Infidélité

L’infidélité !!

C’est un vaste sujet et à la suite d’une lecture et intervention sur un site (psychologies.com) je me devais écrire sur ce sujet. De plus, cela me permet de revenir sur mon site !! Tout d’abord !! Vous m’avez manqué, si, si !! Je suis sérieux : Le site Coach Tao était en sommeil pourtant toujours autant lu… Revenons sur ce sujet …. L’infidélité…

Tout d’abord, essayons de comprendre ce que veut dire la fidélité :

« Apprenez à être seul – c’est tout. Et rappelez-vous, une personne qui sait être seule n’est jamais seule. Ceux qui ne savent pas être seuls, sont seuls et isolés. La personne qui est capable de vivre dans le présent, sans le poids du passé et du futur, sait ce qu’est le vrai goût de la liberté. »  Dit Osho

« La loyauté est à l’amitié ce que la fidélité est à l’amour. En amour, il y a une fidélité laborieuse et une infidélité laborieuse ; la première est assez triste, la seconde sinistre » dit Khalil Gibran

Cela ne vous répond pas vraiment, … Bon : « La bonté en parole amène la confiance. La bonté en pensée amène la profondeur. La bonté en donnant amène l’amour »            Dit Lao Tseu

La fidélité c’est bien plus complexe que cela : « Fait, pour un conjoint, un partenaire amoureux, d’être fidèle à l’autre, et, en particulier, de ne pas commettre d’adultère. Fidélité Relationnelle » dit le Larousse

Pourquoi en arriver là ? A être infidèle ? – Tout d’abord, il faut regarder le vaste chantier de ce que cela peut-être : L’Amour. – Ce chemin, qui nous amène à être ailleurs. Infidèle « oui, mais pourquoi ? – Peut-on répondre à tout bout de champs, aurons-nous les mêmes réponses ? (Pour ma part, je ne pense pas mais on peut avoir des approches)… « “L’infidélité produit plus de mal que tous les autres vices ensemble.” “Il y a des femmes dont l’infidélité est le seul lien qui les attache encore à leur mari »Dit Confucius

Parfois, on a envie, besoin d’être infidèle juste pour être en phase avec Soi – « j’avais besoin de me sentir beau, belle, aux yeux d’un, d’une autre.. » ; « Il, elle, ne me fait plus l’amour … Je me sens plus désirable, je me sens oublié (e), je me sens seul (e), … » ; «  Cette osmose, qu’il y avait entre nous, n’est plus… je me lasse de te voir mais je ne peux te quitter car je me ment « ; «  La routine s’est installé, je vois tes pieds sous la table, je m’occupe des choses de la vie de couple et toi, tu es là, passible » …

Différent chemin nous aborde parfois à ne plus être en phase avec notre Soi… On devient infidèle par la pensée déjà … C’est le premier signal d’alarme… « L’amour est le voile entre aimé et amant » dit Khalil GIBRAN. – Il dit aussi ceci : « Si vous aimez une personne, laissez-la partir, car si elle revient elle a toujours été à vous. Sinon, elle ne l’a jamais été. »

Intéressant, n’est-ce pas ? Peut-on être infidèle à un être qui ne nous appartient pas ? Jusqu’où va le sens du mot Liberté d’être ? Aie !! Je vous ai perdu… (Sourire) !!

Que dit Henri de REGNIER «  Il y a des gens fidèles dans leur infidélité, fidèles à eux-mêmes, à leur égoïsme. Ils changent de femme, mais ne changent pas d’amour »

Pour vous répondre, dès l’arrivée de cette pensée étrange … Seule la communication pourra vous accompagner pour trouver le chemin de la sérénité.

L’une des raisons qui pousse à être infidèle est lié à la sexualité : Souvent un homme (et depuis peu, la femme aussi) indiquera que son compagnon (sa compagne) n’a plus envie de faire l’amour ou se contente de peu (… il a été vite sans se soucier de mon plaisir) ; (elle était là, comme une étoile de mer, je n’avais même plus envie) ; ( je suis fatigué (e) à tout faire donc peu de temps pour faire l’amour) …

La créativité, l’imagination, le dépassement de Soi (donc de l’autre) sont les seules clefs pour répondre à cette routine… Pour la fatigue, si vous ne souhaitez pas qu’elle puisse être ailleurs, « Messieurs » soyez bon joueur et accompagnez-là… « Mesdames » ne souriez-pas, … Ce n’est pas une excuse … La communication amène parfois à se faire comprendre et comprendre l’autre… Certaines d’entre vous, abusent « si !! … aucun effort, vous devez absente, la sensualité vous a quitté » Cherchez dans votre être, et aventurez-vous en imaginant des scénarios qui mettront du piment à votre relation … Sortez de votre zone de confort.

« Le caractère normal de la vie sexuelle est assuré par la conjonction vers l’objet et le but sexuel de deux courants, celui de la tendresse et celui de la sensualité. » Dit Freud S.

Ah, grande question : Faut-il être sensuel et sexuel ou l’un ou l’autre ? L’harmonie des sens vous indiquera qu’il faut être les deux, être en fusion avec l’autre, sentir ses envies, ses besoins, son moment de liberté, son moment d’être… La fidélité c’est un avant tout être respectueux de Soi et de l’autre…

Etre infidèle est-ce une clef ? Certains vous diront que cela peut être un piment à votre vie amoureuse. « Bon, d’accord !! Combien de fois – Faut-il pour être ainsi ? » – Je vais vous donner une approche : La sincérité : c’est de se comprendre afin de pouvoir avancer, avancer avec l’autre en commettant un crime (une blessure, une incompréhension, une envie de tout quitter, une détresse, une colère…) … Si le crime peut être pardonné alors franchissez le pas… Mais, posez-vous cette question : La confiance est-elle à ce prix ?

« Le sacrifice de soi est la condition de la vertu » Dit Aristote. Il ne peut avoir de réponse tout faite car votre vie, votre relation n’est à aucun cas celle de votre voisin, voisine … Vous ne pourrez à aucun cas vous reportez sur celui, celle qui par magie vous semblera vous comprendre… Essayez de saisir ce qui vous a amené vers ce chemin…

« Celui qui, par quelque alchimie sait extraire de son cœur, pour les refondre ensemble, compassion, respect, besoin, patience, regret, surprise et pardon crée cet atome qu’on appelle l’amour. » Dit Khalil GIBRAN

Certaines questions demeurent pourtant : « Être fidèles à quelqu’un d’autre ? Être fidèle à soi ? Quel contrat au départ ? Peut-on passer un « contrat de fidélité  » sachant que le couple est en évolution permanente. Doit-on se réfréner, se contraindre pour été fidèle ou tout simplement l’être par ce qu’on est comblé et sans envie d’aller voir ailleurs ? » Ecrit Laetitia (Lilou)

Seul le contrat sur la confiance devrait être le fil conducteur… Si l’amour nous amène à être sur plusieurs bateaux doit-on s’étonner si on n’avance pas ? Je ne crois pas à l’amour pluriel… Certains vous diront que la polygamie est une réponse … Que fait-on de la solitude et de la pensée « Que fait-il elle, avec l’autre, rigole-t-il elle autant ? … ) Certains vous diront qu’il ne faudra pas être prêt à se séparer de sa fierté d’être… Aucun jugement sur cette manière de vivre…On peut évoluer dans le couple, en apportant de la créativité, la communication, des chants, des aventures pour justement que cela puisse être évolutif… « L’amour est le triomphe de l’imagination sur l’intelligence. L’amour. C’est l’étoffe de la nature que l’imagination a brodée. Sans imagination, l’amour n’a aucune chance » dit Khalil GIBRAN 

Aimer

photo de cricri rose rougeAvez-vous besoin d’aimer ou envie d’aimer ? – Une grande différence se dévoile dans cette question. Comment sait-on ce qui se passe en nous ? « Elle, il est en face de moi, voilà bien longtemps qu’on ne m’a pas regardé ainsi ? » – Sur cette approche, la personne est dans l’envie ou le besoin d’aimer ?? Je vais essayer de vous apporter mon approche sur ce sujet. Le besoin d’aimer, qu’on puisse poser le regard sur Soi… Souvent lié à une provocation, n’est-ce pas mesdames…?

Envie ou besoin d’aimer ?

Isabelle Brière écrit ceci : «Dans le besoin il y a la notion de nécessité … Je le ressens comme un amour passif … On le fait car on n’a pas le choix … Dans l’envie on est acteur … C’est un choix. On a besoin d’air pour respirer … La différence est fondamentale entre besoin et envie… »

Isabelle a une bonne approche mais on peut partir de cette base pour aller plus loin…

La solitude souvent lié à un amour déchu, nous transporte souvent vers un long deuil, ou on ne rencontre personne, il est souvent lié par la suite à des amies, amis, des parents, des connaissances qui nous amène à croire qu’on a besoin de rencontrer… Besoin !! Voilà, le processus est lancé !!

Il est rare par la suite de se situé dans l’envie mais plutôt dans un besoin d’exister, de croire, et on donne toute sa force dans cette étape… Est-ce bien ? Comment répondre à cette question, il n’y a pas de bien ou mal mais plutôt un moyen de se ressaisir et de panser d’abord ses plaies avant de conquérir l’autre. Ne pas lui montrer que c’est lui ou elle l’élu (e) et que sans lui, elle on est rien… Une si grande importance donne souvent à une séparation…

Avez-vous besoin, d’avoir besoin ? Telle est la question. Exploitons une autre approche – « Vous êtes en couple et la relation est tumultueuse – pas comme vous le souhaiteriez, vous venez à rencontrer, vous ressentez une émotion, une envie d’approfondir ce sentiment étrange »… Aie !! Voici, cette amorce l’envie de découvrir… Cette envie peut être plus ou moins maîtrisée… La remise en question est parfois utile pour répondre à cette envie de !! Faut-il pour autant en avoir envie (sans Jeu de mot).

Que dit Khalil GIBRAN : « Quand l’amour vous fait signe de le suivre, suivez le, Bien que ses chemins soient rudes et escarpés. Et lorsqu’il vous étreint de ses ailes, abandonnez-vous, Bien que l’épée cachée dans ses pennes puisse vous blesser. Et quand il parle, croyez en lui, Bien que sa voix puisse briser vos rêves comme le vent du nord dévaste le jardin »

Comment peut-on suivre cet amour si nous sommes déjà dans une relation ? Toute est une question d’équilibre avec Soi !! Savoir être … l’errance d’une quesphoto de corinne vagner l'amourtion si on peut « aimer » deux fois ? Viendra vous hanter… Revenons au sujet – L’envie peut aussi devenir une passion, comme une réponse à un manque soudain…

Est-ce que l’envie est éphémère ? Oui et non… Elle peut l’être comme une réponse soudaine afin de calmer une légère frustration… Et le besoin ? Le besoin est constant car il est vital, il s’inscrit dans la durée et parfois arrive à se faire oublier… Il est présent dans vos maux, mots, pensées, réactions, caractère, … Il dégage quand il n’est pas assouvi à une perte de confiance en Soi, une perdition, une émotion, un stress, une dépression…

Que dit Osho : « Son amour aura une qualité totalement différente ; il ne sera pas comme le vôtre. Il aimera, mais son amour ne sera pas un choix. Il aimera, mais son amour ne sera pas de son propre rêve. Il aimera le réel… »

Le besoin d’aimer est un fardeau qu’on se doit enlever car il peut nous rendre dépendant de l’autre, être en attente de … « Il, elle ne fait pas de signe ? Que fait-il, elle, pense-t-il, elle a moi, je me perds dans cette méandre » -Coach Tao. Cette phrase poétique relate bien cette pression que nous pouvons engager. C’est une sensation qui nous envahit et peut aussi créer cette jalousie sans fin, « la possession » les personnes possessives sont souvent dans le manque de confiance en Soi (donc en l’autre) et dans le besoin d’être au centre…

Un besoin d’aimer, rejeté : Il dégage souvent une haine de l’autre car il reste incompris. « Quand l’amour et la haine sont deux absents, tout devient clair, sans masque. » Osho

Comment être dans l’envie que dans le besoin ? Bonne question, la réponse peut paraître simple… Cultivez la simplicité : « Quel que soit l’espace libre dont vous disposez, vous pouvez le transformer en jardin. » Tao te King – Prenez le temps de vous écouter : « le temps n’est ni notre ennemi, ni notre maître, ni notre esclave. Il est ce que l’on est » Tao te King

Prenez le temps de vous connaître et de vous aimer, votre vie n’est pas et ne doit pas être un combat contre vous-même, apprenez à vous remettre en question. Panser vos plaies, vos incertitudes, prenez le temps mais pas trop. Sachez repérer vos erreurs et ajustez-vous.

Avoir envie d’aimer, tout simplement sans obstacle… Soyez maître de votre aventure !

Apprenez de votre tristesse : Quelques-uns d’entre vous disent, « La joie est plus grande que la tristesse », et d’autres disent, « Non, c’est la tristesse qui est la plus grande ». Mais je vous dis, elles sont inséparables. Elles viennent ensemble, et quand l’une est assise seule avec vous à votre table, n’oubliez pas que l’autre est endormie sur votre lit » Khalil GIBRAN

Libérez-vous de vos inquiétudes et ne ressassez pas votre passé comme un moyen de dire que vous êtes mal, l’autre le sentira et prendra le temps de vous accompagner…

« Révèle ton secret au vent, mais ne lui reproche pas de le répéter aux arbres » dit Kalil GIBRAN

Confidence d’un Coach : (Ne croyez pas que je suis différent de vous)

 

 

Merci pour les images à Christophe LE BIHAN et Corinne VAGNER

 

Célibat

photo de christine germain 2Certains vous diront qu’ils sont Célibataire par choix – Surement une peur de s’investir ou de perdre une liberté enfin trouver. D’autres, vous diront qu’ils cherchent en vain leurs princes ou princesses charmants, charmantes mais le château est bien loin et le chemin semé t’embûches et de tentation diverses, d’autres enfin pensent que le premier crapaud est forcément le bon, ou la grenouille d’un baiser s’élèvera… Ne croyez en rien que cela sort de l’imaginaire… C’est une quête et on est au croisé des chemins…

La peur d’aimer est une peur immuable et ceci tant que vous resterez dans l’idée que la vie doit être ainsi. Si vous ne prenez pas le temps de vous rencontrer, afin, je vous dirai de  SAVOIR qui vous êtes et ce que vous désirez réellement alors… – Le monde du célibat restera votre demeure et vous en perdrez la clef.

Investir :

La construction d’un chemin n’est pas vain, vous devrez connaître (vous connaître, vous entendre et vous écouter) …- Connaître ce qui vous anime et par quel chemin, vous avez déjà arpenté.

Si vos histoires sont chaotiques, vous devrez les comprendre, les savourer et en tirer la leçon pour enfin faire le deuil. – Il est important de faire cela pour confronter son cœur à une autre âme.

« L’esprit du Maître est comme un miroir : Il renvoie mais n’accumule pas, ne contient rien, n’exclut rien, et réfléchit les choses exactement telles qu’elles sont. Ainsi a-t-il ce qu’il veut et ne veut-il que ce qu’il a. » Tchouang-Tseu

Le miroir est votre propre reflet, et vous devez savoir ce que vous êtes et ne pas vous cachez derrière une image qui n’est pas la vôtre.

Certains hommes diront que s’ ils ont quitté leurs femmes, c’est parce qu’elles avaient manqué de séduction et de sensualité, trop préoccupé par les enfants et pas assez à eux. – Comment comprendre cela ? Est-ce juste ?

La question qu’on peut aussi se poser : C’est qu’a-t-il fait pour changer les choses ? Voulait-il la remplacer comme lui préparer un repas, s’occuper des enfants et enfin lui laisser du temps de repos afin de se consacrer qu’à lui ? Ce n’est pas aussi simple car chaque histoire possède une réponse et faire une généralité, serait une grossière erreur et pourtant je vais tenter de vous donner des approches…

S’il faisait cela, certaines continueront à être distantes. Ce qu’il faut à ce moment c’est percer à jour leur manque de confiance en elle, leur redonner le goût de s’aimer et de plaire… – photo de karine sylvain 4Vous avez entendu les séances de RELOOKING, mais il ne faudra pas s’arrêter là bêtement… Mais, allez plus loin percer à jour ce qu’il a retient et de véritablement l’accompagner.

« Subjugué et ne rien montrer, apercevoir et ne rien voir, scintillé et ne pas briller » ceci est une vertu de la séduction dont je ne pourrais vous révéler le secret (pour cela, il faudra me rencontrer) mais sachez que la romance n’est pas que des vers de poésie, mais le symbole d’un amour perdu dont vous devriez à deux trouver.

Pour répondre à la question : Est-ce juste de partir parce qu’elle est éloignée ? Non, mais essayer de lui apporter une oreille afin de l’écouter peut désamorcer une séparation inévitable.

Est-ce que cela peut en découler à une infidélité ? « Oui » pour les mêmes raisons, la femme comme l’homme a besoin de sentir « aimer » d’être important (e), partager une sensualité, les sens, la velouté, le désir…

Comment se relever après cela ? – SE REMETTTRE EN QUESTION, la prise de conscience permet de se poser les bonnes questions.

Peut-on être célibataire par choix ? « Oui » Là, aussi chaque histoire est différente mais si je veux vous apportez une approche, je serai tenté de vous répondre : C’est souvent lié à une souffrance et à un manque de confiance en l’autre donc à l’amour. Aimant la liberté et l’envie de ne plus partager le même lit chaque matin, mais de temps en temps « Batifoler »…

Est-ce bon de faire cela, il y a-t-il un risque de se perdre ? La quête, vous en souvenez !! Au début de cet article, n’est pas la croisé des chemins, c’est à vous de savoir répondre à cette question. Mais, effectivement, il y a un risque que vous ne puissiez plus savoir qui vous êtes et que vous puissiez rester dans l’incompréhension donc dans une certaine souffrance… « Est-ce votre idéale ? »

« Le Maître maintient son équilibre quel que soit l’opposé dans lequel il entre. Il laisse les choses poursuivre leurs mutations et demeure concentré sur ce qui est réel. Il est comme l’océan : Bien qu’il ait des vagues en surface, dans ses profondeurs le calme est parfait » Tchouang-TSEU

photo de aurore 10Maintenir son EQUILIBRE : Être en Harmonie. Pour rester sur votre chemin, votre quête, vous devez SAVOIR quel est votre idéale ? Pas celui que voudrait vos parents, pas celui des amies, amis, mais le vôtre… Et portez aux regards et soyez-en fier !

La peur immuable : Soyez certain que vous n’êtes pas le/la seul (e) dans ce cas et vous devrez y sortir pour être vous. , les éloges éternels du Tao à la liberté de devenir soi, par soi, pour soi, en soi. Est l’ultime réponse pour avancer sereinement.

Être célibataire n’est pas une fatalité… Vous devriez comprendre cela afin de commencer à écrire votre livre, votre histoire…

 

Merci pour les photos : Christine GERMAIN, Karine SYLVAIN et Aurore…

Photo de Corinne Vagner Marin (merci encore)…

 

Rupture

photo de corinne vagner l'automne« …Sur l’argile sèche, les marques disparaissent seulement lorsqu’elle est de nouveau assouplie. Les blessures du Moi disparaissent seulement lorsque on est souple à l’intérieur » – Les sages disent que la vie est une illusion, mais cela tempère-t-il l’intensité d’un sentiment tel que la tristesse ? Deng Ming-Dao

Comment gérer et surmonter une rupture amoureuse – Une rupture amoureuse n’est jamais agréable à vivre. Nombreux sont les magazines qui vous conseillent comme si que votre histoire a déjà été vécu par une autre personne… – Pourtant, la blessure reste présente car vous n’arrivez pas à saisir cette fin qui vous hante…

Il n’y a rien de plus terrible que les amis amies maladroits pensant vous aider à surmonter une telle souffrance, il n’y a rien de pire que ceux et celles qui disent avoir vécu la même chose… « Mon dieu qu’ils se taisent !! » – Il est temps de savoir de quoi on parle avant de songer à aller mieux. Une rupture vous plonge dans un monde de désarroi et de fragilité. Elle rouvre souvent de vieilles plaies incomplètement cicatrisées et représente de surcroît une grosse blessure narcissique. (internet)

Comprendre la relation :

C’est un mot qui sera votre source d’inspiration « la compréhension » car si vous avez mal c’est parce que vous êtes dans le refus, le refus de comprendre ce qui vous arrive.

Ne plus être dans le déni et établir ce que vous avez vécu sur une feuille… Comprendre la raison de la rencontre… – Cela peut paraître idiot mais nombreuses, nombreux sont les personnes qui passent d’une personne à une autre sans prendre du temps pour eux. (Par exemple)

Saisir le temps passé ensemble, comprendre les sentiments – Sont-ils sincères ou sont-ils platonique ? Voyez-vous pour répondre à cette simple question il faut déjà savoir si on aime son Soi… Ensuite, …- Comprendre la relation, les points forts, les points faibles…photo de karine sylvain 2

Comprendre les disputes et la rupture, c’est savoir tout mettre à plat et être neutre. – Tout seul, vous aurez des difficultés pour le faire. Il faut pour cela trouver une personne qui possède un recul suffisant pour vous faire réagir et cela sans être dans l’empathie.

Certaines femmes s’étonnent que leurs hommes s’en aillent pour une autre femme. Pour la plupart du temps la raison est due à un manque de libido. – Souvent lié à un manque de communication et à une prise de conscience qui n’est pas effectuée…Certains hommes s’inquiètent que leurs femmes les quittent pour refaire une nouvelle vie…Souvent lié à une isolation
et un manque d’intérêt…

« Celui qui marche dans l’intégrité marche en confiance et trouvera le salut » Livre des Proverbes.

« Nous nous séparons à la croisée des chemins, vous partez avec vos joies et vos problèmes, moi avec les miens. Seul, je regarde la route. Chacun doit parcourir son propre chemin. » Deng MING-DAO

Vous voyez la compréhension de la relation n’est pas simple et on ne peut se résoudre sans une véritable prise de conscience. Comprendre c’est accepter, accepter ce n’est pas forcément pardonner (mais se pardonner).

Les larmes sont vos alliées mais s’effondrer est dérisoire. Pour cela, il ne faut pas hésiter de s’accorder du temps et une part d’évasion : Un petit voyage, un petit week-end seule, seul…

Etablir un schéma pour concevoir ce que vous avez vécu et se donner comme objectifs de ne pas tomber dans ses travers. .- Réaliser : C’est construire un chemin différent. C’est prendre une pause pour Soi et savoir ce que l’on cherche véritablement.

Imaginez-vous sur le bord d’un quai !! Quels bateaux allez-vous prendre ? Celui qui vous amène vers un passé qui sans cesse se répète ou celui vous transportera vers un nouveau vous ? – Quand, vous montez dans un train en courant, êtes-vous sûr que cela soit bien le bon ? Pour répondre sans stress : Il faut avoir pris le temps d’être sûr avant d’y monter… Quitte à le rater ! Alors, ne soyez pas différent, différente lors d’une relation

« Soyez conscient du Tao » N’Est-ce pas assez simple ? Non – Réduisons encore « Soyez le Tao »

Exprimez-vous : Cela est du sens… »La vie est comme un sablier. La conscience en est le sable »

photo de florence zumba 1Carence de sentiment :

Attention de ne pas confondre la carence de sentiment que vous pouvez avoir et votre relation !! On peut se perdre pour l’autre. – Ne pas croire que personne par la suite de votre rupture, ne pourra vous aimez, c’est se mettre dans un trou que vous-même vous creusez. – La source d’une grande douleur est souvent liée à la grandeur du sentiment que vous avez eu. Soyez humble et avancez…

La gestion du manque peut se faire si vous avez compris le sens de celle-ci !! – Plus de visionnage photos, plus de messages, plus de contact et beaucoup d’écriture comme thérapie…

Cessez d’être un mendiant de l’amour et construisez vote chemin qui ressemble un peu plus à ce que vous recherchez. Quel est le style de vie souhaitez-vous vivre ?…

N’hésitez pas de confrontez votre histoire en me contactant, vous avancerez plus rapidement.

 

Merci pour les photos : Corinne Vagner Marin et Karine Sylvain, Florence Zumba

 

 

 

Amour impossible

Amour impossible !!

« L’amour naît-il de ce qu’il y a là quelque chose d’impossible ? L’amour est-il ce qu’on n’embrasse jamais que du regard ? » Camille LAURENS

Comment peut-on imaginer cette image, cette sensation sans se bruler ? Imaginez cet instant, vous êtes là, parcourant son visage, et vous ne sentez plus rien, les minutes deviennent des secondes, et le temps ne s’écoulent plus… – Imaginez ce moment que vous n’oserez à peine de rêver, pourquoi lui, pourquoi elle, pourquoi maintenant…- C’est juste une simple histoire d’amour entre un homme et une femme … mais qui a dit que l’amour était simple? Est-ce juste une sensation sexuelle, une emprise de l’interdit, une preuve que notre vie mérite un hurlement…

Vacance à Cala de Mallorca 2 013L’amour interdit ou relation amoureuse impossible se complique, devient contraignante, exigeante psychologiquement et émotivement. Il existe un attrait physique irrésistible envers l’autre, une puissante attirance, une forte attraction sexuelle qui incite les amants à chercher la fusion des aspects psychologique, intellectuel, émotionnel, spirituel, sexuel…

Vous aimeriez être avec lui/elle malgré les difficultés qui vous séparent.
Peut-être n’êtes-vous pas faits l’un pour l’autre, mais peut-être cet amour réclame-t-il des choix et des compromis… – C’est une distance qui ne dit pas son nom, des silences qui ne posaient pas, des murmures que vous n’entendiez pas, … – Un amour impossible par une vie de couple que vous ne souhaitez briser…

L’impossible relation :

Noir et blanc, musulman et juif – La culture différente est une pression qui n’hurle pas mais qui résonne, vieux et jeune, riche et pauvre, marié et célibataire, enseignant et étudiant, prêtre et paroissien, collègue de travail,… La liste des « mauvaises » combinaisons est encore bien longue. Certains amours se définissent comme « impossibles » car ils naissent au mauvais moment, au mauvais endroit, avec la mauvaise personne. – Mauvaise personne ? On ne peut point le savoir mais cela résonne comme un écho…

Si votre conjoint(e) est plus âgé(e) que vous, son expérience de la vie vous enrichira considérablement. La maturité s’acquiert au fil du temps et il est agréable et rassurant de partager la vie de quelqu’un qui se connaît et qui sait ce qu’il veut. A contrario, fréquenter un homme ou une femme plus jeune que soi peut se révéler une véritable cure de jouvence et vous redonner une seconde jeunesse ! – Maintenant, il faut saisir l’importance de la relation et comprendre les raisons de celle-ci.

Quand l’aventure amoureuse semble un amour inaccessible. Toute histoire d’amour utopique éphémère sans avenir (flirt sans lendemain, amourette d’un soir, béguin passager, une sensation brûlante) est un amour impossible. Vous chercherez par cette aventure d’oublier, de compenser, de vivre un moment qui ne peut se reproduire ou qui ne peut être vécu…infidelite

Il en est de même de l’amour unilatéral, amour à sens unique: on a de l’affection profonde, des sentiments d’amour sincère pour quelqu’un, mais c’est un amour non réciproque, ou l’autre a un attachement affectif pour vous, mais pas vous, ce n’est pas mutuel. -L’amour inaccessible est le cas des belles histoires d’amour lorsque le grand amour se déploie dans le cadre d’un coup de foudre interdit ou d’une passion coupable, amour illicite (passion adultère, opposition de la famille, amis, aventure galante hors-mariage, aventure amoureuse extra-conjugale).

Cet amour interdit est jugé psychiquement anormal, une passion obsessive, un amour aveugle. Donc, l’amour passionné et la relation amoureuse illicite ou amour illégitime finissait souvent dans la détresse, cette détresse qui hurle sans cesse. Aujourd’hui, les amoureux à la recherche du grand amour, qui ont le béguin l’un pour l’autre ou qui sont sous le charme d’un coup de foudre, une passion qui ne faut cesser d’alimenter…

Vous vous dites : « Trouver le grand amour avec un grand A, c’est précieux, mais ce coup de foudre interdit est un amour impossible. Vous devez le quitter mais vous l’aimez tant et la rencontre amoureuse est si bonne! » Votre tête rétorque : « Tu ne pourras pas cacher à ton conjoint ta femme ta famille tes sentiments amoureux envers ton amant (amoureuse) longtemps. Cet amour aveugle causera la fin du couple et le divorce. As-tu pensé aux enfants, amis, biens, statut marital, scandale dans la famille.  T’as peut-être l’air amoureux amoureuse, mais tu n’es pas en amour. C’est un trip sexuel. Ta femme (ton mari) est la personne idéale pour toi. Le mariage c’est pour la vie. »

D’un côté, les conséquences de l’amour extra-marital illicite amour interdit pressent mentalement à rompre la relation amoureuse. De l’autre, le souvenir d’instants paradisiaques avec l’alter ego (amoureux, amoureuse, âme sœur), hante les amants maudits. Ils initieront une coupure de relation d’amour, pour reprendre peu après, et se requitter pour toujours, mais s’appeler pour se dire qu’ils ne s’appelleront plus…

Pas de solution miracle … – Juste une question à vous poser : Que voulez-vous vraiment ? Vivre l’instant présent et de rien faire pour taire cette sensation. Vous devez être franc avec vous – même. Savourez chaque instant sans trop vous posez de question, la réponse est en vous

Pour autant, il faut pouvoir se mettre à distance de la passion lorsqu’elle est destructrice. Si vous n’y arrivez pas seule, vous devriez prendre conseil auprès d’un coach, je serai ravi de vous accompagner et réfléchir avec vous sur ce qu’on appelle les « bénéfices secondaires » de la relation. Il est en effet peu probable que « cette relation ne vous satisfasse pas du tout ».

Être seul

Etre seul (e)

L’homme a besoin d’être seul pour pouvoir se poser, réfléchir et se retrouver. C’est un temps de solitude « choisie », mais l’autre visage de la solitude est plus sombre. Il peut avoir l’impression d’être seul, même s’il y a des gens autour. L’homme devient alors un recueil de lui-même…

La femme a parfois besoin de se sentir seule, seule parfois elle en souffre et se met à se poser des multitudes de questions. Sur elle, sur son physique, sur son idéal, sur son passif… Sait-elle qui elle est ? Sa solitude n’est pas exactement être seule, ça c’est un problème mineur, puisque beaucoup de femmes ont besoin d’être seules. Ce qui est vraiment dur est de se sentir seule tout en étant entourée de beaucoup de personnes.

Jeu du Tao demonstration Groupunion 014Un sentiment d’isolement qui apparait, comme si il était isolé dans une tour invisible d’autrui.

Ce sentiment ne correspond pourtant pas forcément à la réalité, c’est un mirage, une grande illusion qui peut modifier la vision du monde. Un accompagnement permet de réfléchir à la solitude quand elle fait mal et au chemin pour en sortir !

Se sentir seul… dans certaines situations

Certaines situations de la vie peuvent s’accompagner du sentiment d’être seul au monde. C’est souvent quand il vit quelque chose de particulier et de douloureux : il a l’impression que les autres ne vivent plus sur la même planète et qu’ils ne pourraient rien comprendre. Cela peut arriver par exemple quand on perd quelqu’un qu’on aime.

Elle a l’impression de voir ses amies en couple et être une gêne, elle se morfonde dans une solitude ou peut parfois réaliser qu’elle n’a pas pris assez de temps pour elle…

Ce qui arrive est tellement fort que le monde ne ressemble plus à celui de la veille… et pourtant, pour les autres, rien n’a changé. Durant ces moments de vie, il faut garder confiance. Une confiance en Soi, pour Soi, par Soi… C’est un moment où il/elle reconstruit sa vie différemment et il ne faut pas hésiter à en parler avec ses amis, même si on peut avoir l’impression qu’ils sont à des années lumières. Peu à peu, il sera possible de se retrouver.

Après une rupture, il peut être difficile de passer de la vie de couple à celle de célibataire. Comment (ré)apprendre à vivre seul (e) sans pour autant se sentir seul (e) ?

Gérer la solitude quand il/ elle a pris l’habitude de vivre avec quelqu’un et de fonctionner en couple peut sembler mission impossible. Vous devez retrouver vos repères voire changer vos habitudes, celles que vous faisiez avec l’autre. Bref penser à soi.

Le hic, c’est qu’au lieu d’être source de joie et de réconfort, la pensée de se retrouver seul (e) avec soi-même nous donne une poussée d’urticaire. – C’est le moment de créer votre espace de temps pour vous, commencer à vous rencontrer, commencer à vous séduire, penser à prendre le temps de faire le point, de panser vos plaies…eddy

Cette perspective effrayante peut parfois vous pousser à vouloir rencontrer quelqu’un rapidement. Sauter d’un couple à l’autre, ça peut être une solution, si on réussit à tomber sur un homme ou une femme prêt (e) à démarrer une histoire. Mais quand vous cherchez à vous remettre avec quelqu’un pour fuir la solitude, vous n’êtes pas à l’abri d’échecs sentimentaux.

Que faire devant ce dilemme ? Être Soi, savourer l’espace-temps !! Facile à dire n’est-ce pas ? En cela, vous comprendrez que l’accompagnement peut être une clef à votre problème de conscience.

Une période pour se connaître

D’accord, mais comment vous faites pour accepter cette solitude bénéfique ? Déjà, vous ne cherchez pas à refouler vos peurs – Peurs et frustrations sont des mauvaises conseillères. Vous accueillez et vous prenez conscience de leurs présences. Vous pouvez ainsi les dédramatiser. Progressivement vous prenez du recul et vous gagnez en paix intérieure.

Ensuite Vous apprenez à devenir autonome et à faire ce que vous ne pouvez pas faire quand vous étiez en couple.

Des petits plaisirs qui vous faisaient du bien. Cette autonomie retrouvée vous permet de vous ouvrir à l’autre « Si vous n’êtes pas en paix avec vous-même et si vous n’aimez pas votre être, Vous aurez du mal à aimer et vous faire aimer de l’autre » Permettez-moi cette précision.

Indice : La solitude votre alliée

Il ne tient qu’à vous de vous en occuper. Souvent, lorsque les personnes se sentent seules, c’est qu’un besoin fondamental n’est pas comblé. Cela peut être de la reconnaissance sociale, de l’approbation dans ce que vous faites, une vie plus épanouie !!

A vous de trouver la chose importante dont vous devez vous occuper car personne d’autre que vous ne pourra s’occuper de votre besoin. Vous devez aller chercher ce qui vous manque et à vous d’avoir de la gratitude pour les personnes déjà présentes dans votre vie.

 

La vie

La vie n’est pas un non-sens !! On se doit la comprendre, la vivre, en être soi-même. – Cet article n’aura pas la prétention de vous donner des leçons, mais vous permettre d’avancer…La vie est une maturité – Une responsabilité d’être soi-même.

Le bon sens

L’histoire du pain au chocolat est un non-sens et cela manque singulièrement de maturité. – Comment peut-on accuser et porter un jugement ? L’histoire d’un jeune musulman qui aurait arraché un pain au chocolat sous prétexte qu’il aurait faim (pendant la période du ramadan)…- Le non-sens : C’est la véracité du sujet – Quelle preuve pour un tel acte ? – Est-ce un sujet de communication ou une manière de stigmatiser une religion ? Aurions-nous eu la même histoire pendant le carême ou le Kippour ? – Le manque de maturité est justement l’annonceur. Comment peut-on être un homme soumis aux oreilles d’autrui et être ainsi ? Admettons que cela soit vrai, Fallait-il juger l’homme ou la religion pratiqué par lui ?

Je vous laisse à votre avis, il en est de votre conscience.

L’amour

chance1L’amour  est un chemin pour la croissance spirituelle. Et de plus, l’amour fonctionne comme un miroir. – Il est intensivement difficile de se connaître soi-même sans avoir regardé son visage dans les yeux de quelqu’un qui vous aime. – Tout comme vous devez regarder dans le miroir de l’amour pour voir votre visage spirituel. Ce sentiment, si beau soit-il, est un miroir spirituel, il vous nourrit, il vous intègre, il vous rend prêt pour le voyage intérieur…

L’amour n’est pas aussi précieux que la liberté. L’amour est une immense valeur, mais cette valeur n’est pas plus élevée que la liberté. – Vous voulez donc être aimant, mais vous ne voulez pas être emprisonné par l’amour. C’est pourquoi, qu’il vous faut éviter la frustration. – Vous essayez de posséder et, plus vous essayez de posséder de posséder, plus l’amour devient impossible et plus l’autre commence à s’éloigner de vous. Moins vous possédez, plus vous vous sentez proche de l’autre. – L’amour n’a rien à voir avec l’emprise de vouloir posséder l’autre. – L’effort de posséder une personne échoue inévitablement. Dans cette frustration, vous serez renvoyé à vous-même.

L’amour vous rend réel ; sinon vous restez juste un amusement, un mirage, un fantôme, un rêve sans substance. – L’amour vous donne une intégrité, l’amour vous centre…

Les dimensions de l’amour

L’amour peut avoir plusieurs dimensions. L’une est la dépendance, c’est ce qui arrive à la majorité des gens. Vous êtes dépendant d’elle/lui ; vous vous exploitez mutuellement, vous vous dominez mutuellement, vous vous possédez, vous vous réduisez mutuellement à des commodités.

L’autre dimension : C’est l’amour entre deux personnes indépendantes. Cela aussi n’est pas très fréquent. Cela entraîne également de la misère, car il y a un conflit constant. Aucun ajustement n’est possible ; les deux sont tellement indépendants, personne n’est prêt à faire un compromis, à s’ajuster à l’autre.

La relation semble superficielle ; Vous avez peur d’aller dans les profondeurs de la relation ; car vous semblez davantage tenir à votre liberté qu’à l’amour.

L’amour – besoin

Vous dépendez de l’autre : C’est un sentiment immature. En fait, ce n’est pas véritablement de l’amour – C’est un besoin. Vous utilisez l’autre, vous l’utilisez comme un moyen. Vous exploitez, vous manipulez, vous dominez. Ceci est un non-sens.diner à deux

L’homme/ la femme devient mature au moment où il se met à aimer plutôt qu’à avoir besoin. – Il se met à partager, il se met à offrir, à donner. Être en phase avec l’autre…

L’amour n’est pas une passion, l’amour n’est pas une émotion. Aimer, c’est réaliser très profondément que d’un certaine manière…Vous êtes vous.

La question

« Qu’arrive-t-il quand une fleur s’épanouit dans une forêt profonde sans personne pour l’apprécier, pour découvrir son parfum, sans personne pour passer à côté d’elle et dire « magnifique » sans personne pour goûter à sa beauté, à sa joie, pour partager- Qu’arrive-t-il à la fleur ? Meurt-elle ? Souffre-t-elle ? Panique-t-elle ?, … – Elle continue de fleurir… »

L’ignorance 

La maturité est la même chose que l’innocence, à une différence près, c’est que cette innocence a été retrouvée, recapture. – Un homme qui est capable d’amour découvrira tôt ou tard son propre être – Si vous découvrez votre être, vous deviendrez libre de toute structure, de tout schéma.

La maturité signifie regagner son innocence perdue, reconquérir son paradis, redevenir un être humble. – La maturité est une renaissance, une naissance spirituelle. –

La compréhension

Cette compréhension sera présente. Vous aurez appris quelque chose peut-être même à rire, vous prendrez peut-être même plaisir à voir comment les gens deviennent à ce point insensé. – Votre compréhension grandit à travers chaque expérience. – Devenir vieux, ce n’est pas devenir sage. Vous avez été un idiot dans votre jeunesse et vous avez juste vieilli, vous resterez un vieil idiot.

Un homme mûr ne meurt jamais. En fait, sur le roc de la maturité. – La vie peut être vécue de deux façons – Vous vivez inconsciemment, vous mourrez tout simplement !! (Pas drôle) – Vous vivez consciemment, vous serez de plus en plus en vie.

Le Mariage

Je vous suggère que le mariage n’ait lieu qu’après la lune de miel, jamais avant. Si tout va bien, à ce moment-là seulement le mariage peut avoir lieu. – Permettre à deux personnes de vivre ensemble suffisamment longtemps pour qu’elles se connaîsent, se familiariser l’une avec l’autre. Si l’amour se cache en vous, celui-ci le fait sortir. Si l’amour est un leurre, un mensonge en vous-même, alors tôt ou tard, il devra disparaître et votre réalité, la laideur de votre personnalité surgira.

Quand vous devenez attentif à tous ces problèmes et que pourtant vous décidez qu’il vaut la peine de prendre le risque d’être avec quelqu’un plutôt que d’être seul. – La conscience donne la liberté, la conscience vous donne la capacité de décider de votre vie…

Synthèse : Osho, Tao te King, le groupe IAM, Coach Tao

l’âme soeur

L’âme sœur …

Parfois, on se met à la rechercher, parfois on croit vivre avec, parfois on se murmure qu’il/elle n’excite pas… – L’âme sœur ? Pur fiction, simple reflet … Comment répondre à cette question ?aurore 3

Répondez d’abord à cette question : Pourquoi le recherchez-vous ? Pour ne pas vivre seul (e), pour faire comme les autres, pour être heureux (se). – Êtes-vous dans le bonheur absolu ? Aie !! Je vous embête …

Eros, dieu de l’amour à envoyer Cupidon, pour vous décocher sa flèche ? A moins que vous ne soyez encore à la recherche de l’âme sœur ou en couple depuis quelque temps déjà ? Dans tous les cas, l’amour est au cœur de vos préoccupations…

La séduction est certes intéressante et nécessaire, cependant le but conscient ou inconscient est très souvent de trouver la personne qui vous aimera vraiment pour ce que vous êtes.

A vos cartes !! :

Pour trouver l’âme sœur, vous avez des sites de rencontres – Profils honnêtes ou simple mensonge, vous avez les sorties à apéro – Faut-il encore que la musique ne soit pas trop forte, vous avez la plage – simple gentlemen ou pur mort de faim, …

Cherchez l’amour pour pouvoir dire aux autres : J’ai trouvé !! Être un instant, un sourire. – L’amour n’a aucun sens que celui que vous lui donnez, allez creuser au fond de vous-même.

Etablissez un bilan de vous-même :

Inutile de se voiler la face, vous êtes loin des clichés : Mon prince charmant, ma princesse. Pour trouver l’amour, il va falloir se mettre un bon coup de fouet.

–        Bilan de sa vie passé – Capitale de savoir et de comprendre son cheminement

–        Se rencontrer – Savoir s’accorder du temps

–        Savoir ce qu’on cherche exactement – Relation sans lendemain ou relation durable

–        Rencontrer l’autre – Être à son écoute en reformulant (sans faire d’empathie)

–        Phase séduction pour Soi, par soi, en Soi

–        …

Prendre sa vie en main n’est pas chose simple, c’est pour cela, que je propose un suivi même à distance avec des modules adaptés. Créer un nouvel équilibre, suivre ses envies et ses besoins, mettre en harmonie sa vie au travail, amis, sorties, passions, sexualité et amour.

Être ouvert à soi-même :

Il est important de ne pas s’écouter et de s’entendre. – Connaître son passif avant de commencer toute histoire c’est primordial – Pourquoi ? Votre cœur a besoin de place pour aimer pleinement. Savoir panser ses plaies et comprendre la situation permet de mieux tourner la page. On ne remplace pas une personne par une autre : Ceci reste une erreur grossière et vous risquerez de le regretter par la suite. Accordez-vous du temps !

Envie de plaire :

Une société de consommation qui vous a encré dans la tête que vous devez rentrer dans des normes pour plaire. Vous devez avoir un profil type pour séduire en l’occurrence un profil de mannequin (pour vous mesdames) et quant aux hommes, il faut être musclé… – Les autres, me direz-vous ? – Eh ben… Silence. En cela, réside une erreur, restez-vous-même et plaisez-vous à vous-même.

Remplissez votre beauté d’âme de sincérité et sérénité et croyez-moi votre charme se lira à travers votre regard et votre état d’être. Ce qui est attirant en l’amour aussi et surtout le côté mystérieux et imprévisible. Les choses impossibles, c’est de croire à la femme parfaite ! A l’homme merveilleux. Paradoxalement pour trouver l’amour (le vrai) il faut réussir à se détacher de tous ses préjugés, de toutes ses normes.

aurore 2Garder le mystère :

Ne pas se livrer au premier rendez-vous ! – Sachez dévoiler progressivement votre être. Ne dites pas tout sur vous, laissez un peu de flou. Ecouter les projets, les envies, apprenez à le/la connaître, n’imaginez pas que vous allez l’emballer dans votre lit. Soyez patient (e) !

A travers le processus de séduction, il est dit que les hommes sont trop excessifs. – Soyez humble et gentleman – Fleurs, chocolats, cadeaux, mais pas dans l’excès. – Les femmes ont besoin de rêver, de féerie, d’imaginer donc n’inventez pas un rôle qui ne vous appartient pas.

Le couple

La pire période que le couple peut vivre, c’est la routine : « L’infidélité »

L’incompréhension :

photo de corinne vagner coeur bleuC’est l’erreur, une excuse la plus souvent avancée : l’homme se distraie d’un couple en crise, de difficultés avec sa partenaire en s’intéressant à d’autres femmes. S’il doute de l’amour qu’il lui porte, il essaiera parfois de « tester » la solidité de ses sentiments dans les bras d’une autre. S’il à l’inverse, il ne sent pas aimé, il peut tenter de faire son pouvoir de séduction par une autre.

–  Il peut aussi s’apercevoir que la femme dont il a vécu des années, n’est plus celle qu’il a connu.

–  Il peut aussi être vouloir prendre sa liberté et peut semer le doute en lui…

Les hommes idéalisent leur femme, comme compagne, comme mère, peuvent en venir à avoir des difficultés à les concevoir come « objet sexuel ». L’aventure permet d’assouvir un fantasme qu’ils ne parviennent pas ou plus, à exprimer avec leur femme. Cela peut arriver par exemple après une grossesse. Quand la femme devient mère, certains hommes peuvent mettre du temps à reconsidérer leur compagne comme une partenaire idéale.

Elle peut aussi être attentive et femme amoureuse, alors pourquoi l’homme devrait la quitter si le problème ne provient pas lui-même.

De nombreux couples ne sont pas tout simplement pas conscients de l’unicité qui règne en silence dans leurs coeurs. ils doivent tout d’abord prendre conscience de ce qu’ils ont choisi d’y mettre à la place. Le couple ressemble plus à un bourgeon qui contient en lui toute sa fleuraison qu’à une boite de pièces détachées sans notice. Nous protégeons le bourgeon des intempéries. Nous arrachons les mauvaises herbes. Pourtant, dès qu’il commence à s’ouvrir, nous n’avons pas plus rien d’autre à désirer que d’en profiter.

Rompre avec la routine : Redynamiser le couple

Simple rêve ou réalité : Si vous souhaitez préserver votre couple, un consultant serait utile pour vous.photo de corinne vagner escargot calin

L’angoisse de s’enfermer à jamais dans une vie sans évènement : Il faut pour cela oser la créativité, oser l’imagination, accorder du temps à penser à deux, à l’autre, à soi…

–  Si vous devez reconstruire votre couple, c’est à cette question que vous devez répondre : Qu’est-ce que je veux réellement ?

–   Si vous ne souhaitez pas continuer votre histoire, vous devez répondre à cette question : l’aimez-vous vraiment ?

« Aimer l’autre demande de s’aimer soi-même » – Il est important de savoir s’aimer avant de savoir ce que « aimer » implique…

La relation amoureuse entre deux personnes peut être l’aventure la plus gratifiante et la plus enrichessante qui soit. Elle peut également être l’une des expériences les plus douloureuses et les plus décevantes. La différence entre ces deux extrêmes peut parfois ne tenir qu’à un subtil retournement de perspective et de point de vue. La capacité à aimer et à être aimé d’une façon naturelle et satisfaisante réside en chacun de nous.

« Si l’âme de votre couple dépérit, tu essaieras de t’y accrocher par la volonté. La volonté échouera et elle sera remplacée par une apparence de normalité. Maintenir les apparences, c’est le début de la fin. L’énergie même de votre amour doit jaillir de sources plus profondes. » Le Tao te King du Couple (William MARTIN)

La méthode que je propose consiste :

Travailler sur :

  • Soi : Chapitre qui vous demandera de traiter votre prise de conscience par rapport à vous
  • Ecouter : comprendre l’autre : Chapitre qui permet de saisir la communication dans le couple, sur la compréhension du couple.
  • Le conjoint : L’idée que vous pouvez avoir de votre conjoint
  • Souvenez-vous : la formation du couple : L’idée est de se rappeler des bons moments et de ce qui composé le couple
  • Satisfaction : Position diverses du ressenti

–        La satisfaction, La situation, Connaissance : Symbole, Négociation, Paraître : image de soi, Exploration des tabous : la connaissance de soi, Rôles : définissez-vous ce que vous faîtes, Secret : en avez-vous ?, Règle : régissant les émotions. (des chapitres avec des questions ciblées qui permettront un ressenti plus intense)

Merci à Christophe et Corinne Vagner (pour votre art de la photo)

Bâtir ensemble : « une réalité ou un rêve ? »

photo de corinne vagner barbelé fleurPour bâtir une vraie relation voici les piliers dont vous devez impérativement vous munir sinon votre couple sera fragilisé.

1. La Compréhension : « On ne peut aimer une personne qu’on ne comprend pas »
2. La communication : « Beaucoup de disputes naissent d’un manque de communication dans le couple. Il vous arrive souvent d’accepter de faire des choses qui vous agacent sans rien dire, espérant que votre conjoint le comprendra. »
3. L’adaptation
4. La générosité : « On vous l’a souvent dit, aimer c’est donner et recevoir. Aussi bizarre que puisse paraître la formule, elle recelle une vérité incontestable. Attention, il ne s’agit pas de cadeaux mais de temps, d’écoute, de disponibilité, de capacité à aimer l’autre »
5. Le Respect : C’est capital de respecter l’autre et se respecter soi même.
6. La Séduction (de chaque instant) : « Gare à l’indifférence, à la banalisation de l’autre. Ce n’est pas parce que vous avez franchi le cap de la vie en commun que vous devez considérer votre couple comme acquis et définitif. » Donnez votre avis, sans retenue mais dans la délicatesse si cela ne vous plaît pas.
7. La confiance : « Tout le monde vous le dit, il n’est pas de relation saine sans confiance. Chaque jour, la promiscuité vous soumet à la tentation de surveiller les moindres faits et gestes de votre conjoint, de contrôler ses coups de téléphone, mails et autres sms. Stop ! Résistez à la méfiance, au doute, à la suspicion. »
8. Le Projet : « Un projet apporte une dynamique dans le couple, un souffle nouveau. Avoir un projet introduit la dimension du rêve dans la vie à deux. Se contenter de vivre au jour le jour est finalement une manière de ne pas s’engager. Pour survivre malgré les tracas quotidiens et la routine qui s’installe insidieusement, le couple doit s’inscrire dans la durée »
9. Libre : (l’être aimé(e) ne vous appartient pas) : « Vivre ensemble de signifie pas assimiler son partenaire. Et encore moins se fondre en lui. Vous ne devez pas confondre amour et dépendance »

Le couple

Le couple : « un couple c’est un partage »

Pour comprendre la vie d’un couple, il faut d’abord comprendre le déroulement du sentiment « aimer ».

Pour trouver la vérité de l’amour entre un homme et une femme. L’une des premières questions qu’on peut se poser : Qu’est-ce qui en lui, en elle, exerce sur moi cette attraction ?

  • Est-ce le plaisir (quel qu’il soit) que j’éprouve auprès de lui ou que nous pouvons partager ensemble ?
  • Est-ce un sentiment de besoin, ou une envie de ? (besoin de partager, envie de partager)
  • Est-ce les sentiments que j’éprouve à son égard ? Cette question vous paraît simple, en vérité, elle est complexe car dévoile une explication :

– Il faut savoir et connaître le motif de la relation : Est-ce par choix ou par raison ? La raison nous transporte sur un vide qu’on souhaite combler. Combler parce qu’on se sent seul (e)

Une relation ainsi fondée, on le sent bien, serait imparfaite : l’autre tend à y être réduit à un objet.

Aimer vraiment, c’est aimer l’autre pour lui-même. Un amour profond, c’est d’abord être attiré par l’autre de telle manière qu’on désire de lui, son bonheur.

Aimer, cela implique donc un choix libre : C’est décider d’aimer l’autre, de se retourner librement et résolument vers l’autre. Deux personnes susceptibles d’éprouver des sentiments, du plaisir ou de se rendre mutuellement service. C’est ce qui fonde la base de celle-ci…

photo de corinne vagner 12L’amour est fragile, il faut savoir l’entretenir par de l’écoute, de la compréhension, du partage des sens… Est-ce que vous l’aimerez encore vingt ans ? En serez-vous capable de supporter tel ou tel de ses défauts ?

En réalité, si la relation s’enracine dans une décision libre et réciproque, elle peut grandir. Car, l’amour n’est pas donné une fois, c’est un sentiment avec plusieurs variables. Méfiez-vous des « coup de foudre » qui, même s’il n’est exaltant, n’est en définitive qu’une émotion très forte qui ne manifeste pas forcément un amour profond.

Si l’amour est une relation personnelle : C’est un sentiment qui se construit et se base avec sur le temps (ainsi s’instaure la confiance). Cela s’entretient, se renouvelle au jour le jour à travers des gestes et des attitudes qui manifestent à l’autre la place privilégiée qu’il occupe dans votre vie.

L’amour n’est donc pas simple fusion de deux personnes, c’est un don mutuel de deux être libres avec tout ce qu’ils sont : corps, cœur et esprit.

Si vous ne comprenez pas le sens de ce sentiment, vous ne pourrez pas évoluer dans votre couple. Vous aurez besoin de saisir le pourquoi de votre relation et en comprendre le cheminement.

Est-ce une personne pour vous ?

Comment peut-on savoir si la personne que nous aimons soit idéale ? Est-ce que nous le sommes pour elle ? C’est à la fois un rêve et une inquiétude … la personne que vous rencontrez est-elle réellement faite pour vous ? Comment allez-vous la connaître ?

Des questions sont presque inévitables : plus on connaît l’autre, plus on découvre ses qualités mais aussi ses défauts. On réalise aussi que l’engagement revêt un caractère absolu, définitif. Et si vous, vous trompez … Et si ce n’est pas elle ou lui ?

Il faudra éviter la routine, l’habitude, la passion : La jalousie excessive (être possessif-ve), il faut éviter d’être aveugle, d’être dans le déni, d’être fixé sur du matériel…

Reconnaître « ensemble » que vous êtes fait l’un pour l’autre : Phrase bizarre, vous ne trouvez pas… L’amour est accompagnement, vous ne devez pas être la maman de votre compagnon, ni le prof de votre femme, ne pas confondre… Eviter les transferts…

La compréhension : implique une écoute de l’autre « entendre et écouter » A aucun cas, vous devrez vous mettre à la place de l’autre. Lui laisser un temps, pour qu’il, elle puisse construire son jardin secret, la poésie qu’il, elle peut avoir de ses relations avec les autres…

Partager en profondeur, accepté que l’autre soit différent, etc … Être capable de dépasser la grisaille du quotidien.

Entretenir la créativité et les envies en partageant les sens… La découverte de l’autre est primordiale mais avant cela vous devez vous connaître.

Peut-on aimer deux personnes à la fois ?

On dit que l’amour ne se commande pas. « Alors, si vous êtes attiré par quelqu’un qui n’est pas libre ? Est-ce que le bonheur à ce visage ? Peut-on écrire, dire que celui-ci n’est pas plus important que les règles sociales ? »

L’amour n’est pas une fatalité ? Que voulez-vous c’est ainsi !! Le véritable amour, c’est celui dans lequel vous pouvez dire un « oui » libre et joyeux à l’attirance de l’autre.

Celui ou celle qui est déjà en couple et qui recherche à séduire un homme ou une femme, croyez-vous qu’il peut réellement donner ce que promet l’amour ?

Est-ce pour autant interdit d’aimer une autre personne ? Posez-vous cette simple question … N’est-il pas temps de vous ressaisir ?

Vous pouvez ressentir un sentiment pour une femme, homme en couple (si vous êtes Vous seul (e)) afin de combler un vide soudain. Est-ce que pour cela vous devez rester ainsi ?

Peut-on juger ce sentiment ? Alors, si l’évasion peut vous aidez faites-le…

La question ultime ?

Avez-vous le droit de faire exploser un mariage, une famille, … maintenant, vous ne pouvez pas être le ou la seul (e) coupable ? Allez-vous construire un nouveau couple avec cette personne ? Est-il interdit d’aimer ou d’apprécier fortement une personne qui nous écoute ? Savoir donner gratuitement, c’est une preuve d’un sentiment saint…

Vous pouvez aimer sans que vous le sachiez !! L’amour ne se réduit pas à l’impression que vous avez d’aimer ou de ne plus aimer.

Est-ce que l’amour ne s’use pas quand même ?

En le faisant grandir.

Aimer, ce n’est pas seulement avoir des relations physiques ou sourire quand on trouve l’autre aimable. Faire grandir l’amour, c’est « aimer » : vouloir le bien de l’autre.

Si vous souhaitez avoir plus de renseignement, n’hésitez pas.