L’écho du miroir

L’écho du miroir : Est la face de votre égo que parfois vous cherchez à cacher, c’est des étapes que vous voulez brûler, c’est parfois des comportements que vous-mêmes vous réprimez, c’est un chemin dont vous savez pertinemment qu’il n’est pas bon pour votre conscience.

Vous êtes face à un tel miroir à un moment de votre vie et vous devez le comprendre sans pourtant l’accepter surtout si cela ne correspond pas à votre état d’être.

La convoitise :

photo de corinne vagner l'amourLa plupart des femmes aiment l’inaccessible. Celui qui est en couple, celui qui répond à un fantasme, à des idées reçues, celui qui paraît si distant et si proche dans leur esprit, celui qui ne fait pas attention à elles et qui n’appellent pas…

Pourquoi s’intéresser à un homme tranquille, calme et qui ne papillonne pas. Elles veulent quelqu’un que l’on s’arrache car cela flatte leur ego.

Elles deviennent manipulatrices et s’imagine qu’il est forcément intéressé… Alors, si celui-ci est en difficulté dans son couple, elles deviennent comme un aigle royale, prêtent à bondir sur leur proie.

 

Les amoureuses : Un manque de confiance en elle ou une réelle envie de braver l’interdit ?

Enfin, il existe une dernière catégorie de femmes, celles qui tombent réellement amoureuses d’hommes en couple, non pas pour braver l’interdit, transgresser les règles ou parce qu’il sont objets de convoitise, mais bien parce qu’ils correspondent aux critères qu’elle se sont fixés.

Et c’est bien naturel, car le monsieur vit déjà avec une femme depuis un petit moment, connaît les us et coutumes féminines, sait agir en conséquence, avec toute la prévenance que l’on peut attendre de lui. Il se comporte et s’habille comme on le voudrait. Bref, il n’est plus un être brut de décoffrage mais un homme totalement formaté pour le couple. Le rêve pour celles qui aspirent à trouver l’homme idéal ! Elles oublient toutefois une chose : si le monsieur venait à craquer effectivement pour elles, il ne serait plus l’être parfait, car il serait infidèle…

Les femmes ne sont pas toutes ainsi…. Je vous rassure !! « Moi aussi, d’ailleurs… Ouf !»

Les hommes sont des séducteurs maladroit pour certains et d’autres des grands infidèles. Confondant parfois, une relation sans lendemain (malgré qu’ils soient en couple) comme un déversoir de leur égo.

Conquérir son homme avant qu’il déballe : N’est pas chose simple… Revoyez les bases…

Conquérir à chaque instant: C’est garder la relation intacte

Comme les femmes, les hommes ne nient pas l’importance de l’attirance physique. Mais contrairement aux clichés voulant que seules les blondes à forte poitrine et les mannequins squelettiques les fassent tous tomber, les hommes avouent être séduits par des femmes bien différentes de ces idées reçues. Ainsi, certains d’entre eux avouent tomber fous amoureux de femmes plutôt rondes ou normale, charmantes, compréhensive, naturelles et sans artifices.

Ils sont également nombreux à faire une grande différence entre une femme belle et une femme sexy, affirmant que pour eux, une femme peut être sexy sans être belle, et vice versa. D’ailleurs, d’après leurs dires, ce sont souvent les défauts d’une femme qui sont à l’origine de sa beauté.

Si elle passe plus de temps à se regarder, elle se perdra car en se retournant, il ne sera plus là…

Alors que les critères physiques varient beaucoup d’un homme à l’autre, certains tue l’amour semblent être partagés par un très grand nombre d’hommes. Ainsi, trop boire d’alcool, ne pas s’épiler, trop se maquiller, porter des bottes en plastique et un leggins ne semblent pas conquérir les hommes. Sans oublier l’éternel gros pyjama, contre lequel, ils l’échangeront contre une petite nuisette sexy…

L’attente de :photo de cléopatra 1

Comment peut-on être en désarroi complet face à un refus ? Certaines femmes et hommes se mettent dans un état parfois à la limite du ridicule pour récupérer un amour qu’ils ont perdu ?

Où est la Prise de conscience dans ce contexte ?

Terrible question !! Pour cela, il faut vous faire accompagner car la réalité est aveugler par votre incompréhension et vous n’avez plus le contrôle de votre vie. Vous souhaitez que l’autre soit votre souffre-douleur, qu’il puisse absorber vos inquiétudes, limite qu’il s’aperçoit que vous êtes celle/celui qui faut…

L’attente de est une entorse la relation saine et la seule solution c’est un dialogue apaiser et une écoute de chacun. L’acceptation du départ de l’autre est parfois, la seule chose à court terme pour se comprendre.

Le sexe comme seul exécutoire ?

Certaines femmes font un chemin impressionnant pour passer un moment de sexe avec celui qu’elles convoitent. Parfois, se retrouvent face à leurs réalités et en plein action partent en protestant une rapidité soudaine… Pourquoi avoir fait le chemin alors ? Oups !!

D’autres vont jusqu’au bout mais le lendemain deviennent silencieuses par dégoût ou honte ?

Il est important de ne pas confondre L’envie et le Besoin… De se positionner sur ce que vous voulez vraiment et ce que vous ne voulez pas… De ne pas franchir une étape dont vous connaissez le résultat final…

C’est prendre une pente dont vous savez que forcément vous allez tomber ? Pourquoi vous entêtez alors ?

Merci à Corine Vagner Pour les photos et Cléo : http://www.cleopatre.book.fr/

 

 

Bleu maudit

photo de Nathalie R« …Juste une larme qui ruissèle sur son visage, … un silence vient de tomber, cette claque qui rougit sa peine, elle est assailli de cette triste vérité… Encore une fois, il n’a point su se retenir, encore une fois, cette larme n’a pas pu être séchée… » Coach Tao.

J’écris cet article avec conscience d’être qu’une pierre à l’édifice, mais on peut tant faire pour que cette violence s’arrête. « Une fleur vient de se briser, sous un murmure… On se doit de la ramasser, l’aimer, la protéger, c’est notre nature… » Coach Tao

Partons d’un constat :

En France, 600 000 femmes victimes de violences conjugales

600 000 femmes ont subi des violences sexuelles ou physiques au sein de leur couple. 150 femmes meurent chaque année en France sous les coups de leur compagnon… Plus globalement, en France, entre 2010 et 2011, 200 000 femmes âgées de 18 à 75 ans ont été victimes de violences sexuelles hors ménage. (Source Gouvernement)

Il est écrit :

Généralement, la violence s’installe très progressivement. La première manifestation de violence passe, plus ou moins, inaperçue. Typiquement, il s’agit d’une apparente colère de monsieur.

Celui-ci va par exemple jeter un objet, se montrer physiquement menaçant, ou agresser verbalement, ou se montrer grossier. Il n’aura point de vertus, car il tentera de vouloir rabaisser, jouer sur un passif, sur ce qui fait mal, il devient alors Manipulateur, joueur car pour lui, c’est un jeu du dominant dominé. Monsieur va se trouver des excuses, Madame va lui trouver des excuses et ne lui indiquera pas, fermement, que la situation est inacceptable pour elle. La prochaine crise est juste un peu plus grave; cette fois-ci, il l’a bousculée. Mais elle, par amour, passera encore l’éponge.

Une femme victime m’écrit ceci : « Au début il était gentil et très vite il a créé une dépendance puis il m’a rabaissé j’étais moins que rien et je devais m’estimer heureuse qu’il me garde auprès de lui, je payais tout mais ce n’était pas assez et il s’énervait puis il a levé la main une fois et ça n’a plus arrêté, coup, viol et le soir de mon départ tentative d’étranglement. J’étais devenu dépressive mais le soir où j’ai cru ma vie fini je me suis battue car elle me paraissait trop courte et je voulais vivre. Le lendemain je quittais le domicile conjugal et lui ne comprenais pas pour lui c’était normal comme il m’a dit tu m’appartiens j’ai le droit de vie ou de mort sur toi. »

Une autre femme aborde le sujet ainsi : « Oui , des années de harcèlement moral et la perte de mon papa le 13 décembre 2013, plus de protecteur, le 01 février suite à une dispute conjugale et Monsieur ayant bu, j’étais au téléphone, et le coup et parti, hôpital, dépôt de plainte, je rentre à la maison et la violences encore il me lance sur le canapé me refrappe je réussi après son absence de quelques secondes à fuir avec mon sac ou se trouvaient mes clefs et mon portable je prends la voiture et je m’enfuis… »

Si on s’arrêtait juste un instant ! Est-ce de l’amour ? Comment peut-on estimer que c’est une chance ? Créer de la dépendance et s’en servir comme exécutoire… Où va cette machination ?  Comment croire cela ? Qu’on se le dise la violence sur toutes ses formes est condamnable mais celle qui affligé à une femme l’est mille fois plus… Comment peut-on violé la femme qu’on dit « aimer » ?

Sous quel silence, on met celle-ci sous prétexte qu’on est le mari ? Sous prétexte qu’elle est plus faible… Ce n’est pas de l’amour, soyez-en rassurer !!

J’écrirai au masculin pour celui frappe, au féminin pour la victime, cela correspondant au schéma le plus classique de la violence entre conjoints.

Verbalement, il crie dessus, vous injure, vous accuse, vous culpabilise. Il vous critique à répétition, dénigre votre travail, votre ménage, votre cuisine. Il vous menace, de vous quitter par exemple, ou de ‘péter les plombs’ (être violent physiquement) si vous continuez à vous opposer à lui.photo de corinne vagner goutte d'eau

Use de sa Force : Physiquement, il vous bouscule, vous empoigne, vous secoue, vous pousse, vous jette dans le fauteuil, vous serre le bras, vous mord, vous frappe, vous pince…

Dans le déni : Il n’accepte jamais votre avis, vos suggestions, vos demandes. Il va prendre des décisions impliquant le couple sans vous en parler d’abord pour savoir ce que vous en pensez.

Il fait mine de ne pas écouter ce que vous dites. Comme si vous étiez stupide ou inintéressante. Il vous dénigre devant les autres, fait mine de s’énerver quand vous parlez.

Devient POSSESSIF : Il vous surveille, veut savoir qui vous a appelé, qui vous a envoyé un SMS, veut le lire, vous accuse. Il se montre excessivement jaloux, suspicieux. Petit à petit, il vous isole de vos ami(e)s, de vos relations, de vos parents. C’est à chaque fois une scène. Lui par contre refuse de vous dire ce qu’il fait, qui il voit. Cela, vous dit-il, ne vous regarde pas.

Il vous menace, parfois avec une arme ! Vous dit carrément qu’il va vous tuer ou tuer les enfants si vous faites quoi que ce soit. Il vous fait peur. Il vous oblige à avoir des relations avec lui alors que vous ne le souhaitez pas, il vous a violée. – Source Internet. « Il tend cette lame sur elle, comme un couteau, elle ne respire plus, elle souffre sous son poids, il la viole et l’insulte, elle est détruite, tout meurt en elle… » Coach Tao

La peur, un sentiment ? « Oui » Car, elle se nourrit de ce qu’il peut dire ce jeu de Culpabilité. C’est pour cela qu’il ne faut pas y tomber. Plus facile à écrire que faire… J’en conviens !

Cette peur naît autour du doute de vous-même, du manque de confiance que vous avez. C’est pour cela, … L’importance est de CROIRE EN VOUS en tout instant. Vous n’êtes pas l’élément faible, vous avez des convictions, des quêtes à accomplir, on a besoin de vous et vous devrez vous relever. Vous n’êtes pas responsable de la situation et à aucun vous méritez cette violence et son incertitude. J’écris souvent que la Femme est une Muse, une réalité de la vie… Sans aile (elle) nous ne pourrons jamais voler…

S’entourer de personnes viables qui pourront réellement vous apporter un soutien sans contre mesure.

Des solutions : En effet, prendre l’option d’une thérapie individuelle a des conséquences sur la suite des opérations. Un professionnel qui vous reçoit en individuel, même s’il veille à une compréhension neutre des situations, même s’il tente régulièrement d’apporter un certain recul ou une vision alternative sur votre situation, n’aura pas l’avis du conjoint, susceptible, lui/elle, d’apporter un éclairage souvent très différent sur les situations. Il est capitale que vous soyez à deux afin de relater votre ressenti.

S’il est trop tard : Ne considérez pas cela comme une fuite mais comme un autre chemin. Une nouvelle vie, il faudra panser vos plaies, et repartir à la conquête de vous-même. Malgré vos larmes et vos blessures, vous pourrez vous reconstruire si vous faites le premier pas. De nombreuses associations sont présentes sur le territoire et le numéro 3919 reste disponible.

Je m’engage sur Marseille à accompagner bénévolement toutes femmes qui en fera la demande auprès d’une association pour me contacter.

Coach Tao s’engagera toujours auprès de vous.

Je vous laisse un lien pour ce livre (voir ci-dessous) de Nathalie COUGNY

 

Le Tao du secret

Le secret

karine ska 5L’envie est née sous la forme du désir… Quel est votre doux secret ? Les mots qui vont suivre vont tenter de répondre aux questions que vous vous posez…

Les mots phares :

La complicité, la fusion, la séduction : – Longtemps, la recherche de la Quintessence des sens. Une satisfaction sexuelle ne fût pas à l’ordre du jour de l’équilibre des couples, de la relation.

La sensualité et la sexualité ne sont pas liées à ce qui se passe exclusivement au lit, elle dépend de la vision que l’on porte sur Soi, du regard de l’autre, de l’imagination, de la compréhension dans le couple, du contexte social, de ce qui se passe dans votre travail… – La gestion de votre stress.

Il est normal de vous pencher sur ces différents facteurs et de tenter d’analyser, comprendre leur influence de votre satisfaction actuelle. – L’idéal du paradis des sens est souvent imaginé. Parvenir à la Quintessence des sens malgré l’âge, le temps qui passe, la relation au long cours, s’appuie sur la conquête du présent de l’émerveillement renouvelé, le plaisir gagné avec la maturité.

Vivre l’instant présent – Le coach séduction vous indiquera ceci : Quelle votre tranquillité à accueillir votre plaisir ? Vivre ici et maintenant est plus passionnant que regretter la passé ou remettre la jouissance à demain. – Le coach en Harmonie (Tao) vous expliquera ceci : L’émotion est votre horizon, vivre la créativité de ses sens, en pensant à Soi, pour Soi, en Soi… – L’imagination dépend de la fréquence et de l’intensité de votre réalité…

L’imagination : – Le Fantasme

Le fantasme appartient à un univers étrange autour duquel vous cessez de tourner, entre la séduction, attirance et répulsion. Se connaître soi-même est primordial. N’ayez point peur de vous mettre face à un miroir. – Expérimenter des rôles qui ne vous ont pas habituels, travailler votre imagination, soyez attentif (ve) à ce que l’autre vous dit…

Se connaître : L’engagement des sens est un pur secret, les médecins, sexologues le nomme : La masturbation. – Pensez-vous que vous vous connaissez mieux que personne ? Que vous êtes seul capable de vous procurer du plaisir ? Connaissez-vous votre liberté de vos sens ?

« Le plaisir “masturbatoire” ne rend pas compte de la capacité à s’abandonner aux caresses d’un homme. Il est différent de jouir de soi et de jouir de l’autre, de savoir-faire avec soi et de savoir-faire avec l’autre. La rencontre est faite d’émotions. Plus qu’une simple excitation de terminaisons nerveuses, c’est bien de cela que se nourrissent la jouissance et l’orgasme. » Psychologies Magazine

Le désir :

Le désir c’est le moteur de la sexualité. Sans lui, les câlins se transforment vite en obligation conjugale, sans sensations ni émotions. D’où vient-il ? Comment se manifeste-t-il, en particulier chez les Muses ? – Celles-ci ont des difficultés à dissocier sexualité et sentiments. Elles ont généralement besoin d’être amoureuse pour avoir envie de faire l’amourfemme ombre

Vous êtes très sensibles à l’environnement et l’atmosphère : Vous avez besoin de vous sentir détendues, zen et l’esprit libre pour avoir envie. Un cadre romantique est souvent très apprécié !

Pour éprouver du désir, il faut des conditions qui s’y prêtent. Pour certaines femmes, il s’agira de trouver leur homme beau et séduisant, pour d’autres de se sentir belles, ou encore de se sentir aimées. Elles ont besoin de sentir différentes et exceptionnelles.

Osez dire vos émotions : – La plupart des femmes sont extrêmement sensibles aux paroles d’amour, de tendresses qui sont pour elles un puissant déclencheur de désir dans un climat de tendresse.

Eviter la frustration

Vous êtes conscient de rencontrer quelques difficultés sexuelles, sachez qu’après les avoir réglées, vous allez logiquement retrouver des envies sexuelles bien plus importantes.- Toutefois, vous pouvez également manquer de désirs sexuels, sans pour cela avoir déjà constaté des difficultés évidentes : il en est d’ailleurs, fréquemment ainsi et dans ce cas le phénomène semble parfaitement incompréhensible.

La peur de faire l’amour :

Souffrez-vous de dépression ? Cette gêne diminue le désir sexuel. Dans ce cas, il faut prendre soin de vous, à l’aide d’exercice de respiration, de ballade, … et, idéalement, aussi par la psychothérapie et l’exercice physique. – Peut-être une fatigue chronique importante est-elle aussi en cause ? Car elle a le même effet sur la libido que la dépression. Ainsi, les jeunes femmes qui ont plusieurs enfants en bas âge sont souvent épuisées… et peu «désirantes».

Pour cela, il faut être attentif (ve) et savoir s’écouter. Laissez vos imaginations venir frôler les tentations… Posez-vous des questions sur votre couple

Éprouvez-vous du ressentiment pour votre mari ?  Eprouvez-vous des sensations pour votre relation ? Avez-vous peur de rencontrer celui, celle ? – C’est une cause très fréquente de baisse du désir sexuel. Il existe une compétition entre les sentiments. Si votre ressentiment est plus fort que votre désir, il risque de l’étouffer peu à peu… Le remède, c’est alors de crever l’abcès, qui est parfois ancien et profond.

 

Dans le Tao de la séduction, l’un des grands piliers du Tao, c’est tout simplement l’art d’aimer du Tao.

Pourquoi ? Car pour le Tao, il faut d’abord s’aimer avant d’entreprendre la séduction.

Voici ce chapitre, sur ce sujet qui risquerait fort bien, de vous faire rougir….

Le Tao et l’art d’aimer

« Puisque tout le monde recherche l’épanouissement affectif et sexuel, découvrez les bienfaits du tao et son énergie vibratoire pour une vie sensuelle sans limites »
Le secret si peu dévoilé :

Le taoïsme est une philosophie, un mode de vie permettant de découvrir les valeurs essentielles de la vie : l’homme centré sur lui-même peut trouver un équilibre parfait entre l’harmonie et l’immortalité. Les taoïstes, dans leur recherche de longévité et d’immortalité, ont développé des techniques énergétiques comme le qi gong, les massages, la photo de cricri aurorerespiration, la méditation… Ils se sont également penchés sur l’application de ces techniques au domaine de la sexualité.
Le tao de la sexualité est la transformation de l’énergie sexuelle. Mais attention, l’utilisation de ces techniques dans l’unique but de développer les performances sexuelles risque de décevoir certains, car ces techniques font partie d’une philosophie globale – une véritable spiritualité du corps.
Nous transformons notre énergie sexuelle en énergie vitale et en énergie spirituelle et nous modifions ainsi notre vie de tous les jours.
Ne souriez pas !! C’est tout le sens de notre existence ?

Comment pratique-t-on ?

Concrètement, il s’agit d’apprendre à libérer, à cultiver et à recycler l’énergie et la force des ovaires pour les femmes, et la force du sperme pour les hommes.
L’acte sexuel taoïste est un acte énergétique. Il faut que les deux partenaires se conviennent, que leurs énergies s’attirent. Cela permet d’accéder à un niveau d’énergie si important que après l’acte les deux partenaires vivent cette sensation de plénitude.
Bien sûr, le sentiment amoureux et le respect sont essentiels pour dépasser le coté brut et lourd de l’énergie sexuelle. Sans cet équilibre émotionnel qu’apporte le sentiment amoureux, la sensation purement énergétique peut amener des perturbations physiologiques.
Osez !!

Pas un simple massage, mais des caresses qui vous mettent dans un état de détente, d’excitation en vous offrant des moments câlins uniques et enivrants. Associé à une bonne huile de massage parfumée, et pourquoi pas comestible… ce massage vous aidera à partager avec le partenaire vos désirs et des sensations fortes dans une ambiance relaxante, sexy et érotique.

La femme et l’envie d’enfant ?

Un sujet qui prête à sourire mais pour certain couple, c’est un sujet important. Comment, le Tao y répond

Quelques gestes pratiques !
Pour stimuler la fonction hormonale, massez-vous ou mieux, faites-vous masser le bas du dos, le cou et spécialement les lombaires avec de l’huile essentielle d’Ylang Ylang à raison de 3 gouttes d’huile essentielle pour 30 gouttes d’huile végétale (noyau d’abricot, noisette, …). Vous pouvez également utiliser ce mélange sur la nuque et la plante des pieds. Le parfum d’Ylang ylang est très floral, suave, très doux, favorise la relaxation tout en captivant le désir.

 

Photo : Christophe Le BIHAN (photo de Karine Ska) merci beaucoup à vous…