L’écho du miroir

L’écho du miroir : Est la face de votre égo que parfois vous cherchez à cacher, c’est des étapes que vous voulez brûler, c’est parfois des comportements que vous-mêmes vous réprimez, c’est un chemin dont vous savez pertinemment qu’il n’est pas bon pour votre conscience.

Vous êtes face à un tel miroir à un moment de votre vie et vous devez le comprendre sans pourtant l’accepter surtout si cela ne correspond pas à votre état d’être.

La convoitise :

photo de corinne vagner l'amourLa plupart des femmes aiment l’inaccessible. Celui qui est en couple, celui qui répond à un fantasme, à des idées reçues, celui qui paraît si distant et si proche dans leur esprit, celui qui ne fait pas attention à elles et qui n’appellent pas…

Pourquoi s’intéresser à un homme tranquille, calme et qui ne papillonne pas. Elles veulent quelqu’un que l’on s’arrache car cela flatte leur ego.

Elles deviennent manipulatrices et s’imagine qu’il est forcément intéressé… Alors, si celui-ci est en difficulté dans son couple, elles deviennent comme un aigle royale, prêtent à bondir sur leur proie.

 

Les amoureuses : Un manque de confiance en elle ou une réelle envie de braver l’interdit ?

Enfin, il existe une dernière catégorie de femmes, celles qui tombent réellement amoureuses d’hommes en couple, non pas pour braver l’interdit, transgresser les règles ou parce qu’il sont objets de convoitise, mais bien parce qu’ils correspondent aux critères qu’elle se sont fixés.

Et c’est bien naturel, car le monsieur vit déjà avec une femme depuis un petit moment, connaît les us et coutumes féminines, sait agir en conséquence, avec toute la prévenance que l’on peut attendre de lui. Il se comporte et s’habille comme on le voudrait. Bref, il n’est plus un être brut de décoffrage mais un homme totalement formaté pour le couple. Le rêve pour celles qui aspirent à trouver l’homme idéal ! Elles oublient toutefois une chose : si le monsieur venait à craquer effectivement pour elles, il ne serait plus l’être parfait, car il serait infidèle…

Les femmes ne sont pas toutes ainsi…. Je vous rassure !! « Moi aussi, d’ailleurs… Ouf !»

Les hommes sont des séducteurs maladroit pour certains et d’autres des grands infidèles. Confondant parfois, une relation sans lendemain (malgré qu’ils soient en couple) comme un déversoir de leur égo.

Conquérir son homme avant qu’il déballe : N’est pas chose simple… Revoyez les bases…

Conquérir à chaque instant: C’est garder la relation intacte

Comme les femmes, les hommes ne nient pas l’importance de l’attirance physique. Mais contrairement aux clichés voulant que seules les blondes à forte poitrine et les mannequins squelettiques les fassent tous tomber, les hommes avouent être séduits par des femmes bien différentes de ces idées reçues. Ainsi, certains d’entre eux avouent tomber fous amoureux de femmes plutôt rondes ou normale, charmantes, compréhensive, naturelles et sans artifices.

Ils sont également nombreux à faire une grande différence entre une femme belle et une femme sexy, affirmant que pour eux, une femme peut être sexy sans être belle, et vice versa. D’ailleurs, d’après leurs dires, ce sont souvent les défauts d’une femme qui sont à l’origine de sa beauté.

Si elle passe plus de temps à se regarder, elle se perdra car en se retournant, il ne sera plus là…

Alors que les critères physiques varient beaucoup d’un homme à l’autre, certains tue l’amour semblent être partagés par un très grand nombre d’hommes. Ainsi, trop boire d’alcool, ne pas s’épiler, trop se maquiller, porter des bottes en plastique et un leggins ne semblent pas conquérir les hommes. Sans oublier l’éternel gros pyjama, contre lequel, ils l’échangeront contre une petite nuisette sexy…

L’attente de :photo de cléopatra 1

Comment peut-on être en désarroi complet face à un refus ? Certaines femmes et hommes se mettent dans un état parfois à la limite du ridicule pour récupérer un amour qu’ils ont perdu ?

Où est la Prise de conscience dans ce contexte ?

Terrible question !! Pour cela, il faut vous faire accompagner car la réalité est aveugler par votre incompréhension et vous n’avez plus le contrôle de votre vie. Vous souhaitez que l’autre soit votre souffre-douleur, qu’il puisse absorber vos inquiétudes, limite qu’il s’aperçoit que vous êtes celle/celui qui faut…

L’attente de est une entorse la relation saine et la seule solution c’est un dialogue apaiser et une écoute de chacun. L’acceptation du départ de l’autre est parfois, la seule chose à court terme pour se comprendre.

Le sexe comme seul exécutoire ?

Certaines femmes font un chemin impressionnant pour passer un moment de sexe avec celui qu’elles convoitent. Parfois, se retrouvent face à leurs réalités et en plein action partent en protestant une rapidité soudaine… Pourquoi avoir fait le chemin alors ? Oups !!

D’autres vont jusqu’au bout mais le lendemain deviennent silencieuses par dégoût ou honte ?

Il est important de ne pas confondre L’envie et le Besoin… De se positionner sur ce que vous voulez vraiment et ce que vous ne voulez pas… De ne pas franchir une étape dont vous connaissez le résultat final…

C’est prendre une pente dont vous savez que forcément vous allez tomber ? Pourquoi vous entêtez alors ?

Merci à Corine Vagner Pour les photos et Cléo : http://www.cleopatre.book.fr/

 

 

Ego

L’égo est comme un son qui se retentit en vous-même, un écho. L’égo est vous face à vous et parfois il sème le trouble, il sème la discorde, il est remplit de doute et d’incertitude. L’égo est-il l’ennemi du couple ?

Un sujet que je savais important, dont je devais tout d’abord aborder en poésie…

Lisez cette fin :

« … Est-ce vraiment moi qui prends cette plume fragile,

Déversant sur vous cette cascade de mots ?

Qui pensez-vous lire dans mes délires futiles ?

C’est un autre moi-même ; un Alter ego ! »

Ego ! Es-tu là ?

Il est parfois sournois, nephoto de corinne vagner danbo et son nouvel ami se fit pas entendre, il est discret, et parfois muet… Mais, il est là, présent, attentif !! Même si l’amour est ce qui fait tourner le monde, l’ego est reconnu pour avoir le dessus sur l’amour, pour mettre l’amour de côté et de prendre sa place. L’ego perçoit le besoin. L’ego veut triompher et vous laisser perdant. Le monde perd quand l’ego fait ses manigances. L’ego fait beaucoup de tapage.

L’égo est un reflet de vous-même, le vous qui ne veut pas être, il n’est pas amoureux, il déteste sa manière d’être, il déteste ses parents, sa vie, son passé, ses blagues… – Ne faudrait-il pas poursuivre ; L’ego en soi n’a pas d’orgueil. Il ne connaît ni la honte, ni l’embarras. L’ego est passablement certain que vous allez lui revenir. L’ego est un revendeur de drogue au coin de la rue. L’ego vous accorde un petit triomphe puis vous retire sa fausse joie et vous laisse en état de manque…

Avec une telle annonce, l’égo est toujours là et c’est ainsi que vous devez… (Pas maintenant)

 

L’égo et l’amour ?

La peur et l’Ego sont intimement liés. Le lien entre les deux est tel que lorsque l’Ego perd le contrôle ou s’emballe, 90% de ses activités sont uniquement basées sur la peur. Ce qui ne veut pas dire qu’à chaque fois que nous avons peur c’est notre Ego qui parle. Si nos vies sont en danger, nous ressentons la peur comme une réponse naturellecoeur de christophe

La question que vous vous posez: Est-ce que l’amour fait peur ? Je vous répondrais, « Non » être en couple « oui », s’engager « parfois »… Voyez-vous certaine personne semble être heureuse et au moment de l’engagement, plus personne… Les moyens vous abandonnent… La peur de reproduire ce que vous avez vécu en tant qu’enfant ou dans votre vie relationnelle.

Une paralysie ?

On peut le croire, que l’égo est responsable de cela : L’Ego qui est réellement à l’œuvre va pratiquement paralyser une personne pour l’empêcher de faire quelque chose en lui insufflant continuellement des sentiments de peur tels que : « Si je fais ceci, que vont penser les autres? », « Si je fais cela et que personne n’apprécie? », « Si je deviens prospère au point que quelqu’un veuille me nuire? », « Les gens m’apprécieront pour mon argent », « Si je travaille sur mon Ascension spirituelle, je vais perdre mon identité », « Je vais cesser de ressentir les choses profondément », « Je ne vais plus être sensible à la sexualité », « Je vais perdre ma joie de vivre »…

L’amour ?

C’est compromis, vous ne croyez pas ? – Si la personne ressent constamment le besoin d’avoir raison et de donner tort aux autres, alors on est certain que c’est l’Ego qui parle. Souvent, quand la personne va exposer ses valeurs, elle les verra comme des « vérités universelles », quelque chose que tout le monde devrait accepter comme la « vérité ».

Un couple, c’est deux : Il se peut que vous ayez tord donc il est important de ne pas rester sur cette voie…

L’Ego est toujours victime. Une personne soumise à l’Ego aura toujours quelque chose ou quelqu’un à blâmer pour sa tristesse, sa détresse, sa souffrance ou les circonstances, qui ne sont jamais favorables. – Si votre parent est ainsi, coupez rapidement le cordon car son égo aura une certaine résonnance en vous…

Que dit Khalel GIBRAN : « Vos enfants ne sont pas vos enfants. Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même. Ils viennent à travers vous mais non de vous. Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas. Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées, car ils ont leurs propres pensées. Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes, car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves. Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux, mais ne tentez pas de les faire comme vous… »

L’égo et le Tao ?

La liberté de devenir Soi, Par Soi, Pour Soi, En Soi … Est-ce que c’est un égo démesuré ? Ne confondez pas celui qui connait son Soi, il n’a nul Besoin de se regarder dans le miroir, il se connait donc l’égo n’a nulle emprise sur lui… Il n’est pas égoïsme le fait qu’il puisse mettre son Soi en avant, c’est une affirmation de son être, de ce qu’il est et ce qu’il veut être… Tout en sachant ce qu’il ne peut pas… L’égo, lui est un reflet de lui-même, se berce d’illusion, entre l’envie de l’autre et de le copier, il est avare, il est ringard…

mes filles et 40 ans de Christel 018L’égo et son histoire ?

Si l’on écoute la définition « normale », ego signifie juste conscience de soi. Votre ego est simplement la conscience de votre individualité. JE m’appelle un tel, JE suis de telle origine, J’aime faire la cuisine… quand nous parlons avec un « JE » ou avec un « MOI » c’est simplement votre conscience de vous-même qui s’exprime. Jusque-là, ce n’est absolument ni négatif ni positif, l’ego est tout simplement NEUTRE.

Et pourtant ?

Le dosage entre vous et votre harmonie = Prise de conscience, savoir qui vous êtes et ce que vous voulez peut être un atout. Sinon, votre « Je » prendrai toute la place… Et vous confondrez certains sujets…

L’égo est-il un ami qui nous veut du bien !! ?

L’égo par ses fonctionnements veut nous protéger, il réagit aux stimuli extérieurs et fait avec ce qu’il a enregistré de toutes nos sommes d’expériences par le passé…

Quant à elle, la conscience évolue plus vite que votre mental et cet écart qui se creuse donne l’impression parfois de ne plus se reconnaître, à travers ce que vous ressentez et les réactions désuètes, dépassées ou inappropriées lorsque vous réagissez sous le coup des émotions…

Alors…Il serait plus juste, que vous  traitiez avec patience et tolérance, beaucoup de douceur. Que vous traitiez votre personnalité, avec tout l’amour qu’il est possible de vous donner et que vous rééduquiez, chaque jour, de jour en jour, tout en étant vigilant sur vos réactions.

 

Photos : Merci à Corinne Vagner et Christophe Le Bihan …

 

Stress

photo de cléopatra 1Le Burn Out : Descente en enfer ou simple remplit sur Soi ? – Symptômes d’une fracture ou isolement, blessures à répétitions ou stress qui ne peut plus se contenir ?

Burnout ou dépression? Comment savoir ?

Le burnout (ou épuisement professionnel) est nécessairement lié au travail. Dans la dépression, le travail n’est pas la cause première, mais peut être un facteur aggravant. De plus, en cas de burnout, la personne atteinte est toujours en situation de stress chronique, tandis que c’est le cas 1 fois sur 2 pour la dépression.

Le Stress chronique est souvent lié à un manque de confiance en Soi, à un besoin de reconnaissance, à une envie de faire plus à chaque instant. Ce moment est accompagné à un déséquilibre du lien personnel. – Si vous n’êtes pas accompagner  par un ami (e) et votre compagnon/compagne, vous risquerez de vous retrouver en situation de Burn Out.

Le site psychologies.com en parle : « … Mais un jour, on arrive au bout du bout de l’épuisement. « Soudain, j’ai craqué », « il/elle a pété les plombs », peut-on entendre. Le propre du burn-out : bien souvent, la personne qui en est atteinte ne s’en rend pas toute de suite compte. Pas plus que son entourage. « Cette personne va avoir tendance à en faire beaucoup, analyse Catherine Vasey. Elle va penser sans cesse à son travail, se rendre toujours disponible et prendre un rythme effréné sans forcément le réaliser. Ce faisant, elle va perdre contact avec elle-même, s’oublier, et finir par ne plus tenir compte de ses limites ». Jusqu’à un jour, perdre le contrôle »

La sollicitation sans cesse, se rendre tout le temps disponible, anxiété, la fatigue, le manque de relaxation tout cela est un moteur qui amène à un tel état. -Être partout à la fois sans y être réellement !! Le Soi est mis à lourde épreuve et votre conscience n’est plus en harmonie avec votre être.

Le corps que dit-il ? : Des insomnies ou des troubles gastro-intestinaux peuvent vous alerter. L’irritabilité ou l’agressivité envers des collègues ou des clients sont également de bons indicateurs. « Il faut être extrêmement attentif aux changements d’humeur », les troubles de la mémoire, de la concentration, de l’orientation rencontrées par des personnes souffrant de dépression ou de burn-out. D’autres régions du cerveau sont également concernées et contribuent à expliquer certains symptômes rencontrés (les réactions émotionnelles disproportionnées, l’anxiété …).

Ce qui faut savoir réellement ?

Le burn-out est l’affaire de personnes fainéantes qui veulent profiter du système. Non, bien au contraire, le burn out touche des personnes très investies et engagées dans leur travail, qui accordent beaucoup d’importance à celui-ci. Les candidats au burn-out figurent parmi les éléments les plus valables de notre société, quant à leurs intérêts, leurs capacités professionnelles et leurs qualités personnelles. A leur insu, elles s’engagent dans un processus d’épuisement au cours duquel le dynamisme professionnel s’éteint. Une personne peu motivée au départ ne peut souffrir du burn-out.

L’accumulation de stress ou d’harcèlement peut être aussi la cause. Mais peut-on se contenter de cela ? – « Un travail sur Soi devra être utile car votre montagne ne s’est pas effrité ainsi pour les causes connues mais par un manque d’équilibre et de justesse » –Coach Tao.

Equilibre et justesse : Savoir s’évader, prendre conscience de son état – savoir écouter, prendre du temps pour Soi – être accompagner, se remettre en question – Savoir échanger sur Soi…

La première Source : Travaillez le mode de respiration qualifié d’antistress, justement parce qu’il empêche le blocage quasi réflexe du diaphragme. Souffler, au lieu de suspendre la respiration en apnée, assurera un relâchement global et immédiat de votre organisme.

Et le Burn Out Maternel ? – Sans oublier le père seul ! Sous l'oeil de Coach Tao Carqueiranne 012

C’est une grande réalité aujourd’hui, car on demande beaucoup à une mère ou à un père seul. Ce symptôme doit être compris par votre entourage.

Il n’y a pas plus grand bonheur que d’avoir des enfants. Mais en devenant mère on doit aussi affronter de nombreuses difficultés auxquelles on est généralement peu préparée. Au fil des mois, le manque de sommeil, de soutien, la répétition lancinante des urgences, peut vite devenir insoutenable. C’est alors que le malaise s’installe. « On parle d’épuisement maternel quand les mères ont le sentiment qu’il n’y a plus de coupure entre elles et les contraintes du quotidien.

La première phase correspond à l’épuisement émotionnel. Chaque individu dispose d’un réservoir d’énergie physique et psychologique. Les responsabilités quotidiennes de la mère ou d’un père usent petit à petit l’ensemble de son capital énergie. Vient un moment où elle/il  se sent vidée de ses ressources. Elle/ il craque, s’effondre… Au réveil, la simple idée de penser à tout ce qui l’attend dans la journée lui donne la sensation de couler d’entrée de jeu.

On pense parfois qu’un homme seul élevant des enfants peut échapper à cela, car plus dur, plus fort, plus autoritaire : Ce sont des idées reçues.

La racine ? :

Votre épanouissement doit être total, vous devez vous poser cette question : Est-ce un mal enfoui ? Comment y remédier ? Le passé parfois resurgit dans votre vie quand le stress est trop fort à ce moment précis, vous devez en prendre conscience et ne pas hésiter à vous ressaisir en échangeant avec un professionnel.

Dans le Tao de la santé, il y a 7 piliers : 1) Bien manger, 2) Bien bouger, 3) Bien respirer, 4) Bien se reposer, 5) Bien faire l’amour, 6) Bien maîtriser son esprit, 7) Bien se conformer au cycle de la nature.

La sérénité est la plus importante des bases de votre Soi face à maux de la vie, c’est pour cela que j’en fais mon moteur et mon slogan « Avancez avec Sérénité ».

Donnez-vous un sens à votre vie ? – Rien ne sert à rechercher le bonheur, ni la jouissance. Ce ne sont que des retombées de l’axe numéro un d’une vie humaine. Cherchez plutôt à équilibre ce que vous attendez de vous…

L’évasion dans l’art est-ce une réponse ? « Oui » – La suggestion dans la séduction, être là, s’amuser, ne pas se prendre au sérieux sans pour autant être dans vulgarité est un moyen d’être Soi.

N’oubliez pas : Cette rupture par rapport à l’environnement stressant et cette mise au repos ne suffisent pas et doivent être accompagnés d’une aide psychologique. Le burn-out ne peut être guéri si on ne connaît pas les mécanismes qui ont mené à celui-ci. Un professionnel compétent en matière de stress pourra vous aider à dépasser cette période difficile et vous accompagner dans la compréhension des différentes facettes du problème (aspects personnels mais aussi socio-professionnels).

 

Je remercie Cléopatra RAHAL pour les photos. Son site à visiter sans modération : http://www.cleopatre.book.fr/ et http://www.cleo.book.fr/

J’ai rajouté un couché de soleil sur la route du Sel non loin de Carqueiranne . (Un clin d’œil à mes amies, amis de cette ville)

 

 

 

 

Rupture

photo de corinne vagner l'automne« …Sur l’argile sèche, les marques disparaissent seulement lorsqu’elle est de nouveau assouplie. Les blessures du Moi disparaissent seulement lorsque on est souple à l’intérieur » – Les sages disent que la vie est une illusion, mais cela tempère-t-il l’intensité d’un sentiment tel que la tristesse ? Deng Ming-Dao

Comment gérer et surmonter une rupture amoureuse – Une rupture amoureuse n’est jamais agréable à vivre. Nombreux sont les magazines qui vous conseillent comme si que votre histoire a déjà été vécu par une autre personne… – Pourtant, la blessure reste présente car vous n’arrivez pas à saisir cette fin qui vous hante…

Il n’y a rien de plus terrible que les amis amies maladroits pensant vous aider à surmonter une telle souffrance, il n’y a rien de pire que ceux et celles qui disent avoir vécu la même chose… « Mon dieu qu’ils se taisent !! » – Il est temps de savoir de quoi on parle avant de songer à aller mieux. Une rupture vous plonge dans un monde de désarroi et de fragilité. Elle rouvre souvent de vieilles plaies incomplètement cicatrisées et représente de surcroît une grosse blessure narcissique. (internet)

Comprendre la relation :

C’est un mot qui sera votre source d’inspiration « la compréhension » car si vous avez mal c’est parce que vous êtes dans le refus, le refus de comprendre ce qui vous arrive.

Ne plus être dans le déni et établir ce que vous avez vécu sur une feuille… Comprendre la raison de la rencontre… – Cela peut paraître idiot mais nombreuses, nombreux sont les personnes qui passent d’une personne à une autre sans prendre du temps pour eux. (Par exemple)

Saisir le temps passé ensemble, comprendre les sentiments – Sont-ils sincères ou sont-ils platonique ? Voyez-vous pour répondre à cette simple question il faut déjà savoir si on aime son Soi… Ensuite, …- Comprendre la relation, les points forts, les points faibles…photo de karine sylvain 2

Comprendre les disputes et la rupture, c’est savoir tout mettre à plat et être neutre. – Tout seul, vous aurez des difficultés pour le faire. Il faut pour cela trouver une personne qui possède un recul suffisant pour vous faire réagir et cela sans être dans l’empathie.

Certaines femmes s’étonnent que leurs hommes s’en aillent pour une autre femme. Pour la plupart du temps la raison est due à un manque de libido. – Souvent lié à un manque de communication et à une prise de conscience qui n’est pas effectuée…Certains hommes s’inquiètent que leurs femmes les quittent pour refaire une nouvelle vie…Souvent lié à une isolation
et un manque d’intérêt…

« Celui qui marche dans l’intégrité marche en confiance et trouvera le salut » Livre des Proverbes.

« Nous nous séparons à la croisée des chemins, vous partez avec vos joies et vos problèmes, moi avec les miens. Seul, je regarde la route. Chacun doit parcourir son propre chemin. » Deng MING-DAO

Vous voyez la compréhension de la relation n’est pas simple et on ne peut se résoudre sans une véritable prise de conscience. Comprendre c’est accepter, accepter ce n’est pas forcément pardonner (mais se pardonner).

Les larmes sont vos alliées mais s’effondrer est dérisoire. Pour cela, il ne faut pas hésiter de s’accorder du temps et une part d’évasion : Un petit voyage, un petit week-end seule, seul…

Etablir un schéma pour concevoir ce que vous avez vécu et se donner comme objectifs de ne pas tomber dans ses travers. .- Réaliser : C’est construire un chemin différent. C’est prendre une pause pour Soi et savoir ce que l’on cherche véritablement.

Imaginez-vous sur le bord d’un quai !! Quels bateaux allez-vous prendre ? Celui qui vous amène vers un passé qui sans cesse se répète ou celui vous transportera vers un nouveau vous ? – Quand, vous montez dans un train en courant, êtes-vous sûr que cela soit bien le bon ? Pour répondre sans stress : Il faut avoir pris le temps d’être sûr avant d’y monter… Quitte à le rater ! Alors, ne soyez pas différent, différente lors d’une relation

« Soyez conscient du Tao » N’Est-ce pas assez simple ? Non – Réduisons encore « Soyez le Tao »

Exprimez-vous : Cela est du sens… »La vie est comme un sablier. La conscience en est le sable »

photo de florence zumba 1Carence de sentiment :

Attention de ne pas confondre la carence de sentiment que vous pouvez avoir et votre relation !! On peut se perdre pour l’autre. – Ne pas croire que personne par la suite de votre rupture, ne pourra vous aimez, c’est se mettre dans un trou que vous-même vous creusez. – La source d’une grande douleur est souvent liée à la grandeur du sentiment que vous avez eu. Soyez humble et avancez…

La gestion du manque peut se faire si vous avez compris le sens de celle-ci !! – Plus de visionnage photos, plus de messages, plus de contact et beaucoup d’écriture comme thérapie…

Cessez d’être un mendiant de l’amour et construisez vote chemin qui ressemble un peu plus à ce que vous recherchez. Quel est le style de vie souhaitez-vous vivre ?…

N’hésitez pas de confrontez votre histoire en me contactant, vous avancerez plus rapidement.

 

Merci pour les photos : Corinne Vagner Marin et Karine Sylvain, Florence Zumba

 

 

 

Amour

Amour :

Sous l'oeil de Coach Tao Carqueiranne 012C’est bien là un mot « Etrange » – Aimer !! On peut aimer de différente façon mais avons-nous posé la question sur ce que cela veut dire vraiment ? Vous allez dehors et faites l’expérience ou autour de vous, les mots explicatifs seront diverses et varier…

Par exemple : S’il « Aime » d’amour peut-il aimer une autre ? Terrible question… Je vais essayer de répondre à la vertu de ce mot tout en apportant des approches…

Aimer : Eprouver de l’amour ou de l’attachement pour quelqu’un ou pour quelque chose.

Aie !! Quelque chose … N’aurait-il pas fallu réserver ce mot à l’amour seulement ? Mais, l’amour est vaste et si mystérieux.

Puis je « aimer » ma fille et ma compagne du même amour ? Non, cet amour est différent car il est plus de l’attachement que de l’amour…. Mais, l’amour est une sorte d’attachement plus profond… Vous voyez la complexité du sujet… ?

Aimer l’autre : « La relation amoureuse »

Aimer selon le Tao : Selon l’approche taoïste, toutes les méthodes de préservation de la santé ne servent à rien si elles ne s’accompagnent pas d’une sexualité épanouie. L’union de la femme et de l’homme est semblable à l’union de la Terre et du Ciel. C’est parce qu’ils s’accouplent harmonieusement que la Terre et le ciel durent à jamais. C’est ce que les sages appellent l’immortalité…

Accéder à une sexualité épanouie n’est pas une évidence, encore moins pour les occidentaux qui sont encore bien trop souvent sous l’emprise des tabous issus de la religion. Abordée sous un angle sacré, harmoniser sa sexualité suppose de l’explorer dans ses aspects physique, énergétique, émotionnel, affectif et spirituel. D’un point de vue oriental, tous ces axes sont indissociables.

Voilà, vous pensez que je me suis égaré !! Ah, pas vraiment. Selon le Tao l’amour est une fusion entre deux être et c’est amour doit être dans une harmonie…

Est-ce aussi éloigné que cela ? Pas vraiment, la découverte de l’autre est dans le partage, l’émotion, la liberté de chacun, les sensations… Quand vous découvrez l’autre, vous prenez le temps de savourer… ? Mais, ceci n’est plus… N’est-ce pas, la société nous empêche de prendre le temps, donc on court et on croit que la relation avec l’autre est faîte d’indépendance de Soi… (Vous êtes seul (e) mais accompagné(e)) Une confusion du genre, n’est-il pas ?

Selon le Tao : Vous souffrez de stress à cause des problèmes d’alimentation, d’eau, d’air, de politique, de religion…Vous devenez les victimes de la vie, les esclaves de la vie. Vous entretenez cette condition. Alors la vie vous aspire, vous absorbe comme un tourbillon avec un énorme pouvoir pour vous tirer vers le bas. Vous oubliez réellement ce que Vous êtes. Vous oubliez comment aimer, comment pardonner, comment découvrir, comment partager, comment sourire, comment être Soi,  vous vous sentez victimes de l’existence.

Une approche du Tao : Afin de retrouver la conscience d’aimer, d’avoir de la compassion, tournez-vous vers l’inphoto de cricri rose sur fond de rocher noir et blanctérieur, ralentissez, devenez tranquilles. Sentez votre corps, sentez votre mental, sentez votre esprit, sentez votre cœur, sentez votre amour. Chaque jour à plusieurs reprises tournez-vous vers l’intérieur pour méditer, communiquer avec votre propre esprit.

Vous vous rendrez compte à quel point vous êtes spirituels et combien les attachements au monde externe ont peu de sens. Venez-en au sens de votre vie qui est d’être joyeux, heureux, d’aimer.

Le Tao dit : Qu’il est important de s’aimer Soi-même ainsi vous aurez le loisir d’aimer l’autre. Il est important de se connaître et de savoir qui vous êtes… Que voulez-vous vraiment ? Une relation durable ou une aventure sans lendemain ? Une relation de couple avec ses engagements ou une liberté sans se prononcer ? L’amour à deux n’est pas chose simple et vous devez SAVOIR ce que vous désirez sinon vous apporterez de la confusion dans votre vie et à l’autre aussi. Une telle attitude peut-elle amener à l’infidélité ? Ma réponse est « oui » La confusion peut même est source de discorde et de séparation. C’est pour cela qu’il est important de comprendre l’autre.

Doit-on accepter l’ancienne vie de l’autre ? Doit-on accepter ses enfants ? Comment peut-on après un temps ne pas vouloir se projeter avec eux ? Est-ce que cela impose un choix ?

Le Tao dit : L’amour véritable est inconditionnelle et ne peut se confondre, vous ne pouvez pas demander cela à l’autre juste par peur ou confusion. Sa vie, ses enfants font parties de lui ou d’elle et en cela, il ne peut en être autrement.

Je rajouterai ceci : Si c’est votre cas et que ceci vous affecte, prenez le temps d’analyser la situation, il y a peu dephoto de corinne vagner l'automne chemin face à vous… Le premier est vers la construction avec eux, le deuxième votre liberté d’être seul (e)…

Que dit le Tao : La Nature, dans sa louange silencieuse, déployant ses accents au fil des saisons…
Réapprend à l’Homme… l’Amour !
Il suffit parfois d’un seul arbre, au tronc solide et aux racines profondes, aux branches qui acclament le Ciel et embrassent la Terre comme des bras qui s’ouvrent pour accueillir l’autre…

Un homme ou une femme peut-il (elle) dire « Je t’aime » à deux personnes à la fois ? Si vous êtes centré sur vous-même et que votre relation est dans l’harmonie, vous ne le pourrez pas. Si vous ressentez l’envie de le dire à une autre personne c’est que votre esprit est dans la confusion… Vous devez alors prendre du temps et panser vos maux.

A la question : Est-ce possible ? Non, ne serait pas la bonne réponse. Tout est possible mais cela ne serait pas l’amour véritable mais de l’affection sans fondement.

« Il ou elle » m’a quitté et peu de jour après à refait sa vie, est-ce possible ? Vous connaissez sûrement une personne qui a vécu ceci ou vous-même. Ne prenez pas l’histoire de l’autre en exemple, chaque histoire est différente.

Pour vous répondre « sincèrement » (même si je l’ai toujours été jusque-là …) – Si la relation que vous avez vécue était chaotique, et la compréhension peu encline d’être présente donc la probabilité est certaine. Par contre, si la séparation est due à une incompréhension avec des sentiments, il serait conseillé de panser ses plaies avant de croire que l’autre sera la meilleure solution pour ne pas être seul.

– Je pourrais continuer longtemps ainsi, contactez moi si vous avez des questions.

 

Photos de : Christophe Le Bihan et Corinne Vagner Marin

 

La beauté d’âme

photo de aurore 10Si la beauté avait un sens, qu’en sera-t-il aujourd’hui ? Hier, certains sages la décrivaient ainsi : «Les jolies filles ne sont pas toujours heureuses et les garçons intelligents sont rarement beaux. » Proverbe Chinois « La beauté est sœur de la vanité et mère de la luxure. » Proverbe Russe… « Le sujet le plus propre pour soutenir la beauté, c’est une femme » BLAISE Pascal.

Si on résume la beauté au regard qu’on doit porter sur l’autre, que diraient les non-voyants ? Et pourtant, nous avons été habitués un peu maladroitement que pour être présentable, il fallait être beau ou belle… Quels sont les critères de la beauté ?

Que dit le Tao : « Dans le monde, lorsque tous les hommes ont su apprécier la beauté, alors la laideur a paru. Lorsque tous les hommes ont su apprécier le bien, alors la mal a paru. C’est pourquoi l’être et le non-être naissent l’un de l’autre. »…

Un jour, un sage homme me disait ainsi : « Regarde la femme au fond elle, comme une rose éternelle. Même si elle flétrit, elle restera toujours belle à tes yeux «  en cela est venue la beauté d’âme… – « La beauté d’âme est le chemin vers l’harmonie » Tao Te King

Khalil GIBRAN concluait quand il fit interroger sur la beauté : « Toutes ces choses, vous les avez dites de la beauté, Cependant, en vérité, vous ne parlez pas d’elle, mais de vos besoins insatisfaits, Et la beauté n’est pas un besoin, mais une extase. Elle n’est pas une bouche assoiffée, ni une main vide et tendue, Mais plutôt un cœur embrasé et une âme enchantée. Elle n’est pas l’image que vous voudriez voir ni le chant que vous voudriez entendre, Mais plutôt une image que vous voyez bien que vous fermiez vos yeux, et un chant que vous entendez quand bien même vous bouchez vos oreilles»

La beauté d’âme c’est la richesse qui mérite d’être mis en avant !! Combien d’entre vous mesdames, désespèrent quand un homme vous drague juste parce que vous avez pris soin de vous ?  Etes-vous, un morceau de viande qu’on doit afficher ou une personne respectable ?

Faut-il se cacher si votre charme est sans égale ? NON !! Mais, demander à autrui, qu’il ferme ses yeux et qu’il puisse entendre « qui vous êtes réellement ». – « La beauté est une source inépuisable de joie pour celui qui sait la découvrir. » Alexis CARREL

« La confiance en soi est le premier secret du succès« , selon le philosophe Emerson –Vous devez avoir Confiance en vous, le regard sur vous doit être positif !!

D’autres sites dont Doctissimo indique ceci : « … Pour être soi-même, il faut peut-être apprendre à connaître et respecter ses valeurs. Et il faut autant que possible éviter de s’imposer des règles de conduite qui vont à leur encontre.  Par exemple, si vous êtes profondément altruiste, vous vous épanouirez certainement plus dans un travail du secteur social qu’au sein d’un service commercial dans lequel vous devrez vous battre quotidiennement, contre les autres et contre vous-même.

Car si l’on peut donner le change quelques mois voire quelques années, il est difficile d’aller indéfiniment contre sa nature. Alors faites le point sur vos valeurs profondes, qui ne doivent pas être « négociables ». Cette base doit toujours vous servir de guide dans vos choix de vie »

Marc-Alain DESCAMPS nous éclaire sur une pensée : « … La définition que nous adoptons est : le beau est la splendeur de l’Etre, l’éclair fulgurant de la Perfection. Il est le marqueur spécifique qui signale, comme un clignotant, la présence d’une Valeur que nous détaillons ultérieurement en Bien, Vrai, Juste… Dans l’Etre, ce qui est conforme est vrai, ce qui est parfait est bien, ce qui est splendide est beau. Il se signale par une luminosité qui nous émeut et nous permet de reconnaître son surcroît de présence dans l’objet qui nous charme et nous envoûte. Un éclat fugitif nous indique cet effet de miroir. C’est que l’invisible vient de transparaître un l’instant à travers le visible. Comme dans le koan Zen la beauté est le doigt qui montre la lune : par l’émotion qu’elle suscite en nous, elle nous renvoie à autre chose. Hélas, le plus souvent nous oublions le renvoi et restons fasciné par l’objet beau, en regardant le doigt comme un chien. »

Un art de vivre :

Vivre dans l’esprit du Tao, c’est de devenir l’eau dans l’eau, le filet dans le ruisseau, la vague de l’océan. Contre les raideurs et les stéréotypes des écoles confucéennes, le Tao est un éloge éternel à la liberté de devenir soi, par soi, pour soi, en soi.

La sagesse Taoïste défend cinq vertus fondamentales : Le naturel, la simplicité, l’harmonie, la longévité et la beauté d’âme.

Plus vous serez simple, vous aurez le courage à vous remettre en question (relooking par exemple), plus vous apprendrez à vous aimer. Restez-vous-même, votre beauté en est ainsi faîte…

 

Photo de Emmanuelle et de Aurore, Merci à vous deux !! Merci à Christophe Le BIHAN pour la photo des tulipes