Aimer

photo de cricri rose rougeAvez-vous besoin d’aimer ou envie d’aimer ? – Une grande différence se dévoile dans cette question. Comment sait-on ce qui se passe en nous ? « Elle, il est en face de moi, voilà bien longtemps qu’on ne m’a pas regardé ainsi ? » – Sur cette approche, la personne est dans l’envie ou le besoin d’aimer ?? Je vais essayer de vous apporter mon approche sur ce sujet. Le besoin d’aimer, qu’on puisse poser le regard sur Soi… Souvent lié à une provocation, n’est-ce pas mesdames…?

Envie ou besoin d’aimer ?

Isabelle Brière écrit ceci : «Dans le besoin il y a la notion de nécessité … Je le ressens comme un amour passif … On le fait car on n’a pas le choix … Dans l’envie on est acteur … C’est un choix. On a besoin d’air pour respirer … La différence est fondamentale entre besoin et envie… »

Isabelle a une bonne approche mais on peut partir de cette base pour aller plus loin…

La solitude souvent lié à un amour déchu, nous transporte souvent vers un long deuil, ou on ne rencontre personne, il est souvent lié par la suite à des amies, amis, des parents, des connaissances qui nous amène à croire qu’on a besoin de rencontrer… Besoin !! Voilà, le processus est lancé !!

Il est rare par la suite de se situé dans l’envie mais plutôt dans un besoin d’exister, de croire, et on donne toute sa force dans cette étape… Est-ce bien ? Comment répondre à cette question, il n’y a pas de bien ou mal mais plutôt un moyen de se ressaisir et de panser d’abord ses plaies avant de conquérir l’autre. Ne pas lui montrer que c’est lui ou elle l’élu (e) et que sans lui, elle on est rien… Une si grande importance donne souvent à une séparation…

Avez-vous besoin, d’avoir besoin ? Telle est la question. Exploitons une autre approche – « Vous êtes en couple et la relation est tumultueuse – pas comme vous le souhaiteriez, vous venez à rencontrer, vous ressentez une émotion, une envie d’approfondir ce sentiment étrange »… Aie !! Voici, cette amorce l’envie de découvrir… Cette envie peut être plus ou moins maîtrisée… La remise en question est parfois utile pour répondre à cette envie de !! Faut-il pour autant en avoir envie (sans Jeu de mot).

Que dit Khalil GIBRAN : « Quand l’amour vous fait signe de le suivre, suivez le, Bien que ses chemins soient rudes et escarpés. Et lorsqu’il vous étreint de ses ailes, abandonnez-vous, Bien que l’épée cachée dans ses pennes puisse vous blesser. Et quand il parle, croyez en lui, Bien que sa voix puisse briser vos rêves comme le vent du nord dévaste le jardin »

Comment peut-on suivre cet amour si nous sommes déjà dans une relation ? Toute est une question d’équilibre avec Soi !! Savoir être … l’errance d’une quesphoto de corinne vagner l'amourtion si on peut « aimer » deux fois ? Viendra vous hanter… Revenons au sujet – L’envie peut aussi devenir une passion, comme une réponse à un manque soudain…

Est-ce que l’envie est éphémère ? Oui et non… Elle peut l’être comme une réponse soudaine afin de calmer une légère frustration… Et le besoin ? Le besoin est constant car il est vital, il s’inscrit dans la durée et parfois arrive à se faire oublier… Il est présent dans vos maux, mots, pensées, réactions, caractère, … Il dégage quand il n’est pas assouvi à une perte de confiance en Soi, une perdition, une émotion, un stress, une dépression…

Que dit Osho : « Son amour aura une qualité totalement différente ; il ne sera pas comme le vôtre. Il aimera, mais son amour ne sera pas un choix. Il aimera, mais son amour ne sera pas de son propre rêve. Il aimera le réel… »

Le besoin d’aimer est un fardeau qu’on se doit enlever car il peut nous rendre dépendant de l’autre, être en attente de … « Il, elle ne fait pas de signe ? Que fait-il, elle, pense-t-il, elle a moi, je me perds dans cette méandre » -Coach Tao. Cette phrase poétique relate bien cette pression que nous pouvons engager. C’est une sensation qui nous envahit et peut aussi créer cette jalousie sans fin, « la possession » les personnes possessives sont souvent dans le manque de confiance en Soi (donc en l’autre) et dans le besoin d’être au centre…

Un besoin d’aimer, rejeté : Il dégage souvent une haine de l’autre car il reste incompris. « Quand l’amour et la haine sont deux absents, tout devient clair, sans masque. » Osho

Comment être dans l’envie que dans le besoin ? Bonne question, la réponse peut paraître simple… Cultivez la simplicité : « Quel que soit l’espace libre dont vous disposez, vous pouvez le transformer en jardin. » Tao te King – Prenez le temps de vous écouter : « le temps n’est ni notre ennemi, ni notre maître, ni notre esclave. Il est ce que l’on est » Tao te King

Prenez le temps de vous connaître et de vous aimer, votre vie n’est pas et ne doit pas être un combat contre vous-même, apprenez à vous remettre en question. Panser vos plaies, vos incertitudes, prenez le temps mais pas trop. Sachez repérer vos erreurs et ajustez-vous.

Avoir envie d’aimer, tout simplement sans obstacle… Soyez maître de votre aventure !

Apprenez de votre tristesse : Quelques-uns d’entre vous disent, « La joie est plus grande que la tristesse », et d’autres disent, « Non, c’est la tristesse qui est la plus grande ». Mais je vous dis, elles sont inséparables. Elles viennent ensemble, et quand l’une est assise seule avec vous à votre table, n’oubliez pas que l’autre est endormie sur votre lit » Khalil GIBRAN

Libérez-vous de vos inquiétudes et ne ressassez pas votre passé comme un moyen de dire que vous êtes mal, l’autre le sentira et prendra le temps de vous accompagner…

« Révèle ton secret au vent, mais ne lui reproche pas de le répéter aux arbres » dit Kalil GIBRAN

Confidence d’un Coach : (Ne croyez pas que je suis différent de vous)

 

 

Merci pour les images à Christophe LE BIHAN et Corinne VAGNER

 

L’Être d’une femme

L’être d’une femme.

On pourrait penser ce qui va suivre va être écrit par une femme. Mystère ! – Mais, je vous laisse arpenter les lignes qui vont suivre et vous laissez conquérir.

aurore 3 Qui se respect ? :

« Traiter votre corps avec passion et compassion. Comprenez-le » Je dirai avec insistance. Le traitement de votre corps avec respect met votre esprit au repos. La question que vous serez tenté à vous poser : « Serai-je en paix avec mon corps ? » Il vous sera difficile de rester naturelle quand les revues débordent de publicités pour des produits de beauté, faux cils, soutien-gorge rembourrés, ongles artificiels, et plein d’autres…  Des femmes avec des silhouettes de rêvent !! Et vous dans tout cela… ?

 

Point de vue :

Cessez de vous comparer aux autres femmes. Hop !! Cessez rapidement. Je suis certain que vous voyez ce que je veux dire. (Léger sourire ! continuons)

Porter un jugement sur vous-même et sur les autres, vous dénigrer, envier, ne peut vous apporter. Bien contraire c’est une frustration qui n’arrange rien.

Prenez une caractéristique que vous aimez chez vous : il en existe au moins une, trouvez-la. Et mettez là en valeur…

Portez un regard différent sur votre corps. Au lieu d’en faire un simple objet à embellir pour les autres, voyez votre corps comme une sensation de vous-même, une révélation, une expression…

Il faudra cesser de réagir, mais agir. L’obsession de vos défauts n’est pas une solution, bougez !! Allez faire du sport, retrouvez une amie, fête de la danse, de la ZUMBA, soyez-vous-même, flirtez avec vous.

Qui est l’esclave ?

Vivre de manière responsable nécessite de trouver ou de retrouver un équilibre sain entre relation avec vous-même et celles que vous avez avec les autres.

Comment faire face à des demandes du quotidien ?

Être en conscience des courants terriblement puissants pour éviter de vous laisser chavirer et risquer de vous y noyer (C’est une métaphore : Soyez à l’écoute de votre entourage, intéressez-vous à ce qui se passe autour de vous)

Au lieu de combat permanent, devenez habile ! – Entraînez-vous sans que personne ne puisse vous remarquer. – Par exemple : « Repousser gentiment mais fermement des invitations qui vous feraient perdre votre temps, résister aux demandes des gentlemans afin d’être fidèles à vous-mêmes ».

Cessez d’être l’esclave de votre travail. Ne soyez pas celle qui doit finir impérativement tous les projets, pensez à vous, savourer chaque moment, votre temps…

Ne laissez pas votre travail, vos responsabilités familiales ou amicales dévorer vos pratiques sportives ou votre temps de repos ou de moment à vous. Ne prenez pas m’habitude de négliger vos propres besoins pour répondre à des demandes de dernières minutes.

Le rendez-vous avec vous-même est primordial, c’est ce qui vous permettra d’avancer sereinement.

Qui se simplifie ?

Le TAO indique ceci : « Dans la nature, il existe une saison pour tout, un temps pour planter et un temps pour récolter ».

Simplifiez votre organisation domestique en créant des cycles, par exemple : – Le lundi « Lessive » – Le Mardi « Moment à moi » – Le mercredi « les courses » – etc…

Sous l'oeil de Coach Tao Carqueiranne 012Les femmes qui ont une famille croulent souvent sous les responsabilités, donc n’oubliez pas, le couple est un navire, il y a deux capitaine, vous devez donc déléguer afin d’obtenir un temps pour vous et si vous êtes seule avec enfant : Votre organisation doit prendre en compte l’instant pour vous-même – Il en va de votre équilibre et votre harmonie.

Qui se perd en amour ?

Ecclésiaste vous rappelle sagement et humblement qu’il y a « un temps pour gagner et un temps pour perdre ; un temps pour garder et un temps pour laisser aller » Il est parfois temps de lâcher prise, quand un travail, une relation ou toute expérience, est arrivé à son terme. Ne vous accrochez pas à vos espoirs perdus, soyez vous-même. Savoir tourner le moment de votre vie, ne plus pleurer en attendant qu’il ou elle vous regarde… L’art de tourner la page de façon honorable, respectueuse, sans mensonge, sans colère, … Cela exige d’être honnête avec vous-même et avec les autres et de dire formellement « Adieu, au revoir »au passé afin de commencer de nouveau.

Ne soyez pas blessure mais essayez de saisir les instants, les bons comme les mauvais, comprendre celle-ci et avancer sagement.

Pensez-vous être arrivé au terme d’un travail, d’un projet ou d’une relation ? (question : Vous vous demandez sûrement pourquoi le lien avec le travail et l’amour : Si vous n’aimez pas votre emploi : la question se pose plus !!)

Point de vue :

Faites une longue pause et répondez avec respect aux questions suivantes : Qu’est-ce qui ne fonctionne pas ? Qu’est-ce que je souhaiterai ? Que dois-je faire pour y parvenir ?

Prenez le temps d’y réfléchir, isolez-vous

Le Tao dit : «  La femme sage qui suit le Tao « chemin de l’esprit » ne se soucie pas des affaires des autres, ne se juge pas d’après des critères d’autrui. Elle suit son propre chemin, elle vit, tout simplement »

Un état d’esprit : C’est être capable de :

Etre soi-même, sans imiter, ni s’excuser

Faire le choix d’une nouvelle direction quand vous le ressentez

Dire la vérité, ne pas se mentir

S’aimer sans condition – Faire entendre sa voix véritable et parler en son nom propre (Je)

Affronter ses peurs et en tirer des leçons – Avancer dans l »existence avec vitalité et confiance en vous-même.

 

Merci à Corinne Vagner pour la Photo, Aurore et Karine ska pour le portrait, Christophe LEBIHAN

 

Amour impossible

Amour impossible !!

« L’amour naît-il de ce qu’il y a là quelque chose d’impossible ? L’amour est-il ce qu’on n’embrasse jamais que du regard ? » Camille LAURENS

Comment peut-on imaginer cette image, cette sensation sans se bruler ? Imaginez cet instant, vous êtes là, parcourant son visage, et vous ne sentez plus rien, les minutes deviennent des secondes, et le temps ne s’écoulent plus… – Imaginez ce moment que vous n’oserez à peine de rêver, pourquoi lui, pourquoi elle, pourquoi maintenant…- C’est juste une simple histoire d’amour entre un homme et une femme … mais qui a dit que l’amour était simple? Est-ce juste une sensation sexuelle, une emprise de l’interdit, une preuve que notre vie mérite un hurlement…

Vacance à Cala de Mallorca 2 013L’amour interdit ou relation amoureuse impossible se complique, devient contraignante, exigeante psychologiquement et émotivement. Il existe un attrait physique irrésistible envers l’autre, une puissante attirance, une forte attraction sexuelle qui incite les amants à chercher la fusion des aspects psychologique, intellectuel, émotionnel, spirituel, sexuel…

Vous aimeriez être avec lui/elle malgré les difficultés qui vous séparent.
Peut-être n’êtes-vous pas faits l’un pour l’autre, mais peut-être cet amour réclame-t-il des choix et des compromis… – C’est une distance qui ne dit pas son nom, des silences qui ne posaient pas, des murmures que vous n’entendiez pas, … – Un amour impossible par une vie de couple que vous ne souhaitez briser…

L’impossible relation :

Noir et blanc, musulman et juif – La culture différente est une pression qui n’hurle pas mais qui résonne, vieux et jeune, riche et pauvre, marié et célibataire, enseignant et étudiant, prêtre et paroissien, collègue de travail,… La liste des « mauvaises » combinaisons est encore bien longue. Certains amours se définissent comme « impossibles » car ils naissent au mauvais moment, au mauvais endroit, avec la mauvaise personne. – Mauvaise personne ? On ne peut point le savoir mais cela résonne comme un écho…

Si votre conjoint(e) est plus âgé(e) que vous, son expérience de la vie vous enrichira considérablement. La maturité s’acquiert au fil du temps et il est agréable et rassurant de partager la vie de quelqu’un qui se connaît et qui sait ce qu’il veut. A contrario, fréquenter un homme ou une femme plus jeune que soi peut se révéler une véritable cure de jouvence et vous redonner une seconde jeunesse ! – Maintenant, il faut saisir l’importance de la relation et comprendre les raisons de celle-ci.

Quand l’aventure amoureuse semble un amour inaccessible. Toute histoire d’amour utopique éphémère sans avenir (flirt sans lendemain, amourette d’un soir, béguin passager, une sensation brûlante) est un amour impossible. Vous chercherez par cette aventure d’oublier, de compenser, de vivre un moment qui ne peut se reproduire ou qui ne peut être vécu…infidelite

Il en est de même de l’amour unilatéral, amour à sens unique: on a de l’affection profonde, des sentiments d’amour sincère pour quelqu’un, mais c’est un amour non réciproque, ou l’autre a un attachement affectif pour vous, mais pas vous, ce n’est pas mutuel. -L’amour inaccessible est le cas des belles histoires d’amour lorsque le grand amour se déploie dans le cadre d’un coup de foudre interdit ou d’une passion coupable, amour illicite (passion adultère, opposition de la famille, amis, aventure galante hors-mariage, aventure amoureuse extra-conjugale).

Cet amour interdit est jugé psychiquement anormal, une passion obsessive, un amour aveugle. Donc, l’amour passionné et la relation amoureuse illicite ou amour illégitime finissait souvent dans la détresse, cette détresse qui hurle sans cesse. Aujourd’hui, les amoureux à la recherche du grand amour, qui ont le béguin l’un pour l’autre ou qui sont sous le charme d’un coup de foudre, une passion qui ne faut cesser d’alimenter…

Vous vous dites : « Trouver le grand amour avec un grand A, c’est précieux, mais ce coup de foudre interdit est un amour impossible. Vous devez le quitter mais vous l’aimez tant et la rencontre amoureuse est si bonne! » Votre tête rétorque : « Tu ne pourras pas cacher à ton conjoint ta femme ta famille tes sentiments amoureux envers ton amant (amoureuse) longtemps. Cet amour aveugle causera la fin du couple et le divorce. As-tu pensé aux enfants, amis, biens, statut marital, scandale dans la famille.  T’as peut-être l’air amoureux amoureuse, mais tu n’es pas en amour. C’est un trip sexuel. Ta femme (ton mari) est la personne idéale pour toi. Le mariage c’est pour la vie. »

D’un côté, les conséquences de l’amour extra-marital illicite amour interdit pressent mentalement à rompre la relation amoureuse. De l’autre, le souvenir d’instants paradisiaques avec l’alter ego (amoureux, amoureuse, âme sœur), hante les amants maudits. Ils initieront une coupure de relation d’amour, pour reprendre peu après, et se requitter pour toujours, mais s’appeler pour se dire qu’ils ne s’appelleront plus…

Pas de solution miracle … – Juste une question à vous poser : Que voulez-vous vraiment ? Vivre l’instant présent et de rien faire pour taire cette sensation. Vous devez être franc avec vous – même. Savourez chaque instant sans trop vous posez de question, la réponse est en vous

Pour autant, il faut pouvoir se mettre à distance de la passion lorsqu’elle est destructrice. Si vous n’y arrivez pas seule, vous devriez prendre conseil auprès d’un coach, je serai ravi de vous accompagner et réfléchir avec vous sur ce qu’on appelle les « bénéfices secondaires » de la relation. Il est en effet peu probable que « cette relation ne vous satisfasse pas du tout ».

Être seul

Etre seul (e)

L’homme a besoin d’être seul pour pouvoir se poser, réfléchir et se retrouver. C’est un temps de solitude « choisie », mais l’autre visage de la solitude est plus sombre. Il peut avoir l’impression d’être seul, même s’il y a des gens autour. L’homme devient alors un recueil de lui-même…

La femme a parfois besoin de se sentir seule, seule parfois elle en souffre et se met à se poser des multitudes de questions. Sur elle, sur son physique, sur son idéal, sur son passif… Sait-elle qui elle est ? Sa solitude n’est pas exactement être seule, ça c’est un problème mineur, puisque beaucoup de femmes ont besoin d’être seules. Ce qui est vraiment dur est de se sentir seule tout en étant entourée de beaucoup de personnes.

Jeu du Tao demonstration Groupunion 014Un sentiment d’isolement qui apparait, comme si il était isolé dans une tour invisible d’autrui.

Ce sentiment ne correspond pourtant pas forcément à la réalité, c’est un mirage, une grande illusion qui peut modifier la vision du monde. Un accompagnement permet de réfléchir à la solitude quand elle fait mal et au chemin pour en sortir !

Se sentir seul… dans certaines situations

Certaines situations de la vie peuvent s’accompagner du sentiment d’être seul au monde. C’est souvent quand il vit quelque chose de particulier et de douloureux : il a l’impression que les autres ne vivent plus sur la même planète et qu’ils ne pourraient rien comprendre. Cela peut arriver par exemple quand on perd quelqu’un qu’on aime.

Elle a l’impression de voir ses amies en couple et être une gêne, elle se morfonde dans une solitude ou peut parfois réaliser qu’elle n’a pas pris assez de temps pour elle…

Ce qui arrive est tellement fort que le monde ne ressemble plus à celui de la veille… et pourtant, pour les autres, rien n’a changé. Durant ces moments de vie, il faut garder confiance. Une confiance en Soi, pour Soi, par Soi… C’est un moment où il/elle reconstruit sa vie différemment et il ne faut pas hésiter à en parler avec ses amis, même si on peut avoir l’impression qu’ils sont à des années lumières. Peu à peu, il sera possible de se retrouver.

Après une rupture, il peut être difficile de passer de la vie de couple à celle de célibataire. Comment (ré)apprendre à vivre seul (e) sans pour autant se sentir seul (e) ?

Gérer la solitude quand il/ elle a pris l’habitude de vivre avec quelqu’un et de fonctionner en couple peut sembler mission impossible. Vous devez retrouver vos repères voire changer vos habitudes, celles que vous faisiez avec l’autre. Bref penser à soi.

Le hic, c’est qu’au lieu d’être source de joie et de réconfort, la pensée de se retrouver seul (e) avec soi-même nous donne une poussée d’urticaire. – C’est le moment de créer votre espace de temps pour vous, commencer à vous rencontrer, commencer à vous séduire, penser à prendre le temps de faire le point, de panser vos plaies…eddy

Cette perspective effrayante peut parfois vous pousser à vouloir rencontrer quelqu’un rapidement. Sauter d’un couple à l’autre, ça peut être une solution, si on réussit à tomber sur un homme ou une femme prêt (e) à démarrer une histoire. Mais quand vous cherchez à vous remettre avec quelqu’un pour fuir la solitude, vous n’êtes pas à l’abri d’échecs sentimentaux.

Que faire devant ce dilemme ? Être Soi, savourer l’espace-temps !! Facile à dire n’est-ce pas ? En cela, vous comprendrez que l’accompagnement peut être une clef à votre problème de conscience.

Une période pour se connaître

D’accord, mais comment vous faites pour accepter cette solitude bénéfique ? Déjà, vous ne cherchez pas à refouler vos peurs – Peurs et frustrations sont des mauvaises conseillères. Vous accueillez et vous prenez conscience de leurs présences. Vous pouvez ainsi les dédramatiser. Progressivement vous prenez du recul et vous gagnez en paix intérieure.

Ensuite Vous apprenez à devenir autonome et à faire ce que vous ne pouvez pas faire quand vous étiez en couple.

Des petits plaisirs qui vous faisaient du bien. Cette autonomie retrouvée vous permet de vous ouvrir à l’autre « Si vous n’êtes pas en paix avec vous-même et si vous n’aimez pas votre être, Vous aurez du mal à aimer et vous faire aimer de l’autre » Permettez-moi cette précision.

Indice : La solitude votre alliée

Il ne tient qu’à vous de vous en occuper. Souvent, lorsque les personnes se sentent seules, c’est qu’un besoin fondamental n’est pas comblé. Cela peut être de la reconnaissance sociale, de l’approbation dans ce que vous faites, une vie plus épanouie !!

A vous de trouver la chose importante dont vous devez vous occuper car personne d’autre que vous ne pourra s’occuper de votre besoin. Vous devez aller chercher ce qui vous manque et à vous d’avoir de la gratitude pour les personnes déjà présentes dans votre vie.

 

Le soi

Le Soi

Un art de vivre :

Vivre dans l’esprit du Tao, c’est de devenir l’eau dans l’eau, le filet dans le ruisseau, la vague de l’océan. Contre les raideurs et les stéréotypes des écoles confucéennes, le Tao est un éloge éternel à la liberté de devenir soi, par soi, pour soi, en soi.

La sagesse Taoïste défend cinq vertus fondamentales : Le naturel, la simplicité, l’harmonie, la longévité et la beauté.

Le Soi : L’amour de Soi et la confiance en Soi sont les deux piliers qui permettent à l’estime de Soi d’être totalement présent.bouddhas

L’amour de Soi : vous permet d’accepter vos failles, vos défauts, vos rêves, vos indulgences, vos perceptions … – Cela permet une conscience de votre imperfection.

La confiance en Soi : Vous persuade que vous arriverez même avec les embuscades. Elle concerne l’aptitude à « faire », à « agir » …

Accepter ses défauts – Comment en sortir ? C’est un premier vers l’acceptation de Soi est d’arriver à comprendre qu’il n’est pas nécessaire d’être sans défaut pour être digne d’amour (et qui peut l’être) – Dépasser le refus de prendre conscience de ses capacités et de ses limites.

« Avoir confiance en Soi » c’est avoir confiance en votre capacité à penser, apprendre, faire des choix, prendre des décisions, s’équilibrer aux changements … – Il est dit que « S’aimer soi-même permet de s’ouvrir aux autres et d’arrêter de vous prêter de mauvais sentiments.

L’acceptation de Soi : Accordez-vous la permission et de courage pour vous approprier vos pensées, vos émotions et vos actions, sans s’en échapper, ni les nier ou les dénigrer …

Être dans la conscience : Respectez les faits, soyez présent à ce que vous êtes en train d’accomplir, curieux et ouvert à ce qui vous entoure… – Soyez authentique, sans être dans le jugement de l’autre. Refusez de fausser la réalité de qui vous êtes sans craindre la désapprobation.

Devinez qui vous-êtes ? : Mieux habiter son temps est une lente démarche personnelle, réaliste, astucieuse, quasi esthétique … Cela conduit à chercher l’intensité ou la qualité de chaque instant au présent, une démarche Zen !!

Avoir une prise de conscience commence par l’observation de votre propre comportement, de votre rapport quotidien.

Définissez vos priorités : « Qu’est-ce-qui compte le plus pour vous dans la vie ? » – Cette prise de conscience permet de commencer à alléger sa vie d’une façon concrète, ce qui est impossible sans faire des choix, sans accepter des renoncements.

serenite 1Ayez un objectif avoué : Mieux vivre, mieux être, être vous … – N’êtes-vous pas plus motivés pour le faire si vous pouvez ainsi retrouver les activités qui vous font plaisir ? Quand avez-vous partagé un moment de pleine plénitude avec vous-même ? Quand ?

Cette démarche peut vous sembler égoïste, elle est cependant bénéfique à vous-même et à votre entourage. Car qui a envie de fréquenter quelqu’un complètement stressé ? Pour progresser dans cette libération. – la philosophie zen : N’est de comprendre votre personnalité de manière intellectuelle – il invite à prendre conscience de ce qu’on est réellement pour un jour, connaître l’éveil.

La quête de Soi : Elle passe d’abord par la pratique régulière de la méditation. Ensuite par la recherche, au quotidien, de la simplicité : Être simple, être en harmonie… – Cela implique de redécouvrir les gestes élémentaires de l’existence, le bon sens…

Le Soi dans le temps : Vous devrez organiser votre temps pour être plus efficace, plus rapide, moins stressé. Vous pourrez ainsi améliorer vos pratiques quotidiennes afin de réaliser vos objectifs. – Maîtriser vos imprévus.

Être Soi : Ne soyez pas le jouet de votre affectivité !! Le lâcher prise est une solution pour la rétention d’émotions – Si vous prenez sur vous de n’exprimer ni colère, ni chagrin, ni joie, ni peur…

S’aimer Soi : Cessez de vouloir être aimé par tout le monde. – Être apprécié par tous. Mieux vaut utiliser vos capacités naturelles de compréhension. Cessez toute empathie inutile afin de vous préserver.

La vie

La vie n’est pas un non-sens !! On se doit la comprendre, la vivre, en être soi-même. – Cet article n’aura pas la prétention de vous donner des leçons, mais vous permettre d’avancer…La vie est une maturité – Une responsabilité d’être soi-même.

Le bon sens

L’histoire du pain au chocolat est un non-sens et cela manque singulièrement de maturité. – Comment peut-on accuser et porter un jugement ? L’histoire d’un jeune musulman qui aurait arraché un pain au chocolat sous prétexte qu’il aurait faim (pendant la période du ramadan)…- Le non-sens : C’est la véracité du sujet – Quelle preuve pour un tel acte ? – Est-ce un sujet de communication ou une manière de stigmatiser une religion ? Aurions-nous eu la même histoire pendant le carême ou le Kippour ? – Le manque de maturité est justement l’annonceur. Comment peut-on être un homme soumis aux oreilles d’autrui et être ainsi ? Admettons que cela soit vrai, Fallait-il juger l’homme ou la religion pratiqué par lui ?

Je vous laisse à votre avis, il en est de votre conscience.

L’amour

chance1L’amour  est un chemin pour la croissance spirituelle. Et de plus, l’amour fonctionne comme un miroir. – Il est intensivement difficile de se connaître soi-même sans avoir regardé son visage dans les yeux de quelqu’un qui vous aime. – Tout comme vous devez regarder dans le miroir de l’amour pour voir votre visage spirituel. Ce sentiment, si beau soit-il, est un miroir spirituel, il vous nourrit, il vous intègre, il vous rend prêt pour le voyage intérieur…

L’amour n’est pas aussi précieux que la liberté. L’amour est une immense valeur, mais cette valeur n’est pas plus élevée que la liberté. – Vous voulez donc être aimant, mais vous ne voulez pas être emprisonné par l’amour. C’est pourquoi, qu’il vous faut éviter la frustration. – Vous essayez de posséder et, plus vous essayez de posséder de posséder, plus l’amour devient impossible et plus l’autre commence à s’éloigner de vous. Moins vous possédez, plus vous vous sentez proche de l’autre. – L’amour n’a rien à voir avec l’emprise de vouloir posséder l’autre. – L’effort de posséder une personne échoue inévitablement. Dans cette frustration, vous serez renvoyé à vous-même.

L’amour vous rend réel ; sinon vous restez juste un amusement, un mirage, un fantôme, un rêve sans substance. – L’amour vous donne une intégrité, l’amour vous centre…

Les dimensions de l’amour

L’amour peut avoir plusieurs dimensions. L’une est la dépendance, c’est ce qui arrive à la majorité des gens. Vous êtes dépendant d’elle/lui ; vous vous exploitez mutuellement, vous vous dominez mutuellement, vous vous possédez, vous vous réduisez mutuellement à des commodités.

L’autre dimension : C’est l’amour entre deux personnes indépendantes. Cela aussi n’est pas très fréquent. Cela entraîne également de la misère, car il y a un conflit constant. Aucun ajustement n’est possible ; les deux sont tellement indépendants, personne n’est prêt à faire un compromis, à s’ajuster à l’autre.

La relation semble superficielle ; Vous avez peur d’aller dans les profondeurs de la relation ; car vous semblez davantage tenir à votre liberté qu’à l’amour.

L’amour – besoin

Vous dépendez de l’autre : C’est un sentiment immature. En fait, ce n’est pas véritablement de l’amour – C’est un besoin. Vous utilisez l’autre, vous l’utilisez comme un moyen. Vous exploitez, vous manipulez, vous dominez. Ceci est un non-sens.diner à deux

L’homme/ la femme devient mature au moment où il se met à aimer plutôt qu’à avoir besoin. – Il se met à partager, il se met à offrir, à donner. Être en phase avec l’autre…

L’amour n’est pas une passion, l’amour n’est pas une émotion. Aimer, c’est réaliser très profondément que d’un certaine manière…Vous êtes vous.

La question

« Qu’arrive-t-il quand une fleur s’épanouit dans une forêt profonde sans personne pour l’apprécier, pour découvrir son parfum, sans personne pour passer à côté d’elle et dire « magnifique » sans personne pour goûter à sa beauté, à sa joie, pour partager- Qu’arrive-t-il à la fleur ? Meurt-elle ? Souffre-t-elle ? Panique-t-elle ?, … – Elle continue de fleurir… »

L’ignorance 

La maturité est la même chose que l’innocence, à une différence près, c’est que cette innocence a été retrouvée, recapture. – Un homme qui est capable d’amour découvrira tôt ou tard son propre être – Si vous découvrez votre être, vous deviendrez libre de toute structure, de tout schéma.

La maturité signifie regagner son innocence perdue, reconquérir son paradis, redevenir un être humble. – La maturité est une renaissance, une naissance spirituelle. –

La compréhension

Cette compréhension sera présente. Vous aurez appris quelque chose peut-être même à rire, vous prendrez peut-être même plaisir à voir comment les gens deviennent à ce point insensé. – Votre compréhension grandit à travers chaque expérience. – Devenir vieux, ce n’est pas devenir sage. Vous avez été un idiot dans votre jeunesse et vous avez juste vieilli, vous resterez un vieil idiot.

Un homme mûr ne meurt jamais. En fait, sur le roc de la maturité. – La vie peut être vécue de deux façons – Vous vivez inconsciemment, vous mourrez tout simplement !! (Pas drôle) – Vous vivez consciemment, vous serez de plus en plus en vie.

Le Mariage

Je vous suggère que le mariage n’ait lieu qu’après la lune de miel, jamais avant. Si tout va bien, à ce moment-là seulement le mariage peut avoir lieu. – Permettre à deux personnes de vivre ensemble suffisamment longtemps pour qu’elles se connaîsent, se familiariser l’une avec l’autre. Si l’amour se cache en vous, celui-ci le fait sortir. Si l’amour est un leurre, un mensonge en vous-même, alors tôt ou tard, il devra disparaître et votre réalité, la laideur de votre personnalité surgira.

Quand vous devenez attentif à tous ces problèmes et que pourtant vous décidez qu’il vaut la peine de prendre le risque d’être avec quelqu’un plutôt que d’être seul. – La conscience donne la liberté, la conscience vous donne la capacité de décider de votre vie…

Synthèse : Osho, Tao te King, le groupe IAM, Coach Tao

Le mirage

La fidélité et l’infidélité : Le mirage d’une relation

Il me semble utile de préciser un peu en quoi consiste la fidélité. Quand vous promettez d’être fidèles, à quoi voulez-vous vraiment vous engagez ? – Souhaitez-vous réellement le faire ?

La question de la fidélité est sur la base de votre relation et de la raison de celle-ci.  Chaque couple doit trouver sa propre réponse à cette question. Si l’engagement réel n’est pas explicite, on peut supposer sans crainte de se tromper que la compréhension des deux individus n’est pas identique.

infideliteLa compréhension dans un couple est primordial, car sinon elle promet une dissension. Ecouter et entendre est la seule recette utile pour arriver à une osmose.

Par conséquent, il est certain que son application sera différente d’un partenaire à l’autre et deviendra, tôt ou tard, la source d’un grave malentendu ou d’un conflit. La plupart du temps, les serments de fidélité s’appliquent principalement à la dimension sexuelle des relations interpersonnelles, mais ils débordent en même temps sur la fidélité “relationnelle”.

Un baiser volé ou plusieurs seraient une infidélité, si vous le faites à une personne autre que votre compagnon ou compagne ? – La philosophie n’est pas au point à ce sujet et pourtant, il y a bien égarement et un besoin de vivre un autre moment. Ce moment est parfois la conséquence d’un mal être…

Et au-delà de ces zones d’application concrète, la fidélité concerne avant tout un contrat de confiance entre les partenaires. Il s’agit du respect de la promesse qu’ils se font en s’engageant l’un envers l’autre.

Mirage :

Les serments de fidélité portent sur la relation elle-même. Il s’agit même de la dimension la plus importante de cet engagement car c’est surtout la solidité de la relation que les conjoints espèrent garantir par leur promesse.

Peut-on garantir la promesse d’être fidèle ? – Peut-on savoir qu’une illusion peut tout chambouler ? Le besoin de se sentir aimé, l’envie de braver l’interdit, l’envie de se sentir envahir par une émotion, le besoin de souffler … (Vous avez remarqué la posture des mots « envie et besoin »)

La relation sexuelle :

Ne croyez pas que votre corps n’a pas de besoin, ni d’envie, n’en croyez rien. C’est une partie de vos pensées qui les parasitent car pensant vous protéger.

S’ils avaient la garantie réelle de ne pas perdre l’amour de leur conjoint, les partenaires pourraient souvent accepter que des relations sexuelles avec quelqu’un d’autre viennent ajouter de la variété à la vie de leur partenaire et de leur couple, au même titre que des sorties “entre filles” ou “entre gars”.

Quelle que soit la façon dont les deux dimensions précédentes s’appliquent, c’est le respect de la promesse réelle qui importe le plus. En effet, le lien de confiance entre les conjoints dépend directement de cette dimension…

Le sentiment d’être trahi ou trompé et toutes les conséquences désastreuses qui en découlent viennent du fait que les limites sur lesquelles on croyait pouvoir compté n’ont pas été respectées. Dans la plupart des cas d’infidélité, cette trahison est au centre du drame qui en résulte.

La trahison : Est une réelle frustration, un sentiment d’abandon, une blessure dont on ne sait pas comment refermer… Ce sentiment est le reflet d’une vie où la compréhension n’a plus de sens…

Et la plupart du temps, le caractère implicite de la promesse de fidélité entre les conjoints fournissait un terrain propice aux malentendus et aux dérapages. Si la limite est floue, elle est plus facilement transgressée par une personne que ses désirs intenses (ou le manque de vitalité et sensualité du couple) invitent à l’infidélité.

La séduction perpétuelle : Comment ne pas en arriver là ? Cruelle question ou ambition démesurée ? La réalité est bien plus perfide, bien plus différente. Séduire à tout instant permet de garantir la longévité du couple. Il y en a d’autre qui garantisse la longévité : « la peur,  l’habitude, les non-dits,…)karine ska 7

Séduire à chaque instant le moment présent, séduire l’engagement du début, la relation se construit avec des scénarios. La créativité est le seul lien qui permet de sauver les bases de celle-ci.

L’union :

Le mariage impose l’engagement de fidélité. Partant de ce principe, la fidélité intègre la sphère du droit et s’inscrit alors dans le champ du contrat et de l’obligation. L’infidélité peut conduire à une condamnation, notamment lors des procédures de divorce. – Garant des règles, vous devez saisir les moindres éloignements et en comprendre le sens – Cessez de se mentir et affronter les réalités. Parfois, les années passent et vous sentez que la libido devient absente et que faites-vous pour lui redonner vie ?

Etre fidèle sera-t-il une preuve d’amour ? Il est bien difficile de répondre à cela aussi abruptement. Ce sera en tout cas une preuve que l’on tient les engagements que l’on a pris : Est-ce cela l’amour ? Pour autant ou une absence de courage ? C’est sans doute à chacun de vous d’y répondre.
L’infidélité fait souvent souffrir l’autre. Ne pas faire souffrir celui avec qui l’on partage ses jours et ses nuits, est-ce aussi cela l’amour ? Partager une vie, des émotions, des objectifs, des rêves, des enfants, des audaces, des fantasmes, …

Le sujet est vaste et si vous le souhaitez, vous pouvez venir m’en parler… Je n’ai pas la science infuse mais je peux vous accompagner.