Bleu maudit

photo de Nathalie R« …Juste une larme qui ruissèle sur son visage, … un silence vient de tomber, cette claque qui rougit sa peine, elle est assailli de cette triste vérité… Encore une fois, il n’a point su se retenir, encore une fois, cette larme n’a pas pu être séchée… » Coach Tao.

J’écris cet article avec conscience d’être qu’une pierre à l’édifice, mais on peut tant faire pour que cette violence s’arrête. « Une fleur vient de se briser, sous un murmure… On se doit de la ramasser, l’aimer, la protéger, c’est notre nature… » Coach Tao

Partons d’un constat :

En France, 600 000 femmes victimes de violences conjugales

600 000 femmes ont subi des violences sexuelles ou physiques au sein de leur couple. 150 femmes meurent chaque année en France sous les coups de leur compagnon… Plus globalement, en France, entre 2010 et 2011, 200 000 femmes âgées de 18 à 75 ans ont été victimes de violences sexuelles hors ménage. (Source Gouvernement)

Il est écrit :

Généralement, la violence s’installe très progressivement. La première manifestation de violence passe, plus ou moins, inaperçue. Typiquement, il s’agit d’une apparente colère de monsieur.

Celui-ci va par exemple jeter un objet, se montrer physiquement menaçant, ou agresser verbalement, ou se montrer grossier. Il n’aura point de vertus, car il tentera de vouloir rabaisser, jouer sur un passif, sur ce qui fait mal, il devient alors Manipulateur, joueur car pour lui, c’est un jeu du dominant dominé. Monsieur va se trouver des excuses, Madame va lui trouver des excuses et ne lui indiquera pas, fermement, que la situation est inacceptable pour elle. La prochaine crise est juste un peu plus grave; cette fois-ci, il l’a bousculée. Mais elle, par amour, passera encore l’éponge.

Une femme victime m’écrit ceci : « Au début il était gentil et très vite il a créé une dépendance puis il m’a rabaissé j’étais moins que rien et je devais m’estimer heureuse qu’il me garde auprès de lui, je payais tout mais ce n’était pas assez et il s’énervait puis il a levé la main une fois et ça n’a plus arrêté, coup, viol et le soir de mon départ tentative d’étranglement. J’étais devenu dépressive mais le soir où j’ai cru ma vie fini je me suis battue car elle me paraissait trop courte et je voulais vivre. Le lendemain je quittais le domicile conjugal et lui ne comprenais pas pour lui c’était normal comme il m’a dit tu m’appartiens j’ai le droit de vie ou de mort sur toi. »

Une autre femme aborde le sujet ainsi : « Oui , des années de harcèlement moral et la perte de mon papa le 13 décembre 2013, plus de protecteur, le 01 février suite à une dispute conjugale et Monsieur ayant bu, j’étais au téléphone, et le coup et parti, hôpital, dépôt de plainte, je rentre à la maison et la violences encore il me lance sur le canapé me refrappe je réussi après son absence de quelques secondes à fuir avec mon sac ou se trouvaient mes clefs et mon portable je prends la voiture et je m’enfuis… »

Si on s’arrêtait juste un instant ! Est-ce de l’amour ? Comment peut-on estimer que c’est une chance ? Créer de la dépendance et s’en servir comme exécutoire… Où va cette machination ?  Comment croire cela ? Qu’on se le dise la violence sur toutes ses formes est condamnable mais celle qui affligé à une femme l’est mille fois plus… Comment peut-on violé la femme qu’on dit « aimer » ?

Sous quel silence, on met celle-ci sous prétexte qu’on est le mari ? Sous prétexte qu’elle est plus faible… Ce n’est pas de l’amour, soyez-en rassurer !!

J’écrirai au masculin pour celui frappe, au féminin pour la victime, cela correspondant au schéma le plus classique de la violence entre conjoints.

Verbalement, il crie dessus, vous injure, vous accuse, vous culpabilise. Il vous critique à répétition, dénigre votre travail, votre ménage, votre cuisine. Il vous menace, de vous quitter par exemple, ou de ‘péter les plombs’ (être violent physiquement) si vous continuez à vous opposer à lui.photo de corinne vagner goutte d'eau

Use de sa Force : Physiquement, il vous bouscule, vous empoigne, vous secoue, vous pousse, vous jette dans le fauteuil, vous serre le bras, vous mord, vous frappe, vous pince…

Dans le déni : Il n’accepte jamais votre avis, vos suggestions, vos demandes. Il va prendre des décisions impliquant le couple sans vous en parler d’abord pour savoir ce que vous en pensez.

Il fait mine de ne pas écouter ce que vous dites. Comme si vous étiez stupide ou inintéressante. Il vous dénigre devant les autres, fait mine de s’énerver quand vous parlez.

Devient POSSESSIF : Il vous surveille, veut savoir qui vous a appelé, qui vous a envoyé un SMS, veut le lire, vous accuse. Il se montre excessivement jaloux, suspicieux. Petit à petit, il vous isole de vos ami(e)s, de vos relations, de vos parents. C’est à chaque fois une scène. Lui par contre refuse de vous dire ce qu’il fait, qui il voit. Cela, vous dit-il, ne vous regarde pas.

Il vous menace, parfois avec une arme ! Vous dit carrément qu’il va vous tuer ou tuer les enfants si vous faites quoi que ce soit. Il vous fait peur. Il vous oblige à avoir des relations avec lui alors que vous ne le souhaitez pas, il vous a violée. – Source Internet. « Il tend cette lame sur elle, comme un couteau, elle ne respire plus, elle souffre sous son poids, il la viole et l’insulte, elle est détruite, tout meurt en elle… » Coach Tao

La peur, un sentiment ? « Oui » Car, elle se nourrit de ce qu’il peut dire ce jeu de Culpabilité. C’est pour cela qu’il ne faut pas y tomber. Plus facile à écrire que faire… J’en conviens !

Cette peur naît autour du doute de vous-même, du manque de confiance que vous avez. C’est pour cela, … L’importance est de CROIRE EN VOUS en tout instant. Vous n’êtes pas l’élément faible, vous avez des convictions, des quêtes à accomplir, on a besoin de vous et vous devrez vous relever. Vous n’êtes pas responsable de la situation et à aucun vous méritez cette violence et son incertitude. J’écris souvent que la Femme est une Muse, une réalité de la vie… Sans aile (elle) nous ne pourrons jamais voler…

S’entourer de personnes viables qui pourront réellement vous apporter un soutien sans contre mesure.

Des solutions : En effet, prendre l’option d’une thérapie individuelle a des conséquences sur la suite des opérations. Un professionnel qui vous reçoit en individuel, même s’il veille à une compréhension neutre des situations, même s’il tente régulièrement d’apporter un certain recul ou une vision alternative sur votre situation, n’aura pas l’avis du conjoint, susceptible, lui/elle, d’apporter un éclairage souvent très différent sur les situations. Il est capitale que vous soyez à deux afin de relater votre ressenti.

S’il est trop tard : Ne considérez pas cela comme une fuite mais comme un autre chemin. Une nouvelle vie, il faudra panser vos plaies, et repartir à la conquête de vous-même. Malgré vos larmes et vos blessures, vous pourrez vous reconstruire si vous faites le premier pas. De nombreuses associations sont présentes sur le territoire et le numéro 3919 reste disponible.

Je m’engage sur Marseille à accompagner bénévolement toutes femmes qui en fera la demande auprès d’une association pour me contacter.

Coach Tao s’engagera toujours auprès de vous.

Je vous laisse un lien pour ce livre (voir ci-dessous) de Nathalie COUGNY

 

Stress

photo de cléopatra 1Le Burn Out : Descente en enfer ou simple remplit sur Soi ? – Symptômes d’une fracture ou isolement, blessures à répétitions ou stress qui ne peut plus se contenir ?

Burnout ou dépression? Comment savoir ?

Le burnout (ou épuisement professionnel) est nécessairement lié au travail. Dans la dépression, le travail n’est pas la cause première, mais peut être un facteur aggravant. De plus, en cas de burnout, la personne atteinte est toujours en situation de stress chronique, tandis que c’est le cas 1 fois sur 2 pour la dépression.

Le Stress chronique est souvent lié à un manque de confiance en Soi, à un besoin de reconnaissance, à une envie de faire plus à chaque instant. Ce moment est accompagné à un déséquilibre du lien personnel. – Si vous n’êtes pas accompagner  par un ami (e) et votre compagnon/compagne, vous risquerez de vous retrouver en situation de Burn Out.

Le site psychologies.com en parle : « … Mais un jour, on arrive au bout du bout de l’épuisement. « Soudain, j’ai craqué », « il/elle a pété les plombs », peut-on entendre. Le propre du burn-out : bien souvent, la personne qui en est atteinte ne s’en rend pas toute de suite compte. Pas plus que son entourage. « Cette personne va avoir tendance à en faire beaucoup, analyse Catherine Vasey. Elle va penser sans cesse à son travail, se rendre toujours disponible et prendre un rythme effréné sans forcément le réaliser. Ce faisant, elle va perdre contact avec elle-même, s’oublier, et finir par ne plus tenir compte de ses limites ». Jusqu’à un jour, perdre le contrôle »

La sollicitation sans cesse, se rendre tout le temps disponible, anxiété, la fatigue, le manque de relaxation tout cela est un moteur qui amène à un tel état. -Être partout à la fois sans y être réellement !! Le Soi est mis à lourde épreuve et votre conscience n’est plus en harmonie avec votre être.

Le corps que dit-il ? : Des insomnies ou des troubles gastro-intestinaux peuvent vous alerter. L’irritabilité ou l’agressivité envers des collègues ou des clients sont également de bons indicateurs. « Il faut être extrêmement attentif aux changements d’humeur », les troubles de la mémoire, de la concentration, de l’orientation rencontrées par des personnes souffrant de dépression ou de burn-out. D’autres régions du cerveau sont également concernées et contribuent à expliquer certains symptômes rencontrés (les réactions émotionnelles disproportionnées, l’anxiété …).

Ce qui faut savoir réellement ?

Le burn-out est l’affaire de personnes fainéantes qui veulent profiter du système. Non, bien au contraire, le burn out touche des personnes très investies et engagées dans leur travail, qui accordent beaucoup d’importance à celui-ci. Les candidats au burn-out figurent parmi les éléments les plus valables de notre société, quant à leurs intérêts, leurs capacités professionnelles et leurs qualités personnelles. A leur insu, elles s’engagent dans un processus d’épuisement au cours duquel le dynamisme professionnel s’éteint. Une personne peu motivée au départ ne peut souffrir du burn-out.

L’accumulation de stress ou d’harcèlement peut être aussi la cause. Mais peut-on se contenter de cela ? – « Un travail sur Soi devra être utile car votre montagne ne s’est pas effrité ainsi pour les causes connues mais par un manque d’équilibre et de justesse » –Coach Tao.

Equilibre et justesse : Savoir s’évader, prendre conscience de son état – savoir écouter, prendre du temps pour Soi – être accompagner, se remettre en question – Savoir échanger sur Soi…

La première Source : Travaillez le mode de respiration qualifié d’antistress, justement parce qu’il empêche le blocage quasi réflexe du diaphragme. Souffler, au lieu de suspendre la respiration en apnée, assurera un relâchement global et immédiat de votre organisme.

Et le Burn Out Maternel ? – Sans oublier le père seul ! Sous l'oeil de Coach Tao Carqueiranne 012

C’est une grande réalité aujourd’hui, car on demande beaucoup à une mère ou à un père seul. Ce symptôme doit être compris par votre entourage.

Il n’y a pas plus grand bonheur que d’avoir des enfants. Mais en devenant mère on doit aussi affronter de nombreuses difficultés auxquelles on est généralement peu préparée. Au fil des mois, le manque de sommeil, de soutien, la répétition lancinante des urgences, peut vite devenir insoutenable. C’est alors que le malaise s’installe. « On parle d’épuisement maternel quand les mères ont le sentiment qu’il n’y a plus de coupure entre elles et les contraintes du quotidien.

La première phase correspond à l’épuisement émotionnel. Chaque individu dispose d’un réservoir d’énergie physique et psychologique. Les responsabilités quotidiennes de la mère ou d’un père usent petit à petit l’ensemble de son capital énergie. Vient un moment où elle/il  se sent vidée de ses ressources. Elle/ il craque, s’effondre… Au réveil, la simple idée de penser à tout ce qui l’attend dans la journée lui donne la sensation de couler d’entrée de jeu.

On pense parfois qu’un homme seul élevant des enfants peut échapper à cela, car plus dur, plus fort, plus autoritaire : Ce sont des idées reçues.

La racine ? :

Votre épanouissement doit être total, vous devez vous poser cette question : Est-ce un mal enfoui ? Comment y remédier ? Le passé parfois resurgit dans votre vie quand le stress est trop fort à ce moment précis, vous devez en prendre conscience et ne pas hésiter à vous ressaisir en échangeant avec un professionnel.

Dans le Tao de la santé, il y a 7 piliers : 1) Bien manger, 2) Bien bouger, 3) Bien respirer, 4) Bien se reposer, 5) Bien faire l’amour, 6) Bien maîtriser son esprit, 7) Bien se conformer au cycle de la nature.

La sérénité est la plus importante des bases de votre Soi face à maux de la vie, c’est pour cela que j’en fais mon moteur et mon slogan « Avancez avec Sérénité ».

Donnez-vous un sens à votre vie ? – Rien ne sert à rechercher le bonheur, ni la jouissance. Ce ne sont que des retombées de l’axe numéro un d’une vie humaine. Cherchez plutôt à équilibre ce que vous attendez de vous…

L’évasion dans l’art est-ce une réponse ? « Oui » – La suggestion dans la séduction, être là, s’amuser, ne pas se prendre au sérieux sans pour autant être dans vulgarité est un moyen d’être Soi.

N’oubliez pas : Cette rupture par rapport à l’environnement stressant et cette mise au repos ne suffisent pas et doivent être accompagnés d’une aide psychologique. Le burn-out ne peut être guéri si on ne connaît pas les mécanismes qui ont mené à celui-ci. Un professionnel compétent en matière de stress pourra vous aider à dépasser cette période difficile et vous accompagner dans la compréhension des différentes facettes du problème (aspects personnels mais aussi socio-professionnels).

 

Je remercie Cléopatra RAHAL pour les photos. Son site à visiter sans modération : http://www.cleopatre.book.fr/ et http://www.cleo.book.fr/

J’ai rajouté un couché de soleil sur la route du Sel non loin de Carqueiranne . (Un clin d’œil à mes amies, amis de cette ville)

 

 

 

 

Aimer

photo de cricri rose rougeAvez-vous besoin d’aimer ou envie d’aimer ? – Une grande différence se dévoile dans cette question. Comment sait-on ce qui se passe en nous ? « Elle, il est en face de moi, voilà bien longtemps qu’on ne m’a pas regardé ainsi ? » – Sur cette approche, la personne est dans l’envie ou le besoin d’aimer ?? Je vais essayer de vous apporter mon approche sur ce sujet. Le besoin d’aimer, qu’on puisse poser le regard sur Soi… Souvent lié à une provocation, n’est-ce pas mesdames…?

Envie ou besoin d’aimer ?

Isabelle Brière écrit ceci : «Dans le besoin il y a la notion de nécessité … Je le ressens comme un amour passif … On le fait car on n’a pas le choix … Dans l’envie on est acteur … C’est un choix. On a besoin d’air pour respirer … La différence est fondamentale entre besoin et envie… »

Isabelle a une bonne approche mais on peut partir de cette base pour aller plus loin…

La solitude souvent lié à un amour déchu, nous transporte souvent vers un long deuil, ou on ne rencontre personne, il est souvent lié par la suite à des amies, amis, des parents, des connaissances qui nous amène à croire qu’on a besoin de rencontrer… Besoin !! Voilà, le processus est lancé !!

Il est rare par la suite de se situé dans l’envie mais plutôt dans un besoin d’exister, de croire, et on donne toute sa force dans cette étape… Est-ce bien ? Comment répondre à cette question, il n’y a pas de bien ou mal mais plutôt un moyen de se ressaisir et de panser d’abord ses plaies avant de conquérir l’autre. Ne pas lui montrer que c’est lui ou elle l’élu (e) et que sans lui, elle on est rien… Une si grande importance donne souvent à une séparation…

Avez-vous besoin, d’avoir besoin ? Telle est la question. Exploitons une autre approche – « Vous êtes en couple et la relation est tumultueuse – pas comme vous le souhaiteriez, vous venez à rencontrer, vous ressentez une émotion, une envie d’approfondir ce sentiment étrange »… Aie !! Voici, cette amorce l’envie de découvrir… Cette envie peut être plus ou moins maîtrisée… La remise en question est parfois utile pour répondre à cette envie de !! Faut-il pour autant en avoir envie (sans Jeu de mot).

Que dit Khalil GIBRAN : « Quand l’amour vous fait signe de le suivre, suivez le, Bien que ses chemins soient rudes et escarpés. Et lorsqu’il vous étreint de ses ailes, abandonnez-vous, Bien que l’épée cachée dans ses pennes puisse vous blesser. Et quand il parle, croyez en lui, Bien que sa voix puisse briser vos rêves comme le vent du nord dévaste le jardin »

Comment peut-on suivre cet amour si nous sommes déjà dans une relation ? Toute est une question d’équilibre avec Soi !! Savoir être … l’errance d’une quesphoto de corinne vagner l'amourtion si on peut « aimer » deux fois ? Viendra vous hanter… Revenons au sujet – L’envie peut aussi devenir une passion, comme une réponse à un manque soudain…

Est-ce que l’envie est éphémère ? Oui et non… Elle peut l’être comme une réponse soudaine afin de calmer une légère frustration… Et le besoin ? Le besoin est constant car il est vital, il s’inscrit dans la durée et parfois arrive à se faire oublier… Il est présent dans vos maux, mots, pensées, réactions, caractère, … Il dégage quand il n’est pas assouvi à une perte de confiance en Soi, une perdition, une émotion, un stress, une dépression…

Que dit Osho : « Son amour aura une qualité totalement différente ; il ne sera pas comme le vôtre. Il aimera, mais son amour ne sera pas un choix. Il aimera, mais son amour ne sera pas de son propre rêve. Il aimera le réel… »

Le besoin d’aimer est un fardeau qu’on se doit enlever car il peut nous rendre dépendant de l’autre, être en attente de … « Il, elle ne fait pas de signe ? Que fait-il, elle, pense-t-il, elle a moi, je me perds dans cette méandre » -Coach Tao. Cette phrase poétique relate bien cette pression que nous pouvons engager. C’est une sensation qui nous envahit et peut aussi créer cette jalousie sans fin, « la possession » les personnes possessives sont souvent dans le manque de confiance en Soi (donc en l’autre) et dans le besoin d’être au centre…

Un besoin d’aimer, rejeté : Il dégage souvent une haine de l’autre car il reste incompris. « Quand l’amour et la haine sont deux absents, tout devient clair, sans masque. » Osho

Comment être dans l’envie que dans le besoin ? Bonne question, la réponse peut paraître simple… Cultivez la simplicité : « Quel que soit l’espace libre dont vous disposez, vous pouvez le transformer en jardin. » Tao te King – Prenez le temps de vous écouter : « le temps n’est ni notre ennemi, ni notre maître, ni notre esclave. Il est ce que l’on est » Tao te King

Prenez le temps de vous connaître et de vous aimer, votre vie n’est pas et ne doit pas être un combat contre vous-même, apprenez à vous remettre en question. Panser vos plaies, vos incertitudes, prenez le temps mais pas trop. Sachez repérer vos erreurs et ajustez-vous.

Avoir envie d’aimer, tout simplement sans obstacle… Soyez maître de votre aventure !

Apprenez de votre tristesse : Quelques-uns d’entre vous disent, « La joie est plus grande que la tristesse », et d’autres disent, « Non, c’est la tristesse qui est la plus grande ». Mais je vous dis, elles sont inséparables. Elles viennent ensemble, et quand l’une est assise seule avec vous à votre table, n’oubliez pas que l’autre est endormie sur votre lit » Khalil GIBRAN

Libérez-vous de vos inquiétudes et ne ressassez pas votre passé comme un moyen de dire que vous êtes mal, l’autre le sentira et prendra le temps de vous accompagner…

« Révèle ton secret au vent, mais ne lui reproche pas de le répéter aux arbres » dit Kalil GIBRAN

Confidence d’un Coach : (Ne croyez pas que je suis différent de vous)

 

 

Merci pour les images à Christophe LE BIHAN et Corinne VAGNER

 

Rupture

photo de corinne vagner l'automne« …Sur l’argile sèche, les marques disparaissent seulement lorsqu’elle est de nouveau assouplie. Les blessures du Moi disparaissent seulement lorsque on est souple à l’intérieur » – Les sages disent que la vie est une illusion, mais cela tempère-t-il l’intensité d’un sentiment tel que la tristesse ? Deng Ming-Dao

Comment gérer et surmonter une rupture amoureuse – Une rupture amoureuse n’est jamais agréable à vivre. Nombreux sont les magazines qui vous conseillent comme si que votre histoire a déjà été vécu par une autre personne… – Pourtant, la blessure reste présente car vous n’arrivez pas à saisir cette fin qui vous hante…

Il n’y a rien de plus terrible que les amis amies maladroits pensant vous aider à surmonter une telle souffrance, il n’y a rien de pire que ceux et celles qui disent avoir vécu la même chose… « Mon dieu qu’ils se taisent !! » – Il est temps de savoir de quoi on parle avant de songer à aller mieux. Une rupture vous plonge dans un monde de désarroi et de fragilité. Elle rouvre souvent de vieilles plaies incomplètement cicatrisées et représente de surcroît une grosse blessure narcissique. (internet)

Comprendre la relation :

C’est un mot qui sera votre source d’inspiration « la compréhension » car si vous avez mal c’est parce que vous êtes dans le refus, le refus de comprendre ce qui vous arrive.

Ne plus être dans le déni et établir ce que vous avez vécu sur une feuille… Comprendre la raison de la rencontre… – Cela peut paraître idiot mais nombreuses, nombreux sont les personnes qui passent d’une personne à une autre sans prendre du temps pour eux. (Par exemple)

Saisir le temps passé ensemble, comprendre les sentiments – Sont-ils sincères ou sont-ils platonique ? Voyez-vous pour répondre à cette simple question il faut déjà savoir si on aime son Soi… Ensuite, …- Comprendre la relation, les points forts, les points faibles…photo de karine sylvain 2

Comprendre les disputes et la rupture, c’est savoir tout mettre à plat et être neutre. – Tout seul, vous aurez des difficultés pour le faire. Il faut pour cela trouver une personne qui possède un recul suffisant pour vous faire réagir et cela sans être dans l’empathie.

Certaines femmes s’étonnent que leurs hommes s’en aillent pour une autre femme. Pour la plupart du temps la raison est due à un manque de libido. – Souvent lié à un manque de communication et à une prise de conscience qui n’est pas effectuée…Certains hommes s’inquiètent que leurs femmes les quittent pour refaire une nouvelle vie…Souvent lié à une isolation
et un manque d’intérêt…

« Celui qui marche dans l’intégrité marche en confiance et trouvera le salut » Livre des Proverbes.

« Nous nous séparons à la croisée des chemins, vous partez avec vos joies et vos problèmes, moi avec les miens. Seul, je regarde la route. Chacun doit parcourir son propre chemin. » Deng MING-DAO

Vous voyez la compréhension de la relation n’est pas simple et on ne peut se résoudre sans une véritable prise de conscience. Comprendre c’est accepter, accepter ce n’est pas forcément pardonner (mais se pardonner).

Les larmes sont vos alliées mais s’effondrer est dérisoire. Pour cela, il ne faut pas hésiter de s’accorder du temps et une part d’évasion : Un petit voyage, un petit week-end seule, seul…

Etablir un schéma pour concevoir ce que vous avez vécu et se donner comme objectifs de ne pas tomber dans ses travers. .- Réaliser : C’est construire un chemin différent. C’est prendre une pause pour Soi et savoir ce que l’on cherche véritablement.

Imaginez-vous sur le bord d’un quai !! Quels bateaux allez-vous prendre ? Celui qui vous amène vers un passé qui sans cesse se répète ou celui vous transportera vers un nouveau vous ? – Quand, vous montez dans un train en courant, êtes-vous sûr que cela soit bien le bon ? Pour répondre sans stress : Il faut avoir pris le temps d’être sûr avant d’y monter… Quitte à le rater ! Alors, ne soyez pas différent, différente lors d’une relation

« Soyez conscient du Tao » N’Est-ce pas assez simple ? Non – Réduisons encore « Soyez le Tao »

Exprimez-vous : Cela est du sens… »La vie est comme un sablier. La conscience en est le sable »

photo de florence zumba 1Carence de sentiment :

Attention de ne pas confondre la carence de sentiment que vous pouvez avoir et votre relation !! On peut se perdre pour l’autre. – Ne pas croire que personne par la suite de votre rupture, ne pourra vous aimez, c’est se mettre dans un trou que vous-même vous creusez. – La source d’une grande douleur est souvent liée à la grandeur du sentiment que vous avez eu. Soyez humble et avancez…

La gestion du manque peut se faire si vous avez compris le sens de celle-ci !! – Plus de visionnage photos, plus de messages, plus de contact et beaucoup d’écriture comme thérapie…

Cessez d’être un mendiant de l’amour et construisez vote chemin qui ressemble un peu plus à ce que vous recherchez. Quel est le style de vie souhaitez-vous vivre ?…

N’hésitez pas de confrontez votre histoire en me contactant, vous avancerez plus rapidement.

 

Merci pour les photos : Corinne Vagner Marin et Karine Sylvain, Florence Zumba

 

 

 

Amour

Amour :

Sous l'oeil de Coach Tao Carqueiranne 012C’est bien là un mot « Etrange » – Aimer !! On peut aimer de différente façon mais avons-nous posé la question sur ce que cela veut dire vraiment ? Vous allez dehors et faites l’expérience ou autour de vous, les mots explicatifs seront diverses et varier…

Par exemple : S’il « Aime » d’amour peut-il aimer une autre ? Terrible question… Je vais essayer de répondre à la vertu de ce mot tout en apportant des approches…

Aimer : Eprouver de l’amour ou de l’attachement pour quelqu’un ou pour quelque chose.

Aie !! Quelque chose … N’aurait-il pas fallu réserver ce mot à l’amour seulement ? Mais, l’amour est vaste et si mystérieux.

Puis je « aimer » ma fille et ma compagne du même amour ? Non, cet amour est différent car il est plus de l’attachement que de l’amour…. Mais, l’amour est une sorte d’attachement plus profond… Vous voyez la complexité du sujet… ?

Aimer l’autre : « La relation amoureuse »

Aimer selon le Tao : Selon l’approche taoïste, toutes les méthodes de préservation de la santé ne servent à rien si elles ne s’accompagnent pas d’une sexualité épanouie. L’union de la femme et de l’homme est semblable à l’union de la Terre et du Ciel. C’est parce qu’ils s’accouplent harmonieusement que la Terre et le ciel durent à jamais. C’est ce que les sages appellent l’immortalité…

Accéder à une sexualité épanouie n’est pas une évidence, encore moins pour les occidentaux qui sont encore bien trop souvent sous l’emprise des tabous issus de la religion. Abordée sous un angle sacré, harmoniser sa sexualité suppose de l’explorer dans ses aspects physique, énergétique, émotionnel, affectif et spirituel. D’un point de vue oriental, tous ces axes sont indissociables.

Voilà, vous pensez que je me suis égaré !! Ah, pas vraiment. Selon le Tao l’amour est une fusion entre deux être et c’est amour doit être dans une harmonie…

Est-ce aussi éloigné que cela ? Pas vraiment, la découverte de l’autre est dans le partage, l’émotion, la liberté de chacun, les sensations… Quand vous découvrez l’autre, vous prenez le temps de savourer… ? Mais, ceci n’est plus… N’est-ce pas, la société nous empêche de prendre le temps, donc on court et on croit que la relation avec l’autre est faîte d’indépendance de Soi… (Vous êtes seul (e) mais accompagné(e)) Une confusion du genre, n’est-il pas ?

Selon le Tao : Vous souffrez de stress à cause des problèmes d’alimentation, d’eau, d’air, de politique, de religion…Vous devenez les victimes de la vie, les esclaves de la vie. Vous entretenez cette condition. Alors la vie vous aspire, vous absorbe comme un tourbillon avec un énorme pouvoir pour vous tirer vers le bas. Vous oubliez réellement ce que Vous êtes. Vous oubliez comment aimer, comment pardonner, comment découvrir, comment partager, comment sourire, comment être Soi,  vous vous sentez victimes de l’existence.

Une approche du Tao : Afin de retrouver la conscience d’aimer, d’avoir de la compassion, tournez-vous vers l’inphoto de cricri rose sur fond de rocher noir et blanctérieur, ralentissez, devenez tranquilles. Sentez votre corps, sentez votre mental, sentez votre esprit, sentez votre cœur, sentez votre amour. Chaque jour à plusieurs reprises tournez-vous vers l’intérieur pour méditer, communiquer avec votre propre esprit.

Vous vous rendrez compte à quel point vous êtes spirituels et combien les attachements au monde externe ont peu de sens. Venez-en au sens de votre vie qui est d’être joyeux, heureux, d’aimer.

Le Tao dit : Qu’il est important de s’aimer Soi-même ainsi vous aurez le loisir d’aimer l’autre. Il est important de se connaître et de savoir qui vous êtes… Que voulez-vous vraiment ? Une relation durable ou une aventure sans lendemain ? Une relation de couple avec ses engagements ou une liberté sans se prononcer ? L’amour à deux n’est pas chose simple et vous devez SAVOIR ce que vous désirez sinon vous apporterez de la confusion dans votre vie et à l’autre aussi. Une telle attitude peut-elle amener à l’infidélité ? Ma réponse est « oui » La confusion peut même est source de discorde et de séparation. C’est pour cela qu’il est important de comprendre l’autre.

Doit-on accepter l’ancienne vie de l’autre ? Doit-on accepter ses enfants ? Comment peut-on après un temps ne pas vouloir se projeter avec eux ? Est-ce que cela impose un choix ?

Le Tao dit : L’amour véritable est inconditionnelle et ne peut se confondre, vous ne pouvez pas demander cela à l’autre juste par peur ou confusion. Sa vie, ses enfants font parties de lui ou d’elle et en cela, il ne peut en être autrement.

Je rajouterai ceci : Si c’est votre cas et que ceci vous affecte, prenez le temps d’analyser la situation, il y a peu dephoto de corinne vagner l'automne chemin face à vous… Le premier est vers la construction avec eux, le deuxième votre liberté d’être seul (e)…

Que dit le Tao : La Nature, dans sa louange silencieuse, déployant ses accents au fil des saisons…
Réapprend à l’Homme… l’Amour !
Il suffit parfois d’un seul arbre, au tronc solide et aux racines profondes, aux branches qui acclament le Ciel et embrassent la Terre comme des bras qui s’ouvrent pour accueillir l’autre…

Un homme ou une femme peut-il (elle) dire « Je t’aime » à deux personnes à la fois ? Si vous êtes centré sur vous-même et que votre relation est dans l’harmonie, vous ne le pourrez pas. Si vous ressentez l’envie de le dire à une autre personne c’est que votre esprit est dans la confusion… Vous devez alors prendre du temps et panser vos maux.

A la question : Est-ce possible ? Non, ne serait pas la bonne réponse. Tout est possible mais cela ne serait pas l’amour véritable mais de l’affection sans fondement.

« Il ou elle » m’a quitté et peu de jour après à refait sa vie, est-ce possible ? Vous connaissez sûrement une personne qui a vécu ceci ou vous-même. Ne prenez pas l’histoire de l’autre en exemple, chaque histoire est différente.

Pour vous répondre « sincèrement » (même si je l’ai toujours été jusque-là …) – Si la relation que vous avez vécue était chaotique, et la compréhension peu encline d’être présente donc la probabilité est certaine. Par contre, si la séparation est due à une incompréhension avec des sentiments, il serait conseillé de panser ses plaies avant de croire que l’autre sera la meilleure solution pour ne pas être seul.

– Je pourrais continuer longtemps ainsi, contactez moi si vous avez des questions.

 

Photos de : Christophe Le Bihan et Corinne Vagner Marin

 

Amour impossible

Amour impossible !!

« L’amour naît-il de ce qu’il y a là quelque chose d’impossible ? L’amour est-il ce qu’on n’embrasse jamais que du regard ? » Camille LAURENS

Comment peut-on imaginer cette image, cette sensation sans se bruler ? Imaginez cet instant, vous êtes là, parcourant son visage, et vous ne sentez plus rien, les minutes deviennent des secondes, et le temps ne s’écoulent plus… – Imaginez ce moment que vous n’oserez à peine de rêver, pourquoi lui, pourquoi elle, pourquoi maintenant…- C’est juste une simple histoire d’amour entre un homme et une femme … mais qui a dit que l’amour était simple? Est-ce juste une sensation sexuelle, une emprise de l’interdit, une preuve que notre vie mérite un hurlement…

Vacance à Cala de Mallorca 2 013L’amour interdit ou relation amoureuse impossible se complique, devient contraignante, exigeante psychologiquement et émotivement. Il existe un attrait physique irrésistible envers l’autre, une puissante attirance, une forte attraction sexuelle qui incite les amants à chercher la fusion des aspects psychologique, intellectuel, émotionnel, spirituel, sexuel…

Vous aimeriez être avec lui/elle malgré les difficultés qui vous séparent.
Peut-être n’êtes-vous pas faits l’un pour l’autre, mais peut-être cet amour réclame-t-il des choix et des compromis… – C’est une distance qui ne dit pas son nom, des silences qui ne posaient pas, des murmures que vous n’entendiez pas, … – Un amour impossible par une vie de couple que vous ne souhaitez briser…

L’impossible relation :

Noir et blanc, musulman et juif – La culture différente est une pression qui n’hurle pas mais qui résonne, vieux et jeune, riche et pauvre, marié et célibataire, enseignant et étudiant, prêtre et paroissien, collègue de travail,… La liste des « mauvaises » combinaisons est encore bien longue. Certains amours se définissent comme « impossibles » car ils naissent au mauvais moment, au mauvais endroit, avec la mauvaise personne. – Mauvaise personne ? On ne peut point le savoir mais cela résonne comme un écho…

Si votre conjoint(e) est plus âgé(e) que vous, son expérience de la vie vous enrichira considérablement. La maturité s’acquiert au fil du temps et il est agréable et rassurant de partager la vie de quelqu’un qui se connaît et qui sait ce qu’il veut. A contrario, fréquenter un homme ou une femme plus jeune que soi peut se révéler une véritable cure de jouvence et vous redonner une seconde jeunesse ! – Maintenant, il faut saisir l’importance de la relation et comprendre les raisons de celle-ci.

Quand l’aventure amoureuse semble un amour inaccessible. Toute histoire d’amour utopique éphémère sans avenir (flirt sans lendemain, amourette d’un soir, béguin passager, une sensation brûlante) est un amour impossible. Vous chercherez par cette aventure d’oublier, de compenser, de vivre un moment qui ne peut se reproduire ou qui ne peut être vécu…infidelite

Il en est de même de l’amour unilatéral, amour à sens unique: on a de l’affection profonde, des sentiments d’amour sincère pour quelqu’un, mais c’est un amour non réciproque, ou l’autre a un attachement affectif pour vous, mais pas vous, ce n’est pas mutuel. -L’amour inaccessible est le cas des belles histoires d’amour lorsque le grand amour se déploie dans le cadre d’un coup de foudre interdit ou d’une passion coupable, amour illicite (passion adultère, opposition de la famille, amis, aventure galante hors-mariage, aventure amoureuse extra-conjugale).

Cet amour interdit est jugé psychiquement anormal, une passion obsessive, un amour aveugle. Donc, l’amour passionné et la relation amoureuse illicite ou amour illégitime finissait souvent dans la détresse, cette détresse qui hurle sans cesse. Aujourd’hui, les amoureux à la recherche du grand amour, qui ont le béguin l’un pour l’autre ou qui sont sous le charme d’un coup de foudre, une passion qui ne faut cesser d’alimenter…

Vous vous dites : « Trouver le grand amour avec un grand A, c’est précieux, mais ce coup de foudre interdit est un amour impossible. Vous devez le quitter mais vous l’aimez tant et la rencontre amoureuse est si bonne! » Votre tête rétorque : « Tu ne pourras pas cacher à ton conjoint ta femme ta famille tes sentiments amoureux envers ton amant (amoureuse) longtemps. Cet amour aveugle causera la fin du couple et le divorce. As-tu pensé aux enfants, amis, biens, statut marital, scandale dans la famille.  T’as peut-être l’air amoureux amoureuse, mais tu n’es pas en amour. C’est un trip sexuel. Ta femme (ton mari) est la personne idéale pour toi. Le mariage c’est pour la vie. »

D’un côté, les conséquences de l’amour extra-marital illicite amour interdit pressent mentalement à rompre la relation amoureuse. De l’autre, le souvenir d’instants paradisiaques avec l’alter ego (amoureux, amoureuse, âme sœur), hante les amants maudits. Ils initieront une coupure de relation d’amour, pour reprendre peu après, et se requitter pour toujours, mais s’appeler pour se dire qu’ils ne s’appelleront plus…

Pas de solution miracle … – Juste une question à vous poser : Que voulez-vous vraiment ? Vivre l’instant présent et de rien faire pour taire cette sensation. Vous devez être franc avec vous – même. Savourez chaque instant sans trop vous posez de question, la réponse est en vous

Pour autant, il faut pouvoir se mettre à distance de la passion lorsqu’elle est destructrice. Si vous n’y arrivez pas seule, vous devriez prendre conseil auprès d’un coach, je serai ravi de vous accompagner et réfléchir avec vous sur ce qu’on appelle les « bénéfices secondaires » de la relation. Il est en effet peu probable que « cette relation ne vous satisfasse pas du tout ».

L’homme

mes filles et 40 ans de Christel 018L’homme est-il un gentleman ?

Comment peut-on « Aimer » un homme ? Certaines femmes se posent cette question ? Ne faudrait-il pas se demander : Comment le comprendre ? – Entre hommes et femmes, plus rien n’est simple. Elles disent « lâcheté », « peur de l’engagement ». Ils répondent « frustration », « prise de pouvoir », « complexité ». Ils ne se comprennent plus, mais s’écoutent-ils vraiment ?

Le comprendre :

Un homme compris est un homme conquis. – Les hommes n’aiment pas avouer qu’ils ont besoin d’être compris, évidemment ce n’est pas assez « viril » comme sentiment. Mais soyez attentives, soyez patientes et vous verrez. Un homme a besoin de parler de son travail surtout quand ça ne va pas au bureau c’est un moyen pour lui de gérer les conflits.

Le miroir de lui-même :

Prenons un homme et une femme. Ils s’aiment. Mais qui aime qui ? L’homme aime la femme parce qu’elle lui renvoie une image de lui qu’il aime. Ce n’est pas l’autre que l’on aime mais soi au travers de l’autre. Egoïste ? Non ! Réciproquement la femme aimera l’autre en fonction de cette image qui lui plait à recevoir de l’homme. – S’écouter soi, ses envies par rapport à l’autre, se faire plaisir au travers de l’autre. A trop «se mettre à la place de l’autre», à chercher à comprendre comment va réagir l’autre, on en oublie le principal : soi. Soi et sa propre existence peuplée de désirs de l’autre. – Vous devez être vous-même…

L’homme blessé :

L’homme a plusieurs visages … – Il peut être distant, timide, romantique, curieux, beau parleur, … – L’homme a besoin de savoir ce qu’il est surtout quand il fût blessé. – Bien souvent, après une rupture douloureuse, un individu qui était prêt à tous les engagements (mariage, enfant, maison…) peut être transformé et n’aura alors plus aucune conviction sinon celle de ne plus vouloir rien construire.
Il faudra alors du temps pour que peut être un jour, cette confiance et ces envies réapparaissent.

La peur de l’engagement :clefs

L’homme célibataire a besoin de garder sa liberté.- Ce qui peut être troublant pour la femme et difficile à comprendre, c’est ce qu’elle a ressenti qui était bien réel voir même que l’autre avait aussi des sentiments mais l’angoisse de perdre sa liberté a été plus forte.

Plus ils sentent votre amour, des marques de tendresse (par exemple lui prendre la main en public), plus ils se sentent pris au piège et ne pensent qu’à couper court, même si au fond ils ont des sentiments naissants.

En fait, ce type d’hommes aimeraient bien s’engager mais finalement ils ont trop peur et s’arrangent pour tout saboter par exemple devenir odieux et se faire plaquer ou carrément disparaitre alors que tout allait bien.

Comment aimer un homme ?

Séduire un homme est facile, cependant il y a vraiment ou l’amour ne suffit pas. Les hommes aimant peut être tout un défi, bien sûr, parfois vous ne pouvez pas l’air de savoir ce qu’il faut faire. – Pour certaines femmes, tromper son mari ou son conjoint représente une passade ludique voire anodine.

Pour d’autres, c’est un dilemme, presqu’une torture et elles songent réellement à franchir le pas de l’interdit en risquant de rompre l’équilibre de leur vie de couple. Devenir une femme infidèle, la maîtresse d’un homme célibataire ou marié a de quoi éprouver le socle de votre vie conjugale.

L’homme  face à la Jalousie :

Possessives, soupçonneuses, inquisitrices, obsessionnelles… Les personnes jalouses font parfois vivre à leurs compagnons un véritable enfer, dont il est heureusement possible de sortir. – Ce genre de femmes vivent surtout un manque de confiance en elles, être ainsi n’est pas la solution. L’homme n’aime pas être surveillé. Si un homme est jaloux et possessif, c’est une relation souvent liée à son enfance, « souvent » car il peut aussi être craintif et ne pas savoir comment être simple et confiant en celle qu’il aime.

En couple :

C’est l’excuse la plus souvent avancée : l’homme se distraie d’un couple en crise, de difficultés avec sa partenaire en s’intéressant à d’autres femmes. S’il doute de l’amour qu’il lui porte, il essaiera parfois de « tester » la solidité de ses sentiments dans les bras d’une autre. Si à l’inverse, il ne se sent pas aimé, il peut tenter de faire valider son pouvoir de séduction par une autre.

L’infidélité :

Un homme peut vivre heureux en couple et amoureux mais devenir infidèle. Dans ce cas, c’est davantage par besoin de faire valider auprès des femmes son pouvoir de séduction et sa capacité à leur donner du plaisir. Cet homme-là a besoin de sentir qu’il plaît toujours autant et qu’il peut séduire quelqu’un d’autre que sa compagne… Faut-il pour autant de le juger ?

On parle souvent d’ « infidélité masculine », mais on devrait plutôt parler d’ « infidélités ». Car les raisons qui ont pu motiver l’infidélité d’un homme sont presque aussi nombreuses et variées que les hommes qui s’y laissent prendre. Une aventure d’un soir avec une inconnue n’est pas, pour un homme, du même acabit qu’une relation suivie avec une maîtresse pendant des dizaines d’années…

Le Tao dit que : L’homme se doit être SIMPLE, LUI-MEME, CONFIANT, et à l’écoute de lui-même. Il doit être en harmonie, il doit être aussi souple qu’une herbe et aussi dur qu’un rocher pour protéger celle qu’il aime.