La Muse

Voila, un joli surnom… Ce fut un temps, j’ai donné ce surnom à une personne qui représentait tout pour moi mais c’est le passé… !!

« Un diamant brut n’est nullement parfait, dans son imperfection il attire tant de monde. La femme en est l’écho, la Muse… » Coach Tao dit aussi « la femme est un diamant brut et en cela c’est une Muse… »

Tant de poète ont cherché à écrire sur l’étendue de son corps, des milliers de poésie, des romanciers l’ont même imaginé…

La femme est complexe comme l’écrit un article mais elle n’est pas que cela, souvenez-vous, c’est une facette d’un diamant… Il n’en comporte pas qu’un seul…

Que dit Mahomet sur la femme : « J’ai trois préférences : le Parfum parce qu’il renferme le secret des femmes, les femmes parce qu’elles renferment le secret de l’amour, l’amour parce qu’il est la seule prière de l’univers » et André MAUROIS, il vient à préciser ceci : « On n’aime pas une femme pour ce qu’elle dit ; on aime ce qu’elle dit parce qu’on l’aime » …

La femme et l’amour :

Belle transition, n’est-ce pas ?  Jules renard finit par nous guider en prose : « le cœur d’une femme est un noyau de pêche. On la mord à pleine bouche, et, d’un coup, on se casse les dents » – « La femme… Cette fleur n’a pas besoin de couleur. Le charme de sa nudité en donne toute sa splendeur, pour en illuminer plus d’un cœur » DESCREA ;

La femme a-t-elle cependant besoin de se dénuder ? Je crois que son charme va bien au-delà de tout cela ? Pourquoi fit-elle cela ? La société est responsable et l’homme en est la cause…

« L’amour, dans la plupart des femmes, absorbe toute autre passion et leur en tout lieu » Proverbe Oriental.

Une femme me demande de ce que je pense de la relation, je lui réponds : « L’harmonie c’est ainsi que je vois les choses, pas les interférences des autres, mais une symbiose entre deux être, une complicité, un équilibre entre les rires et le partage ».

La quête de la femme serait-il ce fameux Prince charmant ? Où sont-ils les conteurs d’histoire ? N’est-ce pas là, une belle illusion ? Le Prince viendrait dans son histoire et emballerait tout… Je n’y crois pas et vous ?  « L’aventure amoureuse est un commencement qui ne se résume que sur la volonté de chacun » Coach tao

« Le cœur d’une femme ne change pas avec le temps ou la saison. Même s’il agonise sans arrêt, il ne périra jamais. Le cœur d’une femme est comme un champ transformé en champ de bataille. Après que les arbres aient été déracinés et l’herbe brûlée, après que les rochers aient été rougis de sang et que la terre soit parsemée d’os et de crânes, il redevient calme et silencieux comme si rien ne s’était passé. Car le printemps et l’automne viennent à leur tour et reprennent leur travail » Khalil GIBRAN

L’approche de Khalil GIBRAN est intéressante dans sa vertu, il décrit la vie d’une femme. Cependant, il écrit aussi : « Tout homme aime deux femmes : – l’une est création de son imagination, – l’autre n’est pas encore née »

« La femme est une Muse qu’on se doit chercher en tout temps » Coach Tao – Vous l’avez compris, c’est une recherche vers son Soi et le dissocié des histoires de conteurs, des romanciers, mais d’une société qui ne cesse de la comparer… Sera-t-elle une sculpture ? Doit-elle paraître à chaque instant ?

La femme est harcelée parce qu’elle est en mini-jupe ? Ineptie ou réalité qui fait mal ? La société à toujours mise la femme dans une case et c’est peut-être pour cela qu’elle a dû se battre contre les idées reçues et les stéréotypes ?  « Aie, là vous vous dites que mon article sur la complexité est du même ressort ? Non, car n’oubliez pas… Le diamant brut a plusieurs faces et elles ne sont pas parfaites, ce qui ne l’empêche pas d’être convoité »

« Hommes et femmes ne peuvent récolter l’amour qu’après une triste et révélatrice séparation, une amère patience et des efforts désespérés » Khalil GIBRAN

Il est dit aussi, qu’il est bon de tomber pour mieux savoir marcher – Parfois, la tristesse nous permet de comprendre nos erreurs. Sur ce point, nous sommes toutes et tous différents. Certaines femmes cumulent les erreurs et elles se renferment derrière un désir que le prochain sera différent… Je vous rassure certains hommes sont pareil. Que faire me diriez-vous ? On est des chercheurs de pépites d’or, la pépite c’est cet amour que nous avons vécu et que nous recherchons à revivre en enlevant ce qui n’a pas été… Nous devons peut-être prendre l’instant et savourer ce qui se présente devant nous, sans rechercher à répéter ce que nous avons vécu. Certaines femmes se basent sur l’idéal Masculin ? certains hommes aussi : l’idéal c’est dans la tête – Qui vous dit que celui que vous refusez le bonjour, n’est pas celui qui risquerait de vous transporter vers le bonheur ? Certes, il/ elle n’a pas la couleur, l’odeur, le visage dont vos rêves mais il / elle peut tenir la clef…

Je pense qu’on doit tous se retrouver, « Internet » c’est un ami pour avancer, mais aussi notre ennemi car on se cache souvent derrière, on ne communique plus et pourtant, on a tant de chose à apprendre de l’autre et à dire. Le Partage va finir par disparaître si nous ne faisons rien …

Sofia lors d’un échange sur un site me pose une question : « … c’est la première fois que je discute avec une personne comme toi, que caches tu ? Peut-être que je suis trop interrogative ? » Je finis par lui répondre ceci : « si je tombe sur une femme qui est loin de mes inspirations et qui malgré tout me touche, je terre cette partie de moi, peur qu’elle ne puisse comprendre, qui je suis réellement- Un amoureux de la vie et de l’amour » – En me relisant, je remarque qu’on essuie des revers et on finit par se cacher notre être.

« La femme est l’amour, la gloire et l’espérance, aux enfants qu’elle guide, à l’homme consolé, elle élève le cœur et calme la souffrance, comme un esprit des cieux sur la terre exilé » Gérard de NERVAL – C’est une belle transition !! n’est-ce pas et pourtant on ne sait pas comment lui dire que certains hommes en sont loin… Comment comprendre, un « je t’aime ma chérie » le matin et mourir le soir d’une colère ? – La femme est une inspiration et ne doit souffrir des incohérences de la société et le mépris parfois d’un homme désabusé…

La Tao a inspiré tant de personnes dont : « Le miracle de l’amour, ce n’est pas d’aimer un homme ou une femme : C’est de s’aimer soi-même juste assez pour être capable d’aimer vraiment une autre personne » Roger FOURNIER.

Souvenez-vous, du commencement de mon écrit : « Un diamant brut n’est nullement parfait, dans son imperfection il attire tant de monde. La femme en est l’écho, la Muse… ». La femme doit s’identifié à ce qu’elle désire au plus profond elle-même et elle doit quand se remettre en question pour ne plus être dans la répétition. – « La bonté en parole amène la confiance, la bonté en pensée amène la profondeur, la bonté en donnant amène l’amour » dit Lao Tseu. Se faire confiance et ne pas hésiter à faire le bilan de sa vie pour mieux avancer.

« La femme est refuge, où peut se cache les plus belles âmes » Coach Tao – Elle restera encore des milliers d’années une inspiration, une magnifique Muse…

La séduction

La Séduction est une beauté d’âme…

La femme parfois se doit faire des efforts pour être : Être elle, être vue, être admirée, être une séduction sans être dans la provocation…- La difficulté est venue : Comment peut-on décrire la provocation ? – Ne serait-il pas du jugement ?photo de cricri oiseau

Le Tao parle de beauté d’âme : Quelle est la différence ? – Comment naît cette émotion ? Et, surtout, comment entretenir cette émotion à travers le temps et les crises inévitables de la vie à deux ? Quelles sont les étapes de la séduction et comment faire en sorte que cette séduction puisse durer ?

Connaître l’objectif : – L’objectif de la séduction est d’attirer l’attention d’une personne par tous les moyens possibles afin d’en prendre le contrôle émotionnel et s’assurer ainsi une source de plaisir. – Le plaisir de poser son regard et être admiré…

Le monde change : – Le guetteur ou chasseur n’est pas nécessairement celui que l’on imagine. Vous ne me croyez pas, messieurs ? Essayez donc de séduire une femme qui ne veut pas être séduite et vous verrez qui possède le pouvoir dans ce processus de séduction. La femme sait ce qui attire et parfois cela l’ennuie.

Déroulement : – Quelles sont-elles ces fameuses étapes ? Il faut savoir attirer l’attention de la personne que l’on veut séduire. Partout, les femmes vont mettre en valeur leurs charmes physiques, les hommes, leur puissance et leurs richesses ; les deux le font de façon plus ou moins ostensible, dépendant des normes culturelles. Les hommes paradent, les femmes provoquent ? Mais, peut-on dire que c’est de la provocation ? Les hommes recherchent la fertilité, les femmes, la sécurité.

La beauté (le Tao) : – Même sur la route de l’enfer, les fleurs peuvent vous faire sourire. Elles sont fragiles, éphémères, absolues. Personne ne peut altérer leur nature. Bien sûr, vous pouvez aisément les détruire, mais vous ne gagnerez rien, on ne peut les forcer à se soumettre à votre volonté. – Les fleurs éveillent en vous l’instinct de les protéger, de les apprécier et de leur donner un abri. Ce monde est trop laid, trop violent. Il doit bien exister quelque chose de délicat à chérir et admirer. Agir ainsi, c’est s’élever au-dessus de la brute et aller vers le raffiné. – Si cette beauté est légère, c’est encore mieux. La vie elle-même est fugitive. La métaphore du Tao ne se trompe pas… La fleur est une femme.

La séduction : – La séduction est un jeu subtil où tous les coups ne sont pas permis. Sourire, gestes, regard, tenue… les atouts pour séduire un homme dépassent de loin la seule beauté physique. Il faut en prendre conscience, en cela le Tao parle de la beauté d’âme. « Que dirait l’aveugle face à la beauté physique ? » … -Le regard séducteur : – Si le regard intrusif de l’homme rencontre le regard réceptif d’une femme, se produit alors une étincelle remplie de promesses. En êtes-vous certain ? Si vous retirez le jugement de l’autre, si vous restez neutre sans l’imaginer dans votre lit … (Sourire) si vous êtes vous-même, vous remarquerez que sans parole et communication, la femme restera un mystère à vos yeux.karine ska 5

La pensée de la femme : – La femme adore que l’homme pense à elle. C’est une fierté typiquement féminine que d’être capable de créer une émotion magnifique et inoubliable chez l’homme qu’elle fréquente. La femme veut rendre amoureux l’homme. – En cela, elle doit rester imaginative et être dans la créativité perpétuelle. Ne pas se laisser aller sur un acquis.

L’art de la séduction : – La femme timide. Cette dernière est une rêveuse possédant une sensibilité exacerbée. Elle cherche avant tout une relation stable où la bienveillance est de rigueur. Cependant, il est difficile de connaître la timide car celle-ci s’auto-dévalorise ce qui la rend peu bavarde lorsqu’elle doit parler d’elle-même. – L’estime de Soi est une approche qui peut résoudre ce frein qui vous empêche d’avancer. La femme intello, quant à elle, adore parler et débattre sur n’importe quel sujet. Vous devrez donc lui prouver que vous avez confiance en vous et que vous ne craignez pas les conflits. N’hésitez pas à donner votre avis tout en acceptant son opinion si celui-ci est contraire au votre.

Et si vous restez tout simplement, vous-même. – Préférez-vous une femme belle, brillante ou sensuelle ? Les hommes beaux sont-ils sains ? Faut-il savoir faire de l’humour à une femme ?

La séduction provoquante : – Elle est consciente de son attirance envers les hommes, et abuse de son pouvoir, même si parfois elle le nie. Souvent elle dit n’avoir aucun attrait, se croire moche, mais ce n’est qu’un mensonge destiné à se positionner. – Est-ce vraiment utile ? Le plus important, elle donne des signes d’intérêt souvent disproportionnés par rapport à ceux dont une femme a besoin pour provoquer l’intérêt d’un homme. Une femme « normale » ne donnera jamais plus de signes que le minimum nécessaire pour déclencher l’intérêt d’un homme.