que si celui que vous êtes maintenant n’est justement pas vous-même, en sorte que la question se divise : ce « vous » qu’à présent vous n’êtes pas, est-ce simplement parce que vous n’osez pas l’affirmer dans toute sa particularité, ou parce que vous ne l’êtes pas encore ?

« Le bonheur naît du malheur, le malheur est caché au sein du bonheur » Tao

Signification du Yin

Le Yin symbolise l’obscurité et tout ce qui est voilé. Il est concave et c’est lui qui accueille la vie. Il se caractérise par l’obscurité et le froid et représente le pouvoir de fertilité et productivité, la raison pour laquelle il symbolise la féminité.

La personnalité Yin

Les gens qui sont plus Yin que Yang sont les personnes réservées, timides et calmes. En général, c’est le type qui ne préfère pas se mettre en avant, qui n’a pas de tendances vers le changement et qui aime la vie et la chaleur familiale.

Signification du yang

Le Yang est le contradictoire du Yin, mais en même temps, c’est le côté qui lui rend complète. Le Yang signifie la luminosité, la rapidité et le côté dur qui manifeste la force accumulée et c’est celui qui est en activité constante, c’est pour cela que le Yang symbolise la masculinité.

La personnalité Yang

Une personne Yang est souvent plus ouverte, nerveuse et qui aime attirer l’attention et être toujours en avant. Parmi les caractéristiques de la personnalité Yang, on trouve l’amour de l’aventure, de défis et la chose la plus détestée c’est la routine. Le foyer est l’endroit de détente après la fatigue d’une longue journée. (Source Internet)

Harmonisez-vous et soyez humble, arpentez votre chemin et savourer chaque instant.

Bâtir ensemble : « une réalité ou un rêve ? »

photo de corinne vagner barbelé fleurPour bâtir une vraie relation voici les piliers dont vous devez impérativement vous munir sinon votre couple sera fragilisé.

1. La Compréhension : « On ne peut aimer une personne qu’on ne comprend pas »
2. La communication : « Beaucoup de disputes naissent d’un manque de communication dans le couple. Il vous arrive souvent d’accepter de faire des choses qui vous agacent sans rien dire, espérant que votre conjoint le comprendra. »
3. L’adaptation
4. La générosité : « On vous l’a souvent dit, aimer c’est donner et recevoir. Aussi bizarre que puisse paraître la formule, elle recelle une vérité incontestable. Attention, il ne s’agit pas de cadeaux mais de temps, d’écoute, de disponibilité, de capacité à aimer l’autre »
5. Le Respect : C’est capital de respecter l’autre et se respecter soi même.
6. La Séduction (de chaque instant) : « Gare à l’indifférence, à la banalisation de l’autre. Ce n’est pas parce que vous avez franchi le cap de la vie en commun que vous devez considérer votre couple comme acquis et définitif. » Donnez votre avis, sans retenue mais dans la délicatesse si cela ne vous plaît pas.
7. La confiance : « Tout le monde vous le dit, il n’est pas de relation saine sans confiance. Chaque jour, la promiscuité vous soumet à la tentation de surveiller les moindres faits et gestes de votre conjoint, de contrôler ses coups de téléphone, mails et autres sms. Stop ! Résistez à la méfiance, au doute, à la suspicion. »
8. Le Projet : « Un projet apporte une dynamique dans le couple, un souffle nouveau. Avoir un projet introduit la dimension du rêve dans la vie à deux. Se contenter de vivre au jour le jour est finalement une manière de ne pas s’engager. Pour survivre malgré les tracas quotidiens et la routine qui s’installe insidieusement, le couple doit s’inscrire dans la durée »
9. Libre : (l’être aimé(e) ne vous appartient pas) : « Vivre ensemble de signifie pas assimiler son partenaire. Et encore moins se fondre en lui. Vous ne devez pas confondre amour et dépendance »

Le couple

Le couple : « un couple c’est un partage »

Pour comprendre la vie d’un couple, il faut d’abord comprendre le déroulement du sentiment « aimer ».

Pour trouver la vérité de l’amour entre un homme et une femme. L’une des premières questions qu’on peut se poser : Qu’est-ce qui en lui, en elle, exerce sur moi cette attraction ?

  • Est-ce le plaisir (quel qu’il soit) que j’éprouve auprès de lui ou que nous pouvons partager ensemble ?
  • Est-ce un sentiment de besoin, ou une envie de ? (besoin de partager, envie de partager)
  • Est-ce les sentiments que j’éprouve à son égard ? Cette question vous paraît simple, en vérité, elle est complexe car dévoile une explication :

– Il faut savoir et connaître le motif de la relation : Est-ce par choix ou par raison ? La raison nous transporte sur un vide qu’on souhaite combler. Combler parce qu’on se sent seul (e)

Une relation ainsi fondée, on le sent bien, serait imparfaite : l’autre tend à y être réduit à un objet.

Aimer vraiment, c’est aimer l’autre pour lui-même. Un amour profond, c’est d’abord être attiré par l’autre de telle manière qu’on désire de lui, son bonheur.

Aimer, cela implique donc un choix libre : C’est décider d’aimer l’autre, de se retourner librement et résolument vers l’autre. Deux personnes susceptibles d’éprouver des sentiments, du plaisir ou de se rendre mutuellement service. C’est ce qui fonde la base de celle-ci…

photo de corinne vagner 12L’amour est fragile, il faut savoir l’entretenir par de l’écoute, de la compréhension, du partage des sens… Est-ce que vous l’aimerez encore vingt ans ? En serez-vous capable de supporter tel ou tel de ses défauts ?

En réalité, si la relation s’enracine dans une décision libre et réciproque, elle peut grandir. Car, l’amour n’est pas donné une fois, c’est un sentiment avec plusieurs variables. Méfiez-vous des « coup de foudre » qui, même s’il n’est exaltant, n’est en définitive qu’une émotion très forte qui ne manifeste pas forcément un amour profond.

Si l’amour est une relation personnelle : C’est un sentiment qui se construit et se base avec sur le temps (ainsi s’instaure la confiance). Cela s’entretient, se renouvelle au jour le jour à travers des gestes et des attitudes qui manifestent à l’autre la place privilégiée qu’il occupe dans votre vie.

L’amour n’est donc pas simple fusion de deux personnes, c’est un don mutuel de deux être libres avec tout ce qu’ils sont : corps, cœur et esprit.

Si vous ne comprenez pas le sens de ce sentiment, vous ne pourrez pas évoluer dans votre couple. Vous aurez besoin de saisir le pourquoi de votre relation et en comprendre le cheminement.

Est-ce une personne pour vous ?

Comment peut-on savoir si la personne que nous aimons soit idéale ? Est-ce que nous le sommes pour elle ? C’est à la fois un rêve et une inquiétude … la personne que vous rencontrez est-elle réellement faite pour vous ? Comment allez-vous la connaître ?

Des questions sont presque inévitables : plus on connaît l’autre, plus on découvre ses qualités mais aussi ses défauts. On réalise aussi que l’engagement revêt un caractère absolu, définitif. Et si vous, vous trompez … Et si ce n’est pas elle ou lui ?

Il faudra éviter la routine, l’habitude, la passion : La jalousie excessive (être possessif-ve), il faut éviter d’être aveugle, d’être dans le déni, d’être fixé sur du matériel…

Reconnaître « ensemble » que vous êtes fait l’un pour l’autre : Phrase bizarre, vous ne trouvez pas… L’amour est accompagnement, vous ne devez pas être la maman de votre compagnon, ni le prof de votre femme, ne pas confondre… Eviter les transferts…

La compréhension : implique une écoute de l’autre « entendre et écouter » A aucun cas, vous devrez vous mettre à la place de l’autre. Lui laisser un temps, pour qu’il, elle puisse construire son jardin secret, la poésie qu’il, elle peut avoir de ses relations avec les autres…

Partager en profondeur, accepté que l’autre soit différent, etc … Être capable de dépasser la grisaille du quotidien.

Entretenir la créativité et les envies en partageant les sens… La découverte de l’autre est primordiale mais avant cela vous devez vous connaître.

Peut-on aimer deux personnes à la fois ?

On dit que l’amour ne se commande pas. « Alors, si vous êtes attiré par quelqu’un qui n’est pas libre ? Est-ce que le bonheur à ce visage ? Peut-on écrire, dire que celui-ci n’est pas plus important que les règles sociales ? »

L’amour n’est pas une fatalité ? Que voulez-vous c’est ainsi !! Le véritable amour, c’est celui dans lequel vous pouvez dire un « oui » libre et joyeux à l’attirance de l’autre.

Celui ou celle qui est déjà en couple et qui recherche à séduire un homme ou une femme, croyez-vous qu’il peut réellement donner ce que promet l’amour ?

Est-ce pour autant interdit d’aimer une autre personne ? Posez-vous cette simple question … N’est-il pas temps de vous ressaisir ?

Vous pouvez ressentir un sentiment pour une femme, homme en couple (si vous êtes Vous seul (e)) afin de combler un vide soudain. Est-ce que pour cela vous devez rester ainsi ?

Peut-on juger ce sentiment ? Alors, si l’évasion peut vous aidez faites-le…

La question ultime ?

Avez-vous le droit de faire exploser un mariage, une famille, … maintenant, vous ne pouvez pas être le ou la seul (e) coupable ? Allez-vous construire un nouveau couple avec cette personne ? Est-il interdit d’aimer ou d’apprécier fortement une personne qui nous écoute ? Savoir donner gratuitement, c’est une preuve d’un sentiment saint…

Vous pouvez aimer sans que vous le sachiez !! L’amour ne se réduit pas à l’impression que vous avez d’aimer ou de ne plus aimer.

Est-ce que l’amour ne s’use pas quand même ?

En le faisant grandir.

Aimer, ce n’est pas seulement avoir des relations physiques ou sourire quand on trouve l’autre aimable. Faire grandir l’amour, c’est « aimer » : vouloir le bien de l’autre.

Si vous souhaitez avoir plus de renseignement, n’hésitez pas.