Miroir

sophie favier avec Coach TaoMiroir, miroir, mon si jolie Miroir dit moi ?… (Dans Blanche Neige et les sept nains)

« Lorsqu’il s’éprend de son reflet, de lui-même en tant qu’autre, en fait, il ignore qu’il s’aime. Il ne se sait pas amoureux de soi et croit aimer un autre que lui.

Pour un miroir vivant, réfléchir c’est aimer! Il n’a pas voulu se connaître par les yeux de l’autre, se reconnaître dans les yeux de l’autre. La nymphe aurait pu lui dire ces vers que lui prête le poète :

« Tu as fermé une porte pour toujours,  Il existe un miroir qui t’attendra en vain. Fermer la porte de l’amour, n’est-ce pas ouvrir celle de la mort? » Narcissique …

Je vais essayer de vous aborder le sujet du miroir et ce que cela à voir avec l’Empathie, l’effet éponge, s’identifier à … Ce que cela peut causer en vous et comment aborder le sujet sur une vision différente…

Etat d’esprit :

« Je suis comme une éponge, j’absorbe les ondes négatives, les plaintes, les histoires des uns et des autres. Je relativise sans cesse mes histoires personnelles en me disant qu’il y a pire. Mon boulot ne me plaît pas, l’ambiance est corrosive et néfaste, mais je ne suis pas la/le plus à plaindre : ma collègue se fait harceler moralement depuis un an. C’est pire, non? »

Cet état d’esprit peut vous arriver et le risque c’est une fatigue !!Les autres vous trouverons sympa car à l’écoute, attentif, attentionné, compatissant, voir compréhensif… Mais, est-ce le cas ? Votre collègue se fait disputer et c’est vous qui sortez le mouchoir…

Voici des phrases qui résument des positions qui sont néfastes.

« Comment, je trouve que ton mari/ta femme ne devrais pas te traiter ainsi, moi, si j’étais à ta place, je lui dirai ce que je pense de tout cela »

« Tu as vu, je trouve qu’il ne refuse rien, il arrive avec son bolide !! »

« As-tu vu son rouge à lèvres, je trouve qu’il est trop voyant et en plus son décolleté, sincèrement je trouve qu’elle en fait trop »

Le Tao dit : « La véritable illumination surgit d’une compréhension de l’unité de la réalité. Une telle réalisation conduit à la perception de l’égalité de toutes choses. »

Il poursuit : « Pourquoi méprisez-vous les autres ? Pourquoi êtes-vous fier ? Peu importe votre niveau de réalisation, il y a des gens devant vous et derrière vous… »

L’approche du miroir : Une impression de ressentir l’autre, de vivre sa vie, son parcourt, son existence, … Vouloir lui ressembler, être lui/elle, vouloir avoir la manière d’être…

Être l’autre et pourquoi ? Souvent lié à une perte d’estime de Soi, souvent lié à un manque de confiance, alors certaines personnes se construisent une vie en parallèle.

« L’autre n’est pas Soi … La vie est propre au chemin que vous arpentez. » – Coach Tao.

Le corps physique est comme une éponge, qui absorbe l’environnement. «C’est exactement pour cette raison qu’il y a certaines personnes qui se sentent mal à l’aise dans certaines situations… »

« On peut penser que celui/celle qui est là face à moi !! Est dans une vie similaire à la mienne, mais cette vie ressemble-t-elle vraiment à l’autre ? » – Coach Tao.

La compréhension véritable est loin d’être cela : Absorber la vie de l’autre… n’est pas une réalité ! Ne pensez pas que ceci soit un atout…serenite 1

Comment se sentir Soi !! Autrui à son histoire et vous avez la vôtre.

Les gens vous disent que vous êtes « hypersensible », « trop sensible », etc, et ils ne le disent pas comme un compliment !

Vous sentez la peur, l’anxiété, le stress des autres et vous prenez cela dans votre corps, et vous les résolvez comme si c’était votre propre douleur et vos symptômes. Ce ne sont pas forcément des gens que vous ne connaissez pas ou que vous n’aimez pas, vous pouvez aussi être affecté par les amis, la famille et les collègues. (Source internet)

Une personne m’interpelle et me dit ceci : « Je suis dans l’Empathie donc je vis les émotions des gens qui m’entoure mais en plus j’aspire les énergies négatives qui découle de leur émotions mauvaises (tristesse, souffrance, colère, anxiété etc…) et tout ça s’est passé en un court laps de temps et puisque ça fessais 5 jours que je n’avais pas médité donc pas canalisé d’énergie. »

« On peut être dans l’observation sans pour autant ressentir le maux, on peut regarder sans s’imprégner. L’admiration est un art dont la suggestion est son secret. Il est important de saisir son énergie et de ne pas absorber celle des autres. Rester neutre, en écoutant. Soyez humble et proposer des approches pertinentes. » – Coach Tao

Que faire pour que cela ne puisse pas vous atteindre ? Être ailleurs tout en restant là … Cultivez vos idées positives, avancez vers un sentiment neutre. N’ayez aucune crainte, soyez vous-même…Et si vous devez être abordé par des histoires qui viennent à heurter vos émotions… Posez-vous cette humble question : Suis-je en phase avec moi-même pour faire face à cela ?

Il est important de prendre son souffle et savoir prendre du temps. Répondre avec une vision neutre avec deux approches différentes afin de ne pas être dans le jugement.

Que dit le Tao : « Cherchez le silence. Réjouissez-vous dans le silence. Adorez le silence. Les écrits à propos du Tao sont obscurs à dessein. Pourquoi ? Parce que ceux qui écrivent aiment le Tao. Il est difficile d’expliquer la voie. Le paresseux regarde ailleurs, le persévérant trouve des richesses. »

 

 

 

Aimer

photo de cricri rose rougeAvez-vous besoin d’aimer ou envie d’aimer ? – Une grande différence se dévoile dans cette question. Comment sait-on ce qui se passe en nous ? « Elle, il est en face de moi, voilà bien longtemps qu’on ne m’a pas regardé ainsi ? » – Sur cette approche, la personne est dans l’envie ou le besoin d’aimer ?? Je vais essayer de vous apporter mon approche sur ce sujet. Le besoin d’aimer, qu’on puisse poser le regard sur Soi… Souvent lié à une provocation, n’est-ce pas mesdames…?

Envie ou besoin d’aimer ?

Isabelle Brière écrit ceci : «Dans le besoin il y a la notion de nécessité … Je le ressens comme un amour passif … On le fait car on n’a pas le choix … Dans l’envie on est acteur … C’est un choix. On a besoin d’air pour respirer … La différence est fondamentale entre besoin et envie… »

Isabelle a une bonne approche mais on peut partir de cette base pour aller plus loin…

La solitude souvent lié à un amour déchu, nous transporte souvent vers un long deuil, ou on ne rencontre personne, il est souvent lié par la suite à des amies, amis, des parents, des connaissances qui nous amène à croire qu’on a besoin de rencontrer… Besoin !! Voilà, le processus est lancé !!

Il est rare par la suite de se situé dans l’envie mais plutôt dans un besoin d’exister, de croire, et on donne toute sa force dans cette étape… Est-ce bien ? Comment répondre à cette question, il n’y a pas de bien ou mal mais plutôt un moyen de se ressaisir et de panser d’abord ses plaies avant de conquérir l’autre. Ne pas lui montrer que c’est lui ou elle l’élu (e) et que sans lui, elle on est rien… Une si grande importance donne souvent à une séparation…

Avez-vous besoin, d’avoir besoin ? Telle est la question. Exploitons une autre approche – « Vous êtes en couple et la relation est tumultueuse – pas comme vous le souhaiteriez, vous venez à rencontrer, vous ressentez une émotion, une envie d’approfondir ce sentiment étrange »… Aie !! Voici, cette amorce l’envie de découvrir… Cette envie peut être plus ou moins maîtrisée… La remise en question est parfois utile pour répondre à cette envie de !! Faut-il pour autant en avoir envie (sans Jeu de mot).

Que dit Khalil GIBRAN : « Quand l’amour vous fait signe de le suivre, suivez le, Bien que ses chemins soient rudes et escarpés. Et lorsqu’il vous étreint de ses ailes, abandonnez-vous, Bien que l’épée cachée dans ses pennes puisse vous blesser. Et quand il parle, croyez en lui, Bien que sa voix puisse briser vos rêves comme le vent du nord dévaste le jardin »

Comment peut-on suivre cet amour si nous sommes déjà dans une relation ? Toute est une question d’équilibre avec Soi !! Savoir être … l’errance d’une quesphoto de corinne vagner l'amourtion si on peut « aimer » deux fois ? Viendra vous hanter… Revenons au sujet – L’envie peut aussi devenir une passion, comme une réponse à un manque soudain…

Est-ce que l’envie est éphémère ? Oui et non… Elle peut l’être comme une réponse soudaine afin de calmer une légère frustration… Et le besoin ? Le besoin est constant car il est vital, il s’inscrit dans la durée et parfois arrive à se faire oublier… Il est présent dans vos maux, mots, pensées, réactions, caractère, … Il dégage quand il n’est pas assouvi à une perte de confiance en Soi, une perdition, une émotion, un stress, une dépression…

Que dit Osho : « Son amour aura une qualité totalement différente ; il ne sera pas comme le vôtre. Il aimera, mais son amour ne sera pas un choix. Il aimera, mais son amour ne sera pas de son propre rêve. Il aimera le réel… »

Le besoin d’aimer est un fardeau qu’on se doit enlever car il peut nous rendre dépendant de l’autre, être en attente de … « Il, elle ne fait pas de signe ? Que fait-il, elle, pense-t-il, elle a moi, je me perds dans cette méandre » -Coach Tao. Cette phrase poétique relate bien cette pression que nous pouvons engager. C’est une sensation qui nous envahit et peut aussi créer cette jalousie sans fin, « la possession » les personnes possessives sont souvent dans le manque de confiance en Soi (donc en l’autre) et dans le besoin d’être au centre…

Un besoin d’aimer, rejeté : Il dégage souvent une haine de l’autre car il reste incompris. « Quand l’amour et la haine sont deux absents, tout devient clair, sans masque. » Osho

Comment être dans l’envie que dans le besoin ? Bonne question, la réponse peut paraître simple… Cultivez la simplicité : « Quel que soit l’espace libre dont vous disposez, vous pouvez le transformer en jardin. » Tao te King – Prenez le temps de vous écouter : « le temps n’est ni notre ennemi, ni notre maître, ni notre esclave. Il est ce que l’on est » Tao te King

Prenez le temps de vous connaître et de vous aimer, votre vie n’est pas et ne doit pas être un combat contre vous-même, apprenez à vous remettre en question. Panser vos plaies, vos incertitudes, prenez le temps mais pas trop. Sachez repérer vos erreurs et ajustez-vous.

Avoir envie d’aimer, tout simplement sans obstacle… Soyez maître de votre aventure !

Apprenez de votre tristesse : Quelques-uns d’entre vous disent, « La joie est plus grande que la tristesse », et d’autres disent, « Non, c’est la tristesse qui est la plus grande ». Mais je vous dis, elles sont inséparables. Elles viennent ensemble, et quand l’une est assise seule avec vous à votre table, n’oubliez pas que l’autre est endormie sur votre lit » Khalil GIBRAN

Libérez-vous de vos inquiétudes et ne ressassez pas votre passé comme un moyen de dire que vous êtes mal, l’autre le sentira et prendra le temps de vous accompagner…

« Révèle ton secret au vent, mais ne lui reproche pas de le répéter aux arbres » dit Kalil GIBRAN

Confidence d’un Coach : (Ne croyez pas que je suis différent de vous)

 

 

Merci pour les images à Christophe LE BIHAN et Corinne VAGNER

 

Tentation

Karine skaIl est dit ceci dans les couloirs des poètes : «  On peut admirer sans pour autant toucher, on peut observer sans pour autant consommer, on peut voir sans pour autant désirer… » La tentation est une faiblesse ou un art divin, une peur ou une épreuve, …

Si l’homme est en couple doit-il être tenté par une autre ou un autre ? Est-ce cela sa vraie nature ? Sommes-nous tous condamnés à être ainsi ? Des Parias d’une société qui se dit être exemplaire. Quel est l’exemple qu’il faut suivre ? Quand le Roi Salomon disait ainsi qu’on ne peut aimer deux personnes à la fois ! De quel amour nous parlait-il ?

Si on voit une photo qui nous suggère une belle femme nue, ou un homme bien sculpté, a-t-on le droit de le désirer ou de la dévorer ? Partir dans des songes et être un instant ailleurs et si notre cœur est pris… Comment cela peut être interpréter ?

Le jugement de l’autre peut être hâtif et parfois imprudent et pourtant si le miroir de la réalité est en face de nous, on s’aperçoit que nous sommes faibles devant la vie…« Une forte averse nocturne. Réveille les amants, inonde la vallée » – La sexualité est un reflet exact de la part la plus profonde de notre personnalité, et nous devons nous assurer de la pureté de son expression. Deng MING-DAO

Le doute :

Je fais un régime et je suis tenté par un délicieux restaurant !! Ahhh C’est terrible comme pensée !! Une autre – Je viens de me marier et dans la salle une autre ou un autre vient bousculer mon cœur, ahhh. Le doute ne doit pas vous envahir sinon vous serez envahi à chaque instant et la vie risquerait de vous paraître bien longue…

Certaines personnes parleront de fantasme, juste cela… « J’ai rêvé d’un autre. Est-ce mal » s’exclame-t-elle à son psy ? –(ou inversement) … -La vie nous transporte et nous donne parfois des choses que nous aimerions bien vivre et cela doit peut être dire que vous êtes dans le désir ou dans l’attente de …Cette manifestation doit être comprise et accepter en tant que telle.

Peut-on répondre à tout ? – Non, mais on peut apporter une approche qui nous permettra d’avancer.

Etre tenté :

La tentation de l’autre est une faiblesse de la chair ? Expliqué par un livre de chevet… Mais, encore…- La tentation doit-elle être résumée juste par un raccourci aussi grossier ? Je ne crois pas…  « Le manque » peut-être la réponse ou l’une des réponses… – Il n’y a rien de sorcier si vous êtes contenté par la nourriture, auriez-vous faim ? Si vous êtes heureux (se) en amour, iriez-vous chercher ailleurs ?

Mais parfois la vie nous inflige de la beauté, faut-il resté aveugle pour ne pas la voir. Ou parlons-nous de convoitise ? – Il est clair que l’homme autant que la femme d’ailleurs, est un animal et il devrait parfois se restreindre… – Il (elle) se doit être égale à eux même et retentir comme une seule croyance, celle ou celui qui a été séduit (e) … Ainsi va la fidélité…-La facilité peut paraître rustre mais aussi un vrai parcourt de combattant… – La vie ne peut être facile et les tentations nombreuses, si vous êtes heureux en couple, cela ne peut arriver, si une seule porte reste ouverte par le doute et la frustration, … L’idéal n’est plus…

femme ombreLa convoitise : Est-ce de la tentation ?

« Tu ne convoiteras pas la femme de ton voisin » … – Mais, si elle est séduisante et malheureuse – Doit-on passer devant-elle sans rien éprouver ? Cruelle question !! Comprendre est la seule réponse qui pourra être apporté sur cet article. Comprendre le cheminement, comprendre l’impensable, comprendre pour apporter un ou plusieurs chemins de réponses.

Comprendre le cheminement = Remise en question. Si vous êtes tenté par autrui ou par autre chose ? Etablir un cheminement permet d’analyser et de se comprendre.

Imaginez ! Vous êtes timide et vous êtes tenté par un chant ? Chanter en public… -Faut-il le faire ? Je pense que « oui »… Afin d’éviter toute frustration. Le courage et l’envie peut être un bon moteur à cette tentation… L’envie, … est une tentation, si vous succombez à une envie c’est que vous avez tenté en amont…

« Puis-je être tenté de l’embrasser » succomba le poète, « elle si délicieuse, si fragile, de son regard m’envouta, puis-je succomber comme une gourmandise ? Mon dieu, ceci serait un effroi… Reine de la beauté, je ne serai pas son roi…Amour interdit, amour qu’on murmurait d’ici-bas…Sa courbe me délecterait, ses seins deviendraient un poison pour mes yeux, aveugle de ne pas la regarder, écrivain je la conterai…- Puis-je succomber ? » – Coach Tao

Personne n’est incapable de connaître une vérité supérieure. La concentration, l’énergie et la pensée sont dispersées, on ne peut sortir de l’ignorance. Avez-vous besoin d’un maître pour vous accompagner dans cette lutte pour accéder à la vérité ? Deng MING-DAO

La tentation « bonne ou mauvaise » est un baromètre pour savoir ce qui nous anime, il est bon de se poser la question si cela ne transgresse pas toutes les règles du respect d’autrui. Et surtout les vôtres. Est-il bon de se laisser tenter ? Seul vous pourrait répondre à cette question, … Je n’ai glissé qu’une approche…

 

Merci pour les photos : Florence Zumba, Karine Sylvain et Aurore

L’homme

mes filles et 40 ans de Christel 018L’homme est-il un gentleman ?

Comment peut-on « Aimer » un homme ? Certaines femmes se posent cette question ? Ne faudrait-il pas se demander : Comment le comprendre ? – Entre hommes et femmes, plus rien n’est simple. Elles disent « lâcheté », « peur de l’engagement ». Ils répondent « frustration », « prise de pouvoir », « complexité ». Ils ne se comprennent plus, mais s’écoutent-ils vraiment ?

Le comprendre :

Un homme compris est un homme conquis. – Les hommes n’aiment pas avouer qu’ils ont besoin d’être compris, évidemment ce n’est pas assez « viril » comme sentiment. Mais soyez attentives, soyez patientes et vous verrez. Un homme a besoin de parler de son travail surtout quand ça ne va pas au bureau c’est un moyen pour lui de gérer les conflits.

Le miroir de lui-même :

Prenons un homme et une femme. Ils s’aiment. Mais qui aime qui ? L’homme aime la femme parce qu’elle lui renvoie une image de lui qu’il aime. Ce n’est pas l’autre que l’on aime mais soi au travers de l’autre. Egoïste ? Non ! Réciproquement la femme aimera l’autre en fonction de cette image qui lui plait à recevoir de l’homme. – S’écouter soi, ses envies par rapport à l’autre, se faire plaisir au travers de l’autre. A trop «se mettre à la place de l’autre», à chercher à comprendre comment va réagir l’autre, on en oublie le principal : soi. Soi et sa propre existence peuplée de désirs de l’autre. – Vous devez être vous-même…

L’homme blessé :

L’homme a plusieurs visages … – Il peut être distant, timide, romantique, curieux, beau parleur, … – L’homme a besoin de savoir ce qu’il est surtout quand il fût blessé. – Bien souvent, après une rupture douloureuse, un individu qui était prêt à tous les engagements (mariage, enfant, maison…) peut être transformé et n’aura alors plus aucune conviction sinon celle de ne plus vouloir rien construire.
Il faudra alors du temps pour que peut être un jour, cette confiance et ces envies réapparaissent.

La peur de l’engagement :clefs

L’homme célibataire a besoin de garder sa liberté.- Ce qui peut être troublant pour la femme et difficile à comprendre, c’est ce qu’elle a ressenti qui était bien réel voir même que l’autre avait aussi des sentiments mais l’angoisse de perdre sa liberté a été plus forte.

Plus ils sentent votre amour, des marques de tendresse (par exemple lui prendre la main en public), plus ils se sentent pris au piège et ne pensent qu’à couper court, même si au fond ils ont des sentiments naissants.

En fait, ce type d’hommes aimeraient bien s’engager mais finalement ils ont trop peur et s’arrangent pour tout saboter par exemple devenir odieux et se faire plaquer ou carrément disparaitre alors que tout allait bien.

Comment aimer un homme ?

Séduire un homme est facile, cependant il y a vraiment ou l’amour ne suffit pas. Les hommes aimant peut être tout un défi, bien sûr, parfois vous ne pouvez pas l’air de savoir ce qu’il faut faire. – Pour certaines femmes, tromper son mari ou son conjoint représente une passade ludique voire anodine.

Pour d’autres, c’est un dilemme, presqu’une torture et elles songent réellement à franchir le pas de l’interdit en risquant de rompre l’équilibre de leur vie de couple. Devenir une femme infidèle, la maîtresse d’un homme célibataire ou marié a de quoi éprouver le socle de votre vie conjugale.

L’homme  face à la Jalousie :

Possessives, soupçonneuses, inquisitrices, obsessionnelles… Les personnes jalouses font parfois vivre à leurs compagnons un véritable enfer, dont il est heureusement possible de sortir. – Ce genre de femmes vivent surtout un manque de confiance en elles, être ainsi n’est pas la solution. L’homme n’aime pas être surveillé. Si un homme est jaloux et possessif, c’est une relation souvent liée à son enfance, « souvent » car il peut aussi être craintif et ne pas savoir comment être simple et confiant en celle qu’il aime.

En couple :

C’est l’excuse la plus souvent avancée : l’homme se distraie d’un couple en crise, de difficultés avec sa partenaire en s’intéressant à d’autres femmes. S’il doute de l’amour qu’il lui porte, il essaiera parfois de « tester » la solidité de ses sentiments dans les bras d’une autre. Si à l’inverse, il ne se sent pas aimé, il peut tenter de faire valider son pouvoir de séduction par une autre.

L’infidélité :

Un homme peut vivre heureux en couple et amoureux mais devenir infidèle. Dans ce cas, c’est davantage par besoin de faire valider auprès des femmes son pouvoir de séduction et sa capacité à leur donner du plaisir. Cet homme-là a besoin de sentir qu’il plaît toujours autant et qu’il peut séduire quelqu’un d’autre que sa compagne… Faut-il pour autant de le juger ?

On parle souvent d’ « infidélité masculine », mais on devrait plutôt parler d’ « infidélités ». Car les raisons qui ont pu motiver l’infidélité d’un homme sont presque aussi nombreuses et variées que les hommes qui s’y laissent prendre. Une aventure d’un soir avec une inconnue n’est pas, pour un homme, du même acabit qu’une relation suivie avec une maîtresse pendant des dizaines d’années…

Le Tao dit que : L’homme se doit être SIMPLE, LUI-MEME, CONFIANT, et à l’écoute de lui-même. Il doit être en harmonie, il doit être aussi souple qu’une herbe et aussi dur qu’un rocher pour protéger celle qu’il aime.