La Muse

Voila, un joli surnom… Ce fut un temps, j’ai donné ce surnom à une personne qui représentait tout pour moi mais c’est le passé… !!

« Un diamant brut n’est nullement parfait, dans son imperfection il attire tant de monde. La femme en est l’écho, la Muse… » Coach Tao dit aussi « la femme est un diamant brut et en cela c’est une Muse… »

Tant de poète ont cherché à écrire sur l’étendue de son corps, des milliers de poésie, des romanciers l’ont même imaginé…

La femme est complexe comme l’écrit un article mais elle n’est pas que cela, souvenez-vous, c’est une facette d’un diamant… Il n’en comporte pas qu’un seul…

Que dit Mahomet sur la femme : « J’ai trois préférences : le Parfum parce qu’il renferme le secret des femmes, les femmes parce qu’elles renferment le secret de l’amour, l’amour parce qu’il est la seule prière de l’univers » et André MAUROIS, il vient à préciser ceci : « On n’aime pas une femme pour ce qu’elle dit ; on aime ce qu’elle dit parce qu’on l’aime » …

La femme et l’amour :

Belle transition, n’est-ce pas ?  Jules renard finit par nous guider en prose : « le cœur d’une femme est un noyau de pêche. On la mord à pleine bouche, et, d’un coup, on se casse les dents » – « La femme… Cette fleur n’a pas besoin de couleur. Le charme de sa nudité en donne toute sa splendeur, pour en illuminer plus d’un cœur » DESCREA ;

La femme a-t-elle cependant besoin de se dénuder ? Je crois que son charme va bien au-delà de tout cela ? Pourquoi fit-elle cela ? La société est responsable et l’homme en est la cause…

« L’amour, dans la plupart des femmes, absorbe toute autre passion et leur en tout lieu » Proverbe Oriental.

Une femme me demande de ce que je pense de la relation, je lui réponds : « L’harmonie c’est ainsi que je vois les choses, pas les interférences des autres, mais une symbiose entre deux être, une complicité, un équilibre entre les rires et le partage ».

La quête de la femme serait-il ce fameux Prince charmant ? Où sont-ils les conteurs d’histoire ? N’est-ce pas là, une belle illusion ? Le Prince viendrait dans son histoire et emballerait tout… Je n’y crois pas et vous ?  « L’aventure amoureuse est un commencement qui ne se résume que sur la volonté de chacun » Coach tao

« Le cœur d’une femme ne change pas avec le temps ou la saison. Même s’il agonise sans arrêt, il ne périra jamais. Le cœur d’une femme est comme un champ transformé en champ de bataille. Après que les arbres aient été déracinés et l’herbe brûlée, après que les rochers aient été rougis de sang et que la terre soit parsemée d’os et de crânes, il redevient calme et silencieux comme si rien ne s’était passé. Car le printemps et l’automne viennent à leur tour et reprennent leur travail » Khalil GIBRAN

L’approche de Khalil GIBRAN est intéressante dans sa vertu, il décrit la vie d’une femme. Cependant, il écrit aussi : « Tout homme aime deux femmes : – l’une est création de son imagination, – l’autre n’est pas encore née »

« La femme est une Muse qu’on se doit chercher en tout temps » Coach Tao – Vous l’avez compris, c’est une recherche vers son Soi et le dissocié des histoires de conteurs, des romanciers, mais d’une société qui ne cesse de la comparer… Sera-t-elle une sculpture ? Doit-elle paraître à chaque instant ?

La femme est harcelée parce qu’elle est en mini-jupe ? Ineptie ou réalité qui fait mal ? La société à toujours mise la femme dans une case et c’est peut-être pour cela qu’elle a dû se battre contre les idées reçues et les stéréotypes ?  « Aie, là vous vous dites que mon article sur la complexité est du même ressort ? Non, car n’oubliez pas… Le diamant brut a plusieurs faces et elles ne sont pas parfaites, ce qui ne l’empêche pas d’être convoité »

« Hommes et femmes ne peuvent récolter l’amour qu’après une triste et révélatrice séparation, une amère patience et des efforts désespérés » Khalil GIBRAN

Il est dit aussi, qu’il est bon de tomber pour mieux savoir marcher – Parfois, la tristesse nous permet de comprendre nos erreurs. Sur ce point, nous sommes toutes et tous différents. Certaines femmes cumulent les erreurs et elles se renferment derrière un désir que le prochain sera différent… Je vous rassure certains hommes sont pareil. Que faire me diriez-vous ? On est des chercheurs de pépites d’or, la pépite c’est cet amour que nous avons vécu et que nous recherchons à revivre en enlevant ce qui n’a pas été… Nous devons peut-être prendre l’instant et savourer ce qui se présente devant nous, sans rechercher à répéter ce que nous avons vécu. Certaines femmes se basent sur l’idéal Masculin ? certains hommes aussi : l’idéal c’est dans la tête – Qui vous dit que celui que vous refusez le bonjour, n’est pas celui qui risquerait de vous transporter vers le bonheur ? Certes, il/ elle n’a pas la couleur, l’odeur, le visage dont vos rêves mais il / elle peut tenir la clef…

Je pense qu’on doit tous se retrouver, « Internet » c’est un ami pour avancer, mais aussi notre ennemi car on se cache souvent derrière, on ne communique plus et pourtant, on a tant de chose à apprendre de l’autre et à dire. Le Partage va finir par disparaître si nous ne faisons rien …

Sofia lors d’un échange sur un site me pose une question : « … c’est la première fois que je discute avec une personne comme toi, que caches tu ? Peut-être que je suis trop interrogative ? » Je finis par lui répondre ceci : « si je tombe sur une femme qui est loin de mes inspirations et qui malgré tout me touche, je terre cette partie de moi, peur qu’elle ne puisse comprendre, qui je suis réellement- Un amoureux de la vie et de l’amour » – En me relisant, je remarque qu’on essuie des revers et on finit par se cacher notre être.

« La femme est l’amour, la gloire et l’espérance, aux enfants qu’elle guide, à l’homme consolé, elle élève le cœur et calme la souffrance, comme un esprit des cieux sur la terre exilé » Gérard de NERVAL – C’est une belle transition !! n’est-ce pas et pourtant on ne sait pas comment lui dire que certains hommes en sont loin… Comment comprendre, un « je t’aime ma chérie » le matin et mourir le soir d’une colère ? – La femme est une inspiration et ne doit souffrir des incohérences de la société et le mépris parfois d’un homme désabusé…

La Tao a inspiré tant de personnes dont : « Le miracle de l’amour, ce n’est pas d’aimer un homme ou une femme : C’est de s’aimer soi-même juste assez pour être capable d’aimer vraiment une autre personne » Roger FOURNIER.

Souvenez-vous, du commencement de mon écrit : « Un diamant brut n’est nullement parfait, dans son imperfection il attire tant de monde. La femme en est l’écho, la Muse… ». La femme doit s’identifié à ce qu’elle désire au plus profond elle-même et elle doit quand se remettre en question pour ne plus être dans la répétition. – « La bonté en parole amène la confiance, la bonté en pensée amène la profondeur, la bonté en donnant amène l’amour » dit Lao Tseu. Se faire confiance et ne pas hésiter à faire le bilan de sa vie pour mieux avancer.

« La femme est refuge, où peut se cache les plus belles âmes » Coach Tao – Elle restera encore des milliers d’années une inspiration, une magnifique Muse…

Bleu maudit

photo de Nathalie R« …Juste une larme qui ruissèle sur son visage, … un silence vient de tomber, cette claque qui rougit sa peine, elle est assailli de cette triste vérité… Encore une fois, il n’a point su se retenir, encore une fois, cette larme n’a pas pu être séchée… » Coach Tao.

J’écris cet article avec conscience d’être qu’une pierre à l’édifice, mais on peut tant faire pour que cette violence s’arrête. « Une fleur vient de se briser, sous un murmure… On se doit de la ramasser, l’aimer, la protéger, c’est notre nature… » Coach Tao

Partons d’un constat :

En France, 600 000 femmes victimes de violences conjugales

600 000 femmes ont subi des violences sexuelles ou physiques au sein de leur couple. 150 femmes meurent chaque année en France sous les coups de leur compagnon… Plus globalement, en France, entre 2010 et 2011, 200 000 femmes âgées de 18 à 75 ans ont été victimes de violences sexuelles hors ménage. (Source Gouvernement)

Il est écrit :

Généralement, la violence s’installe très progressivement. La première manifestation de violence passe, plus ou moins, inaperçue. Typiquement, il s’agit d’une apparente colère de monsieur.

Celui-ci va par exemple jeter un objet, se montrer physiquement menaçant, ou agresser verbalement, ou se montrer grossier. Il n’aura point de vertus, car il tentera de vouloir rabaisser, jouer sur un passif, sur ce qui fait mal, il devient alors Manipulateur, joueur car pour lui, c’est un jeu du dominant dominé. Monsieur va se trouver des excuses, Madame va lui trouver des excuses et ne lui indiquera pas, fermement, que la situation est inacceptable pour elle. La prochaine crise est juste un peu plus grave; cette fois-ci, il l’a bousculée. Mais elle, par amour, passera encore l’éponge.

Une femme victime m’écrit ceci : « Au début il était gentil et très vite il a créé une dépendance puis il m’a rabaissé j’étais moins que rien et je devais m’estimer heureuse qu’il me garde auprès de lui, je payais tout mais ce n’était pas assez et il s’énervait puis il a levé la main une fois et ça n’a plus arrêté, coup, viol et le soir de mon départ tentative d’étranglement. J’étais devenu dépressive mais le soir où j’ai cru ma vie fini je me suis battue car elle me paraissait trop courte et je voulais vivre. Le lendemain je quittais le domicile conjugal et lui ne comprenais pas pour lui c’était normal comme il m’a dit tu m’appartiens j’ai le droit de vie ou de mort sur toi. »

Une autre femme aborde le sujet ainsi : « Oui , des années de harcèlement moral et la perte de mon papa le 13 décembre 2013, plus de protecteur, le 01 février suite à une dispute conjugale et Monsieur ayant bu, j’étais au téléphone, et le coup et parti, hôpital, dépôt de plainte, je rentre à la maison et la violences encore il me lance sur le canapé me refrappe je réussi après son absence de quelques secondes à fuir avec mon sac ou se trouvaient mes clefs et mon portable je prends la voiture et je m’enfuis… »

Si on s’arrêtait juste un instant ! Est-ce de l’amour ? Comment peut-on estimer que c’est une chance ? Créer de la dépendance et s’en servir comme exécutoire… Où va cette machination ?  Comment croire cela ? Qu’on se le dise la violence sur toutes ses formes est condamnable mais celle qui affligé à une femme l’est mille fois plus… Comment peut-on violé la femme qu’on dit « aimer » ?

Sous quel silence, on met celle-ci sous prétexte qu’on est le mari ? Sous prétexte qu’elle est plus faible… Ce n’est pas de l’amour, soyez-en rassurer !!

J’écrirai au masculin pour celui frappe, au féminin pour la victime, cela correspondant au schéma le plus classique de la violence entre conjoints.

Verbalement, il crie dessus, vous injure, vous accuse, vous culpabilise. Il vous critique à répétition, dénigre votre travail, votre ménage, votre cuisine. Il vous menace, de vous quitter par exemple, ou de ‘péter les plombs’ (être violent physiquement) si vous continuez à vous opposer à lui.photo de corinne vagner goutte d'eau

Use de sa Force : Physiquement, il vous bouscule, vous empoigne, vous secoue, vous pousse, vous jette dans le fauteuil, vous serre le bras, vous mord, vous frappe, vous pince…

Dans le déni : Il n’accepte jamais votre avis, vos suggestions, vos demandes. Il va prendre des décisions impliquant le couple sans vous en parler d’abord pour savoir ce que vous en pensez.

Il fait mine de ne pas écouter ce que vous dites. Comme si vous étiez stupide ou inintéressante. Il vous dénigre devant les autres, fait mine de s’énerver quand vous parlez.

Devient POSSESSIF : Il vous surveille, veut savoir qui vous a appelé, qui vous a envoyé un SMS, veut le lire, vous accuse. Il se montre excessivement jaloux, suspicieux. Petit à petit, il vous isole de vos ami(e)s, de vos relations, de vos parents. C’est à chaque fois une scène. Lui par contre refuse de vous dire ce qu’il fait, qui il voit. Cela, vous dit-il, ne vous regarde pas.

Il vous menace, parfois avec une arme ! Vous dit carrément qu’il va vous tuer ou tuer les enfants si vous faites quoi que ce soit. Il vous fait peur. Il vous oblige à avoir des relations avec lui alors que vous ne le souhaitez pas, il vous a violée. – Source Internet. « Il tend cette lame sur elle, comme un couteau, elle ne respire plus, elle souffre sous son poids, il la viole et l’insulte, elle est détruite, tout meurt en elle… » Coach Tao

La peur, un sentiment ? « Oui » Car, elle se nourrit de ce qu’il peut dire ce jeu de Culpabilité. C’est pour cela qu’il ne faut pas y tomber. Plus facile à écrire que faire… J’en conviens !

Cette peur naît autour du doute de vous-même, du manque de confiance que vous avez. C’est pour cela, … L’importance est de CROIRE EN VOUS en tout instant. Vous n’êtes pas l’élément faible, vous avez des convictions, des quêtes à accomplir, on a besoin de vous et vous devrez vous relever. Vous n’êtes pas responsable de la situation et à aucun vous méritez cette violence et son incertitude. J’écris souvent que la Femme est une Muse, une réalité de la vie… Sans aile (elle) nous ne pourrons jamais voler…

S’entourer de personnes viables qui pourront réellement vous apporter un soutien sans contre mesure.

Des solutions : En effet, prendre l’option d’une thérapie individuelle a des conséquences sur la suite des opérations. Un professionnel qui vous reçoit en individuel, même s’il veille à une compréhension neutre des situations, même s’il tente régulièrement d’apporter un certain recul ou une vision alternative sur votre situation, n’aura pas l’avis du conjoint, susceptible, lui/elle, d’apporter un éclairage souvent très différent sur les situations. Il est capitale que vous soyez à deux afin de relater votre ressenti.

S’il est trop tard : Ne considérez pas cela comme une fuite mais comme un autre chemin. Une nouvelle vie, il faudra panser vos plaies, et repartir à la conquête de vous-même. Malgré vos larmes et vos blessures, vous pourrez vous reconstruire si vous faites le premier pas. De nombreuses associations sont présentes sur le territoire et le numéro 3919 reste disponible.

Je m’engage sur Marseille à accompagner bénévolement toutes femmes qui en fera la demande auprès d’une association pour me contacter.

Coach Tao s’engagera toujours auprès de vous.

Je vous laisse un lien pour ce livre (voir ci-dessous) de Nathalie COUGNY

 

La beauté d’âme

photo de aurore 10Si la beauté avait un sens, qu’en sera-t-il aujourd’hui ? Hier, certains sages la décrivaient ainsi : «Les jolies filles ne sont pas toujours heureuses et les garçons intelligents sont rarement beaux. » Proverbe Chinois « La beauté est sœur de la vanité et mère de la luxure. » Proverbe Russe… « Le sujet le plus propre pour soutenir la beauté, c’est une femme » BLAISE Pascal.

Si on résume la beauté au regard qu’on doit porter sur l’autre, que diraient les non-voyants ? Et pourtant, nous avons été habitués un peu maladroitement que pour être présentable, il fallait être beau ou belle… Quels sont les critères de la beauté ?

Que dit le Tao : « Dans le monde, lorsque tous les hommes ont su apprécier la beauté, alors la laideur a paru. Lorsque tous les hommes ont su apprécier le bien, alors la mal a paru. C’est pourquoi l’être et le non-être naissent l’un de l’autre. »…

Un jour, un sage homme me disait ainsi : « Regarde la femme au fond elle, comme une rose éternelle. Même si elle flétrit, elle restera toujours belle à tes yeux «  en cela est venue la beauté d’âme… – « La beauté d’âme est le chemin vers l’harmonie » Tao Te King

Khalil GIBRAN concluait quand il fit interroger sur la beauté : « Toutes ces choses, vous les avez dites de la beauté, Cependant, en vérité, vous ne parlez pas d’elle, mais de vos besoins insatisfaits, Et la beauté n’est pas un besoin, mais une extase. Elle n’est pas une bouche assoiffée, ni une main vide et tendue, Mais plutôt un cœur embrasé et une âme enchantée. Elle n’est pas l’image que vous voudriez voir ni le chant que vous voudriez entendre, Mais plutôt une image que vous voyez bien que vous fermiez vos yeux, et un chant que vous entendez quand bien même vous bouchez vos oreilles»

La beauté d’âme c’est la richesse qui mérite d’être mis en avant !! Combien d’entre vous mesdames, désespèrent quand un homme vous drague juste parce que vous avez pris soin de vous ?  Etes-vous, un morceau de viande qu’on doit afficher ou une personne respectable ?

Faut-il se cacher si votre charme est sans égale ? NON !! Mais, demander à autrui, qu’il ferme ses yeux et qu’il puisse entendre « qui vous êtes réellement ». – « La beauté est une source inépuisable de joie pour celui qui sait la découvrir. » Alexis CARREL

« La confiance en soi est le premier secret du succès« , selon le philosophe Emerson –Vous devez avoir Confiance en vous, le regard sur vous doit être positif !!

D’autres sites dont Doctissimo indique ceci : « … Pour être soi-même, il faut peut-être apprendre à connaître et respecter ses valeurs. Et il faut autant que possible éviter de s’imposer des règles de conduite qui vont à leur encontre.  Par exemple, si vous êtes profondément altruiste, vous vous épanouirez certainement plus dans un travail du secteur social qu’au sein d’un service commercial dans lequel vous devrez vous battre quotidiennement, contre les autres et contre vous-même.

Car si l’on peut donner le change quelques mois voire quelques années, il est difficile d’aller indéfiniment contre sa nature. Alors faites le point sur vos valeurs profondes, qui ne doivent pas être « négociables ». Cette base doit toujours vous servir de guide dans vos choix de vie »

Marc-Alain DESCAMPS nous éclaire sur une pensée : « … La définition que nous adoptons est : le beau est la splendeur de l’Etre, l’éclair fulgurant de la Perfection. Il est le marqueur spécifique qui signale, comme un clignotant, la présence d’une Valeur que nous détaillons ultérieurement en Bien, Vrai, Juste… Dans l’Etre, ce qui est conforme est vrai, ce qui est parfait est bien, ce qui est splendide est beau. Il se signale par une luminosité qui nous émeut et nous permet de reconnaître son surcroît de présence dans l’objet qui nous charme et nous envoûte. Un éclat fugitif nous indique cet effet de miroir. C’est que l’invisible vient de transparaître un l’instant à travers le visible. Comme dans le koan Zen la beauté est le doigt qui montre la lune : par l’émotion qu’elle suscite en nous, elle nous renvoie à autre chose. Hélas, le plus souvent nous oublions le renvoi et restons fasciné par l’objet beau, en regardant le doigt comme un chien. »

Un art de vivre :

Vivre dans l’esprit du Tao, c’est de devenir l’eau dans l’eau, le filet dans le ruisseau, la vague de l’océan. Contre les raideurs et les stéréotypes des écoles confucéennes, le Tao est un éloge éternel à la liberté de devenir soi, par soi, pour soi, en soi.

La sagesse Taoïste défend cinq vertus fondamentales : Le naturel, la simplicité, l’harmonie, la longévité et la beauté d’âme.

Plus vous serez simple, vous aurez le courage à vous remettre en question (relooking par exemple), plus vous apprendrez à vous aimer. Restez-vous-même, votre beauté en est ainsi faîte…

 

Photo de Emmanuelle et de Aurore, Merci à vous deux !! Merci à Christophe Le BIHAN pour la photo des tulipes

La séduction

La Séduction est une beauté d’âme…

La femme parfois se doit faire des efforts pour être : Être elle, être vue, être admirée, être une séduction sans être dans la provocation…- La difficulté est venue : Comment peut-on décrire la provocation ? – Ne serait-il pas du jugement ?photo de cricri oiseau

Le Tao parle de beauté d’âme : Quelle est la différence ? – Comment naît cette émotion ? Et, surtout, comment entretenir cette émotion à travers le temps et les crises inévitables de la vie à deux ? Quelles sont les étapes de la séduction et comment faire en sorte que cette séduction puisse durer ?

Connaître l’objectif : – L’objectif de la séduction est d’attirer l’attention d’une personne par tous les moyens possibles afin d’en prendre le contrôle émotionnel et s’assurer ainsi une source de plaisir. – Le plaisir de poser son regard et être admiré…

Le monde change : – Le guetteur ou chasseur n’est pas nécessairement celui que l’on imagine. Vous ne me croyez pas, messieurs ? Essayez donc de séduire une femme qui ne veut pas être séduite et vous verrez qui possède le pouvoir dans ce processus de séduction. La femme sait ce qui attire et parfois cela l’ennuie.

Déroulement : – Quelles sont-elles ces fameuses étapes ? Il faut savoir attirer l’attention de la personne que l’on veut séduire. Partout, les femmes vont mettre en valeur leurs charmes physiques, les hommes, leur puissance et leurs richesses ; les deux le font de façon plus ou moins ostensible, dépendant des normes culturelles. Les hommes paradent, les femmes provoquent ? Mais, peut-on dire que c’est de la provocation ? Les hommes recherchent la fertilité, les femmes, la sécurité.

La beauté (le Tao) : – Même sur la route de l’enfer, les fleurs peuvent vous faire sourire. Elles sont fragiles, éphémères, absolues. Personne ne peut altérer leur nature. Bien sûr, vous pouvez aisément les détruire, mais vous ne gagnerez rien, on ne peut les forcer à se soumettre à votre volonté. – Les fleurs éveillent en vous l’instinct de les protéger, de les apprécier et de leur donner un abri. Ce monde est trop laid, trop violent. Il doit bien exister quelque chose de délicat à chérir et admirer. Agir ainsi, c’est s’élever au-dessus de la brute et aller vers le raffiné. – Si cette beauté est légère, c’est encore mieux. La vie elle-même est fugitive. La métaphore du Tao ne se trompe pas… La fleur est une femme.

La séduction : – La séduction est un jeu subtil où tous les coups ne sont pas permis. Sourire, gestes, regard, tenue… les atouts pour séduire un homme dépassent de loin la seule beauté physique. Il faut en prendre conscience, en cela le Tao parle de la beauté d’âme. « Que dirait l’aveugle face à la beauté physique ? » … -Le regard séducteur : – Si le regard intrusif de l’homme rencontre le regard réceptif d’une femme, se produit alors une étincelle remplie de promesses. En êtes-vous certain ? Si vous retirez le jugement de l’autre, si vous restez neutre sans l’imaginer dans votre lit … (Sourire) si vous êtes vous-même, vous remarquerez que sans parole et communication, la femme restera un mystère à vos yeux.karine ska 5

La pensée de la femme : – La femme adore que l’homme pense à elle. C’est une fierté typiquement féminine que d’être capable de créer une émotion magnifique et inoubliable chez l’homme qu’elle fréquente. La femme veut rendre amoureux l’homme. – En cela, elle doit rester imaginative et être dans la créativité perpétuelle. Ne pas se laisser aller sur un acquis.

L’art de la séduction : – La femme timide. Cette dernière est une rêveuse possédant une sensibilité exacerbée. Elle cherche avant tout une relation stable où la bienveillance est de rigueur. Cependant, il est difficile de connaître la timide car celle-ci s’auto-dévalorise ce qui la rend peu bavarde lorsqu’elle doit parler d’elle-même. – L’estime de Soi est une approche qui peut résoudre ce frein qui vous empêche d’avancer. La femme intello, quant à elle, adore parler et débattre sur n’importe quel sujet. Vous devrez donc lui prouver que vous avez confiance en vous et que vous ne craignez pas les conflits. N’hésitez pas à donner votre avis tout en acceptant son opinion si celui-ci est contraire au votre.

Et si vous restez tout simplement, vous-même. – Préférez-vous une femme belle, brillante ou sensuelle ? Les hommes beaux sont-ils sains ? Faut-il savoir faire de l’humour à une femme ?

La séduction provoquante : – Elle est consciente de son attirance envers les hommes, et abuse de son pouvoir, même si parfois elle le nie. Souvent elle dit n’avoir aucun attrait, se croire moche, mais ce n’est qu’un mensonge destiné à se positionner. – Est-ce vraiment utile ? Le plus important, elle donne des signes d’intérêt souvent disproportionnés par rapport à ceux dont une femme a besoin pour provoquer l’intérêt d’un homme. Une femme « normale » ne donnera jamais plus de signes que le minimum nécessaire pour déclencher l’intérêt d’un homme.