Tentation

Karine skaIl est dit ceci dans les couloirs des poètes : «  On peut admirer sans pour autant toucher, on peut observer sans pour autant consommer, on peut voir sans pour autant désirer… » La tentation est une faiblesse ou un art divin, une peur ou une épreuve, …

Si l’homme est en couple doit-il être tenté par une autre ou un autre ? Est-ce cela sa vraie nature ? Sommes-nous tous condamnés à être ainsi ? Des Parias d’une société qui se dit être exemplaire. Quel est l’exemple qu’il faut suivre ? Quand le Roi Salomon disait ainsi qu’on ne peut aimer deux personnes à la fois ! De quel amour nous parlait-il ?

Si on voit une photo qui nous suggère une belle femme nue, ou un homme bien sculpté, a-t-on le droit de le désirer ou de la dévorer ? Partir dans des songes et être un instant ailleurs et si notre cœur est pris… Comment cela peut être interpréter ?

Le jugement de l’autre peut être hâtif et parfois imprudent et pourtant si le miroir de la réalité est en face de nous, on s’aperçoit que nous sommes faibles devant la vie…« Une forte averse nocturne. Réveille les amants, inonde la vallée » – La sexualité est un reflet exact de la part la plus profonde de notre personnalité, et nous devons nous assurer de la pureté de son expression. Deng MING-DAO

Le doute :

Je fais un régime et je suis tenté par un délicieux restaurant !! Ahhh C’est terrible comme pensée !! Une autre – Je viens de me marier et dans la salle une autre ou un autre vient bousculer mon cœur, ahhh. Le doute ne doit pas vous envahir sinon vous serez envahi à chaque instant et la vie risquerait de vous paraître bien longue…

Certaines personnes parleront de fantasme, juste cela… « J’ai rêvé d’un autre. Est-ce mal » s’exclame-t-elle à son psy ? –(ou inversement) … -La vie nous transporte et nous donne parfois des choses que nous aimerions bien vivre et cela doit peut être dire que vous êtes dans le désir ou dans l’attente de …Cette manifestation doit être comprise et accepter en tant que telle.

Peut-on répondre à tout ? – Non, mais on peut apporter une approche qui nous permettra d’avancer.

Etre tenté :

La tentation de l’autre est une faiblesse de la chair ? Expliqué par un livre de chevet… Mais, encore…- La tentation doit-elle être résumée juste par un raccourci aussi grossier ? Je ne crois pas…  « Le manque » peut-être la réponse ou l’une des réponses… – Il n’y a rien de sorcier si vous êtes contenté par la nourriture, auriez-vous faim ? Si vous êtes heureux (se) en amour, iriez-vous chercher ailleurs ?

Mais parfois la vie nous inflige de la beauté, faut-il resté aveugle pour ne pas la voir. Ou parlons-nous de convoitise ? – Il est clair que l’homme autant que la femme d’ailleurs, est un animal et il devrait parfois se restreindre… – Il (elle) se doit être égale à eux même et retentir comme une seule croyance, celle ou celui qui a été séduit (e) … Ainsi va la fidélité…-La facilité peut paraître rustre mais aussi un vrai parcourt de combattant… – La vie ne peut être facile et les tentations nombreuses, si vous êtes heureux en couple, cela ne peut arriver, si une seule porte reste ouverte par le doute et la frustration, … L’idéal n’est plus…

femme ombreLa convoitise : Est-ce de la tentation ?

« Tu ne convoiteras pas la femme de ton voisin » … – Mais, si elle est séduisante et malheureuse – Doit-on passer devant-elle sans rien éprouver ? Cruelle question !! Comprendre est la seule réponse qui pourra être apporté sur cet article. Comprendre le cheminement, comprendre l’impensable, comprendre pour apporter un ou plusieurs chemins de réponses.

Comprendre le cheminement = Remise en question. Si vous êtes tenté par autrui ou par autre chose ? Etablir un cheminement permet d’analyser et de se comprendre.

Imaginez ! Vous êtes timide et vous êtes tenté par un chant ? Chanter en public… -Faut-il le faire ? Je pense que « oui »… Afin d’éviter toute frustration. Le courage et l’envie peut être un bon moteur à cette tentation… L’envie, … est une tentation, si vous succombez à une envie c’est que vous avez tenté en amont…

« Puis-je être tenté de l’embrasser » succomba le poète, « elle si délicieuse, si fragile, de son regard m’envouta, puis-je succomber comme une gourmandise ? Mon dieu, ceci serait un effroi… Reine de la beauté, je ne serai pas son roi…Amour interdit, amour qu’on murmurait d’ici-bas…Sa courbe me délecterait, ses seins deviendraient un poison pour mes yeux, aveugle de ne pas la regarder, écrivain je la conterai…- Puis-je succomber ? » – Coach Tao

Personne n’est incapable de connaître une vérité supérieure. La concentration, l’énergie et la pensée sont dispersées, on ne peut sortir de l’ignorance. Avez-vous besoin d’un maître pour vous accompagner dans cette lutte pour accéder à la vérité ? Deng MING-DAO

La tentation « bonne ou mauvaise » est un baromètre pour savoir ce qui nous anime, il est bon de se poser la question si cela ne transgresse pas toutes les règles du respect d’autrui. Et surtout les vôtres. Est-il bon de se laisser tenter ? Seul vous pourrait répondre à cette question, … Je n’ai glissé qu’une approche…

 

Merci pour les photos : Florence Zumba, Karine Sylvain et Aurore

Le mirage

La fidélité et l’infidélité : Le mirage d’une relation

Il me semble utile de préciser un peu en quoi consiste la fidélité. Quand vous promettez d’être fidèles, à quoi voulez-vous vraiment vous engagez ? – Souhaitez-vous réellement le faire ?

La question de la fidélité est sur la base de votre relation et de la raison de celle-ci.  Chaque couple doit trouver sa propre réponse à cette question. Si l’engagement réel n’est pas explicite, on peut supposer sans crainte de se tromper que la compréhension des deux individus n’est pas identique.

infideliteLa compréhension dans un couple est primordial, car sinon elle promet une dissension. Ecouter et entendre est la seule recette utile pour arriver à une osmose.

Par conséquent, il est certain que son application sera différente d’un partenaire à l’autre et deviendra, tôt ou tard, la source d’un grave malentendu ou d’un conflit. La plupart du temps, les serments de fidélité s’appliquent principalement à la dimension sexuelle des relations interpersonnelles, mais ils débordent en même temps sur la fidélité “relationnelle”.

Un baiser volé ou plusieurs seraient une infidélité, si vous le faites à une personne autre que votre compagnon ou compagne ? – La philosophie n’est pas au point à ce sujet et pourtant, il y a bien égarement et un besoin de vivre un autre moment. Ce moment est parfois la conséquence d’un mal être…

Et au-delà de ces zones d’application concrète, la fidélité concerne avant tout un contrat de confiance entre les partenaires. Il s’agit du respect de la promesse qu’ils se font en s’engageant l’un envers l’autre.

Mirage :

Les serments de fidélité portent sur la relation elle-même. Il s’agit même de la dimension la plus importante de cet engagement car c’est surtout la solidité de la relation que les conjoints espèrent garantir par leur promesse.

Peut-on garantir la promesse d’être fidèle ? – Peut-on savoir qu’une illusion peut tout chambouler ? Le besoin de se sentir aimé, l’envie de braver l’interdit, l’envie de se sentir envahir par une émotion, le besoin de souffler … (Vous avez remarqué la posture des mots « envie et besoin »)

La relation sexuelle :

Ne croyez pas que votre corps n’a pas de besoin, ni d’envie, n’en croyez rien. C’est une partie de vos pensées qui les parasitent car pensant vous protéger.

S’ils avaient la garantie réelle de ne pas perdre l’amour de leur conjoint, les partenaires pourraient souvent accepter que des relations sexuelles avec quelqu’un d’autre viennent ajouter de la variété à la vie de leur partenaire et de leur couple, au même titre que des sorties “entre filles” ou “entre gars”.

Quelle que soit la façon dont les deux dimensions précédentes s’appliquent, c’est le respect de la promesse réelle qui importe le plus. En effet, le lien de confiance entre les conjoints dépend directement de cette dimension…

Le sentiment d’être trahi ou trompé et toutes les conséquences désastreuses qui en découlent viennent du fait que les limites sur lesquelles on croyait pouvoir compté n’ont pas été respectées. Dans la plupart des cas d’infidélité, cette trahison est au centre du drame qui en résulte.

La trahison : Est une réelle frustration, un sentiment d’abandon, une blessure dont on ne sait pas comment refermer… Ce sentiment est le reflet d’une vie où la compréhension n’a plus de sens…

Et la plupart du temps, le caractère implicite de la promesse de fidélité entre les conjoints fournissait un terrain propice aux malentendus et aux dérapages. Si la limite est floue, elle est plus facilement transgressée par une personne que ses désirs intenses (ou le manque de vitalité et sensualité du couple) invitent à l’infidélité.

La séduction perpétuelle : Comment ne pas en arriver là ? Cruelle question ou ambition démesurée ? La réalité est bien plus perfide, bien plus différente. Séduire à tout instant permet de garantir la longévité du couple. Il y en a d’autre qui garantisse la longévité : « la peur,  l’habitude, les non-dits,…)karine ska 7

Séduire à chaque instant le moment présent, séduire l’engagement du début, la relation se construit avec des scénarios. La créativité est le seul lien qui permet de sauver les bases de celle-ci.

L’union :

Le mariage impose l’engagement de fidélité. Partant de ce principe, la fidélité intègre la sphère du droit et s’inscrit alors dans le champ du contrat et de l’obligation. L’infidélité peut conduire à une condamnation, notamment lors des procédures de divorce. – Garant des règles, vous devez saisir les moindres éloignements et en comprendre le sens – Cessez de se mentir et affronter les réalités. Parfois, les années passent et vous sentez que la libido devient absente et que faites-vous pour lui redonner vie ?

Etre fidèle sera-t-il une preuve d’amour ? Il est bien difficile de répondre à cela aussi abruptement. Ce sera en tout cas une preuve que l’on tient les engagements que l’on a pris : Est-ce cela l’amour ? Pour autant ou une absence de courage ? C’est sans doute à chacun de vous d’y répondre.
L’infidélité fait souvent souffrir l’autre. Ne pas faire souffrir celui avec qui l’on partage ses jours et ses nuits, est-ce aussi cela l’amour ? Partager une vie, des émotions, des objectifs, des rêves, des enfants, des audaces, des fantasmes, …

Le sujet est vaste et si vous le souhaitez, vous pouvez venir m’en parler… Je n’ai pas la science infuse mais je peux vous accompagner.