Le couple

La pire période que le couple peut vivre, c’est la routine : « L’infidélité »

L’incompréhension :

photo de corinne vagner coeur bleuC’est l’erreur, une excuse la plus souvent avancée : l’homme se distraie d’un couple en crise, de difficultés avec sa partenaire en s’intéressant à d’autres femmes. S’il doute de l’amour qu’il lui porte, il essaiera parfois de « tester » la solidité de ses sentiments dans les bras d’une autre. S’il à l’inverse, il ne sent pas aimé, il peut tenter de faire son pouvoir de séduction par une autre.

–  Il peut aussi s’apercevoir que la femme dont il a vécu des années, n’est plus celle qu’il a connu.

–  Il peut aussi être vouloir prendre sa liberté et peut semer le doute en lui…

Les hommes idéalisent leur femme, comme compagne, comme mère, peuvent en venir à avoir des difficultés à les concevoir come « objet sexuel ». L’aventure permet d’assouvir un fantasme qu’ils ne parviennent pas ou plus, à exprimer avec leur femme. Cela peut arriver par exemple après une grossesse. Quand la femme devient mère, certains hommes peuvent mettre du temps à reconsidérer leur compagne comme une partenaire idéale.

Elle peut aussi être attentive et femme amoureuse, alors pourquoi l’homme devrait la quitter si le problème ne provient pas lui-même.

De nombreux couples ne sont pas tout simplement pas conscients de l’unicité qui règne en silence dans leurs coeurs. ils doivent tout d’abord prendre conscience de ce qu’ils ont choisi d’y mettre à la place. Le couple ressemble plus à un bourgeon qui contient en lui toute sa fleuraison qu’à une boite de pièces détachées sans notice. Nous protégeons le bourgeon des intempéries. Nous arrachons les mauvaises herbes. Pourtant, dès qu’il commence à s’ouvrir, nous n’avons pas plus rien d’autre à désirer que d’en profiter.

Rompre avec la routine : Redynamiser le couple

Simple rêve ou réalité : Si vous souhaitez préserver votre couple, un consultant serait utile pour vous.photo de corinne vagner escargot calin

L’angoisse de s’enfermer à jamais dans une vie sans évènement : Il faut pour cela oser la créativité, oser l’imagination, accorder du temps à penser à deux, à l’autre, à soi…

–  Si vous devez reconstruire votre couple, c’est à cette question que vous devez répondre : Qu’est-ce que je veux réellement ?

–   Si vous ne souhaitez pas continuer votre histoire, vous devez répondre à cette question : l’aimez-vous vraiment ?

« Aimer l’autre demande de s’aimer soi-même » – Il est important de savoir s’aimer avant de savoir ce que « aimer » implique…

La relation amoureuse entre deux personnes peut être l’aventure la plus gratifiante et la plus enrichessante qui soit. Elle peut également être l’une des expériences les plus douloureuses et les plus décevantes. La différence entre ces deux extrêmes peut parfois ne tenir qu’à un subtil retournement de perspective et de point de vue. La capacité à aimer et à être aimé d’une façon naturelle et satisfaisante réside en chacun de nous.

« Si l’âme de votre couple dépérit, tu essaieras de t’y accrocher par la volonté. La volonté échouera et elle sera remplacée par une apparence de normalité. Maintenir les apparences, c’est le début de la fin. L’énergie même de votre amour doit jaillir de sources plus profondes. » Le Tao te King du Couple (William MARTIN)

La méthode que je propose consiste :

Travailler sur :

  • Soi : Chapitre qui vous demandera de traiter votre prise de conscience par rapport à vous
  • Ecouter : comprendre l’autre : Chapitre qui permet de saisir la communication dans le couple, sur la compréhension du couple.
  • Le conjoint : L’idée que vous pouvez avoir de votre conjoint
  • Souvenez-vous : la formation du couple : L’idée est de se rappeler des bons moments et de ce qui composé le couple
  • Satisfaction : Position diverses du ressenti

–        La satisfaction, La situation, Connaissance : Symbole, Négociation, Paraître : image de soi, Exploration des tabous : la connaissance de soi, Rôles : définissez-vous ce que vous faîtes, Secret : en avez-vous ?, Règle : régissant les émotions. (des chapitres avec des questions ciblées qui permettront un ressenti plus intense)

Merci à Christophe et Corinne Vagner (pour votre art de la photo)

Gestion du temps

 

Osez-vous créer autour de vous ?

couché de soleilLa réponse serait plutôt positive mais pour vous et votre partenaire de vie… La réponse paraît moins évidente. Créer, bâtir, imaginer, savourer, … Ne sont pas que des mots, sortis d’un livre. La réalité est de pouvoir les mettre en fonction pour voir la vie autrement.

La créativité est cette indispensable faculté qui permet de relever des défis dans de multiples circonstances. Chacun de vous est porteur cette ressource, peu l’exploitent et la développent totalement. Einstein avait coutume de dire que nous n’utilisons votre cerveau qu’à 10% de ses possibilités.

La créativité est sollicitée au quotidien dans de nombreuses situations. Dans votre vie personnelle et professionnelle, vous devez déployer des trésors d’ingéniosité et faire appel à la créativité dans la gestion du quotidien.

Votre vie professionnelle exige une mobilisation permanente en faveur de l’innovation. Il vous faut sans cesse élargir nos horizons, libérer votre esprit et remettre en question les certitudes acquises pour être toujours plus performants et plus novateurs. Tous ces défis nécessitent le déploiement d’une imagination suffisante pour mener à terme votre projet.

Soyez-vous-même :cricri et christel

Soyez curieux. Informez-vous sur divers sujets, lisez, voyagez, rencontrez des gens, goûtez des saveurs particulières. Toutes les sensations et informations nouvelles sont la source et les matériaux de la créativité.

Notez vos idées. Ayez toujours à portée de la main un cahier et un crayon pour consigner vos idées lorsqu’elles surgissent. Entourez-vous de personnes créatives. Leurs présences stimulent la réflexion.

Soyez réceptifs. Savez-vous imprégner de votre environnement. Mettez votre faculté de jugement en veilleuse, quelquefois, elle est un frein à la fécondité. Soyez neutre et vous-même. Développez vos capacités d’écoute. C’est cette qualité d’écoute particulière qui vous permettra de recueillir un maximum d’informations pour éveiller votre imaginaire.

Travaillez son imagination :

Dans un couple, la routine est parfois la cause de séparation, comment éviter cela ?

Simple ? « Ce n’est pas aussi simple que cela ! Tout d’abord, vous devez reconstruire votre espace-temps ensuite gérer le temps que vous allez allouer pour vous-même et pour l’autre et votre travail… pas simple, vous voyez ? Et pourtant… »

Le Temps :

Sur un carnet de bord, note les bonnes raisons de ne pas te culpabiliser par rapport au temps. Gardez votre carnet de bord en permanence, et sortez le dès que le besoin s’en fait ressentir :

1)      Déterminez vos objectifs « Vos quêtes »

2)      Programmez vos journées quand il le faut

3)      Evaluez le temps

4)      Prenez du temps pour vous

5)      Cessez de vous sentir coupable…

Le temps est votre contexte de vie, au même titre que votre environnement. Parce que le temps fait partie de vous autant que vous faîtes partie de lui. C’est pourquoi nombre de personnes qui pratiquent régulièrement des sports et techniques anti-stress –Tai-Chi, Yoga, Qi Gong, Gymnastique douce, alimentation équilibrée, …

L’importance : Faire un travail sur Soi en utilisant des techniques de bien-être. (Gestion du temps)

Déterminez vos objectifs : Mettez par écrit vos objectifs, même si vous doutez de pouvoir les réaliser. Soyez honnête avec vous-même : Si vous vous fixez des buts qui vont à l’encontre de vos désirs authentiques, vous courrez à l’échec. Commencez par vous fixer des objectifs proches dans le temps.

Programmez vos journées quand il le faut : Achetez un agenda (si vous en possédez pas) Dans le cadre des activités spécifique liées à vos objectifs, n’hésitez pas de consacrer un peu de temps pour vous. Entraînez-vous à ne noter que les rendez-vous importants. Cessez de vivre dans le stress, la précipitation, … Prenez le temps de bien faire ce que vous voulez vraiment faire. Nul besoin de public pour vous rassurez si c’est bien ou non (soit sûr de vous)

Evaluez le temps : « Avez-vous eu le temps de… », « Vous n’avez pas assez de temps pour … »,… Dans chacune de vos activités, évaluez le temps imparti en vous posant ces deux questions : a) Cette activité fait-elle partie de votre quotidien ? b) Cette tâche est-elle utile et pourquoi ? Prenez l’habitude de vous interroger sur chaque action en vous mettant au centre de vos préoccupations. Garde à l’esprit que le moment présent, c’est le vivre pleinement.

Prenez du temps pour vous : Vous avez le droit de vous retrouver avec vous-même, pour vous ressourcer. S’exprimer dans une activité que l’on aime ; Gardez le temps de penser. Attention : Ne prenez pas le temps pour vous comme un loisir, mais plutôt comme une évasion, une pause pour l’esprit.

Cessez de vous sentir coupable : N’hésitez pas à me contacter

Les freins qui nous empêchent d’avancer sereinement

Nous avons tous des freins, parfois nous en sommes conscients et parfois non. coach tao 1

Cet article est une approche sur les freins que nous pouvons et comment les solutionner.

Le monde du Travail :

On demande de vous, une présence de tout instant… Vous devez devenir acteur et non spectateur, vous devez agir et non subir…

Les freins à la projection sont les interdits que l’on se pose. Par réflexe de survie, l’esprit cherche constamment à reconnaître ce qu’il rencontre en se référant au passé accumulé et parfois oublié.

Par exemple, au lieu de voir unique qui se trouve devant nous, nous « plaquons » le mot avenir professionnel dessus: c’est un avenir comme tous les avenirs reconnus. Les idées préconçues et les clichés sont de grands obstacles à la créativité et à ce qui permet d’avancer :

  • les jugements sur ce qui est beau ou laid,
  • ce qui est bon ou mauvais,
  • ce qui est vrai ou faux,

Ces jugements nuisent au processus de la découverte. Si l’on veut réussir, c’est qu’on a déjà une idée de ce qu’est la réussite.
Dès lors, on tente de contrôler ce qu’on fait en évaluant constamment le résultat au fur et à mesure qu’il se produit; on le compare avec l’idée de réussite. On pense au regard de l’autre et on essai de devenir en équilibre afin de ne pas se tromper.

Voici quelques-uns des obstacles les plus courants qui entravent la projection.

  •  La peur de croire en soi,
  • L’esprit de compétition,
  • La vie personnelle,
  • L’amour et ses attentes…
  • L’amour et les sens
  • Le manque de libido,
  • Le manque de relation sexuelle, …

Ils sont parfois divers voir invisibles.

Comment les déceler ? C’est là que nous intervenons :

  • en écoutant et en entendant votre récit,
  • on recherchera les mots clefs qui permettront de définir avec vous les prises de conscience.
  • Des outils et du développement personnel permettront à vous resituer sur vos objectifs.

 Les demandeurs d’emploi :

Quelles fausses idées de croient que certaines personnes se complaisent dans l’inactivité. C’est la remise en question qui est en panne d’inspiration.

Les peurs :aurore photo

  • La peur de l’échec,
  • la peur du ridicule,
  • Les peurs du lendemain,
  • Le chômage,
  • L’actualité,
  • Le salaire,
  • La remise en question,
  • L’expérience acquise,
  • Le couple,
  • Le regard des autres,
  • La fausse motivation,
  • L’angoisse de l’inconnu, …

 

L’amour est un élément important dans la peur, il faut juste en connaître les mots :

  • La peur de se quitter,
  • Le deuil de la relation,
  • La peur d’être seul (e),

 Les freins à la recherche d’emploi :

L’angoisse de l’inconnu. On préfère se réfugier dans ses fonctionnements usuels. L’obéissance. C’est l’autre qui sait, moi je ne sais rien. J’attends passivement qu’on m’enseigne ou… l’heure de la pause… L’habitude. Notre esprit est ligoté dans des automatismes.

Pourquoi procédez-vous ainsi ? Parce qu’on l’a toujours fait. La peur du risque. Et si je me trompais ? Le cartésianisme. C’est la suprématie de l’esprit et du raisonnement objectif.

N’ayons pas peur de nous remettre en question, en nous rencontrant, nous élaborons une écoute de vos attentes et vos maux… En mélangeant ceci à une approche du savoir être. Aborder ceci est important, le tout est de savoir se prendre en main.

corinne vagner marin photoLes remèdes :

L’écoute de soi… pas d’autocensure, expression spontanée L’abondement d’idées L’écoute des autres : être capable de reprendre les idées des précédents pour rebondir sans les critiquer et faire de l’empathie, est le moteur même de la créativité en groupe

La pensée et l’expression par des images plutôt que par concepts trop abstraits.  Accepter de laisser venir des visions différentes, être capable de changer de direction sans perdre son identité Accepter la situation tout en se posant… En tant que Coach Professionnel qui utilise le Tao.

Cette technique vous apportera un renouveau sur vous et vos attentes.

 

Vous pouvez me contacter en remplissant le formulaire

La valorisation de l’image de soi

L’image de soi est une représentation que l’on se fait de soi même (positive ou négative) sur le plan physique mais aussi sur ses capacités.

Cette représentation que nous avons de nous même ne correspond pas toujours à la façon dont notre entourage, amis, collègues etc.. nous perçoivent.

Lorsque nous avons une image de soi négative nous avons bien du mal à entretenir des relations satisfaisantes et ceux dans tous les domaines (professionnel, amical, amoureux).

Une image de soi extrêmement négative peut entrainer des troubles psychologiques importants comme la boulimie ou l’anorexie, des états dépressifs, complexe d’infériorité etc

Les freins

  •  Les stéréotypes médiatiques :  Vous souhaitez ressembler à ce que les médias nous livrent, c’est l’image qui plait. Pour certains et certaines ne pas ressembler à l’image que l’on nous montre engendre un image négative de nous même.
  • Les échecs amoureux nous renvoient également une mauvaise image de soi en développant par exemple de la culpabilité et en ruminant constamment sur l’échec passé au lieu d’en tirer des leçons et d’aller de l’avant pour une prochaine relation meilleure. Exemple :  Il m’a quitté parce qu’elle est plus belle que moi, elle est moins ronde etc.. je me trouve moins jolie, j’ai des rondeurs, je ne suis pas très grande etc etc.
  • Ce que l’on disaient de nous lorsque nous étions enfants peut aussi altérer notre image de soi. Par exemple : « lui/elle ne réussira jamais dans la vie »  » elle ne trouvera jamais un bon job elle n’est pas futée ».  L’enfant va assimiler ces phrases négatives et va en faire des croyances. Inconsciemment s’il ne réussit pas a trouver un bon job cela sera pour lui tout à fait normal. Dans son esprit il va se créer une image de soi négative.

Comment améliorer notre image de soi ?corinne vagner marin photo 7

Par un accompagnement basé sur l’écoute de l’autre

  • En revalorisant votre image par des techniques de coaching en image tout respectant ce que vous êtes
  • Trouver avec vous, une image en cohérence avec votre personnalité.
  • Retrouver estime de soi et confiance en soi…

Je vous reçois dans cet optique de changement. Croire en vous, croire en vos qualités, croire en un avenir plus glorieux c’est avoir confiance en soi et une bonne image de soi.

 

Accompagnement coaching en Image

 

 

 

« La confiance en soi est le 1er du succès » (Ralph Waldo EMERSON)

 » Si vous avez confiance en vous, vous inspirez confiance aux autres » (GOETHE)

 

 

Bâtir ensemble : « une réalité ou un rêve ? »

photo de corinne vagner barbelé fleurPour bâtir une vraie relation voici les piliers dont vous devez impérativement vous munir sinon votre couple sera fragilisé.

1. La Compréhension : « On ne peut aimer une personne qu’on ne comprend pas »
2. La communication : « Beaucoup de disputes naissent d’un manque de communication dans le couple. Il vous arrive souvent d’accepter de faire des choses qui vous agacent sans rien dire, espérant que votre conjoint le comprendra. »
3. L’adaptation
4. La générosité : « On vous l’a souvent dit, aimer c’est donner et recevoir. Aussi bizarre que puisse paraître la formule, elle recelle une vérité incontestable. Attention, il ne s’agit pas de cadeaux mais de temps, d’écoute, de disponibilité, de capacité à aimer l’autre »
5. Le Respect : C’est capital de respecter l’autre et se respecter soi même.
6. La Séduction (de chaque instant) : « Gare à l’indifférence, à la banalisation de l’autre. Ce n’est pas parce que vous avez franchi le cap de la vie en commun que vous devez considérer votre couple comme acquis et définitif. » Donnez votre avis, sans retenue mais dans la délicatesse si cela ne vous plaît pas.
7. La confiance : « Tout le monde vous le dit, il n’est pas de relation saine sans confiance. Chaque jour, la promiscuité vous soumet à la tentation de surveiller les moindres faits et gestes de votre conjoint, de contrôler ses coups de téléphone, mails et autres sms. Stop ! Résistez à la méfiance, au doute, à la suspicion. »
8. Le Projet : « Un projet apporte une dynamique dans le couple, un souffle nouveau. Avoir un projet introduit la dimension du rêve dans la vie à deux. Se contenter de vivre au jour le jour est finalement une manière de ne pas s’engager. Pour survivre malgré les tracas quotidiens et la routine qui s’installe insidieusement, le couple doit s’inscrire dans la durée »
9. Libre : (l’être aimé(e) ne vous appartient pas) : « Vivre ensemble de signifie pas assimiler son partenaire. Et encore moins se fondre en lui. Vous ne devez pas confondre amour et dépendance »

Le couple

Le couple : « un couple c’est un partage »

Pour comprendre la vie d’un couple, il faut d’abord comprendre le déroulement du sentiment « aimer ».

Pour trouver la vérité de l’amour entre un homme et une femme. L’une des premières questions qu’on peut se poser : Qu’est-ce qui en lui, en elle, exerce sur moi cette attraction ?

  • Est-ce le plaisir (quel qu’il soit) que j’éprouve auprès de lui ou que nous pouvons partager ensemble ?
  • Est-ce un sentiment de besoin, ou une envie de ? (besoin de partager, envie de partager)
  • Est-ce les sentiments que j’éprouve à son égard ? Cette question vous paraît simple, en vérité, elle est complexe car dévoile une explication :

– Il faut savoir et connaître le motif de la relation : Est-ce par choix ou par raison ? La raison nous transporte sur un vide qu’on souhaite combler. Combler parce qu’on se sent seul (e)

Une relation ainsi fondée, on le sent bien, serait imparfaite : l’autre tend à y être réduit à un objet.

Aimer vraiment, c’est aimer l’autre pour lui-même. Un amour profond, c’est d’abord être attiré par l’autre de telle manière qu’on désire de lui, son bonheur.

Aimer, cela implique donc un choix libre : C’est décider d’aimer l’autre, de se retourner librement et résolument vers l’autre. Deux personnes susceptibles d’éprouver des sentiments, du plaisir ou de se rendre mutuellement service. C’est ce qui fonde la base de celle-ci…

photo de corinne vagner 12L’amour est fragile, il faut savoir l’entretenir par de l’écoute, de la compréhension, du partage des sens… Est-ce que vous l’aimerez encore vingt ans ? En serez-vous capable de supporter tel ou tel de ses défauts ?

En réalité, si la relation s’enracine dans une décision libre et réciproque, elle peut grandir. Car, l’amour n’est pas donné une fois, c’est un sentiment avec plusieurs variables. Méfiez-vous des « coup de foudre » qui, même s’il n’est exaltant, n’est en définitive qu’une émotion très forte qui ne manifeste pas forcément un amour profond.

Si l’amour est une relation personnelle : C’est un sentiment qui se construit et se base avec sur le temps (ainsi s’instaure la confiance). Cela s’entretient, se renouvelle au jour le jour à travers des gestes et des attitudes qui manifestent à l’autre la place privilégiée qu’il occupe dans votre vie.

L’amour n’est donc pas simple fusion de deux personnes, c’est un don mutuel de deux être libres avec tout ce qu’ils sont : corps, cœur et esprit.

Si vous ne comprenez pas le sens de ce sentiment, vous ne pourrez pas évoluer dans votre couple. Vous aurez besoin de saisir le pourquoi de votre relation et en comprendre le cheminement.

Est-ce une personne pour vous ?

Comment peut-on savoir si la personne que nous aimons soit idéale ? Est-ce que nous le sommes pour elle ? C’est à la fois un rêve et une inquiétude … la personne que vous rencontrez est-elle réellement faite pour vous ? Comment allez-vous la connaître ?

Des questions sont presque inévitables : plus on connaît l’autre, plus on découvre ses qualités mais aussi ses défauts. On réalise aussi que l’engagement revêt un caractère absolu, définitif. Et si vous, vous trompez … Et si ce n’est pas elle ou lui ?

Il faudra éviter la routine, l’habitude, la passion : La jalousie excessive (être possessif-ve), il faut éviter d’être aveugle, d’être dans le déni, d’être fixé sur du matériel…

Reconnaître « ensemble » que vous êtes fait l’un pour l’autre : Phrase bizarre, vous ne trouvez pas… L’amour est accompagnement, vous ne devez pas être la maman de votre compagnon, ni le prof de votre femme, ne pas confondre… Eviter les transferts…

La compréhension : implique une écoute de l’autre « entendre et écouter » A aucun cas, vous devrez vous mettre à la place de l’autre. Lui laisser un temps, pour qu’il, elle puisse construire son jardin secret, la poésie qu’il, elle peut avoir de ses relations avec les autres…

Partager en profondeur, accepté que l’autre soit différent, etc … Être capable de dépasser la grisaille du quotidien.

Entretenir la créativité et les envies en partageant les sens… La découverte de l’autre est primordiale mais avant cela vous devez vous connaître.

Peut-on aimer deux personnes à la fois ?

On dit que l’amour ne se commande pas. « Alors, si vous êtes attiré par quelqu’un qui n’est pas libre ? Est-ce que le bonheur à ce visage ? Peut-on écrire, dire que celui-ci n’est pas plus important que les règles sociales ? »

L’amour n’est pas une fatalité ? Que voulez-vous c’est ainsi !! Le véritable amour, c’est celui dans lequel vous pouvez dire un « oui » libre et joyeux à l’attirance de l’autre.

Celui ou celle qui est déjà en couple et qui recherche à séduire un homme ou une femme, croyez-vous qu’il peut réellement donner ce que promet l’amour ?

Est-ce pour autant interdit d’aimer une autre personne ? Posez-vous cette simple question … N’est-il pas temps de vous ressaisir ?

Vous pouvez ressentir un sentiment pour une femme, homme en couple (si vous êtes Vous seul (e)) afin de combler un vide soudain. Est-ce que pour cela vous devez rester ainsi ?

Peut-on juger ce sentiment ? Alors, si l’évasion peut vous aidez faites-le…

La question ultime ?

Avez-vous le droit de faire exploser un mariage, une famille, … maintenant, vous ne pouvez pas être le ou la seul (e) coupable ? Allez-vous construire un nouveau couple avec cette personne ? Est-il interdit d’aimer ou d’apprécier fortement une personne qui nous écoute ? Savoir donner gratuitement, c’est une preuve d’un sentiment saint…

Vous pouvez aimer sans que vous le sachiez !! L’amour ne se réduit pas à l’impression que vous avez d’aimer ou de ne plus aimer.

Est-ce que l’amour ne s’use pas quand même ?

En le faisant grandir.

Aimer, ce n’est pas seulement avoir des relations physiques ou sourire quand on trouve l’autre aimable. Faire grandir l’amour, c’est « aimer » : vouloir le bien de l’autre.

Si vous souhaitez avoir plus de renseignement, n’hésitez pas.

Le Tao du secret

Le secret

karine ska 5L’envie est née sous la forme du désir… Quel est votre doux secret ? Les mots qui vont suivre vont tenter de répondre aux questions que vous vous posez…

Les mots phares :

La complicité, la fusion, la séduction : – Longtemps, la recherche de la Quintessence des sens. Une satisfaction sexuelle ne fût pas à l’ordre du jour de l’équilibre des couples, de la relation.

La sensualité et la sexualité ne sont pas liées à ce qui se passe exclusivement au lit, elle dépend de la vision que l’on porte sur Soi, du regard de l’autre, de l’imagination, de la compréhension dans le couple, du contexte social, de ce qui se passe dans votre travail… – La gestion de votre stress.

Il est normal de vous pencher sur ces différents facteurs et de tenter d’analyser, comprendre leur influence de votre satisfaction actuelle. – L’idéal du paradis des sens est souvent imaginé. Parvenir à la Quintessence des sens malgré l’âge, le temps qui passe, la relation au long cours, s’appuie sur la conquête du présent de l’émerveillement renouvelé, le plaisir gagné avec la maturité.

Vivre l’instant présent – Le coach séduction vous indiquera ceci : Quelle votre tranquillité à accueillir votre plaisir ? Vivre ici et maintenant est plus passionnant que regretter la passé ou remettre la jouissance à demain. – Le coach en Harmonie (Tao) vous expliquera ceci : L’émotion est votre horizon, vivre la créativité de ses sens, en pensant à Soi, pour Soi, en Soi… – L’imagination dépend de la fréquence et de l’intensité de votre réalité…

L’imagination : – Le Fantasme

Le fantasme appartient à un univers étrange autour duquel vous cessez de tourner, entre la séduction, attirance et répulsion. Se connaître soi-même est primordial. N’ayez point peur de vous mettre face à un miroir. – Expérimenter des rôles qui ne vous ont pas habituels, travailler votre imagination, soyez attentif (ve) à ce que l’autre vous dit…

Se connaître : L’engagement des sens est un pur secret, les médecins, sexologues le nomme : La masturbation. – Pensez-vous que vous vous connaissez mieux que personne ? Que vous êtes seul capable de vous procurer du plaisir ? Connaissez-vous votre liberté de vos sens ?

« Le plaisir “masturbatoire” ne rend pas compte de la capacité à s’abandonner aux caresses d’un homme. Il est différent de jouir de soi et de jouir de l’autre, de savoir-faire avec soi et de savoir-faire avec l’autre. La rencontre est faite d’émotions. Plus qu’une simple excitation de terminaisons nerveuses, c’est bien de cela que se nourrissent la jouissance et l’orgasme. » Psychologies Magazine

Le désir :

Le désir c’est le moteur de la sexualité. Sans lui, les câlins se transforment vite en obligation conjugale, sans sensations ni émotions. D’où vient-il ? Comment se manifeste-t-il, en particulier chez les Muses ? – Celles-ci ont des difficultés à dissocier sexualité et sentiments. Elles ont généralement besoin d’être amoureuse pour avoir envie de faire l’amourfemme ombre

Vous êtes très sensibles à l’environnement et l’atmosphère : Vous avez besoin de vous sentir détendues, zen et l’esprit libre pour avoir envie. Un cadre romantique est souvent très apprécié !

Pour éprouver du désir, il faut des conditions qui s’y prêtent. Pour certaines femmes, il s’agira de trouver leur homme beau et séduisant, pour d’autres de se sentir belles, ou encore de se sentir aimées. Elles ont besoin de sentir différentes et exceptionnelles.

Osez dire vos émotions : – La plupart des femmes sont extrêmement sensibles aux paroles d’amour, de tendresses qui sont pour elles un puissant déclencheur de désir dans un climat de tendresse.

Eviter la frustration

Vous êtes conscient de rencontrer quelques difficultés sexuelles, sachez qu’après les avoir réglées, vous allez logiquement retrouver des envies sexuelles bien plus importantes.- Toutefois, vous pouvez également manquer de désirs sexuels, sans pour cela avoir déjà constaté des difficultés évidentes : il en est d’ailleurs, fréquemment ainsi et dans ce cas le phénomène semble parfaitement incompréhensible.

La peur de faire l’amour :

Souffrez-vous de dépression ? Cette gêne diminue le désir sexuel. Dans ce cas, il faut prendre soin de vous, à l’aide d’exercice de respiration, de ballade, … et, idéalement, aussi par la psychothérapie et l’exercice physique. – Peut-être une fatigue chronique importante est-elle aussi en cause ? Car elle a le même effet sur la libido que la dépression. Ainsi, les jeunes femmes qui ont plusieurs enfants en bas âge sont souvent épuisées… et peu «désirantes».

Pour cela, il faut être attentif (ve) et savoir s’écouter. Laissez vos imaginations venir frôler les tentations… Posez-vous des questions sur votre couple

Éprouvez-vous du ressentiment pour votre mari ?  Eprouvez-vous des sensations pour votre relation ? Avez-vous peur de rencontrer celui, celle ? – C’est une cause très fréquente de baisse du désir sexuel. Il existe une compétition entre les sentiments. Si votre ressentiment est plus fort que votre désir, il risque de l’étouffer peu à peu… Le remède, c’est alors de crever l’abcès, qui est parfois ancien et profond.

 

Dans le Tao de la séduction, l’un des grands piliers du Tao, c’est tout simplement l’art d’aimer du Tao.

Pourquoi ? Car pour le Tao, il faut d’abord s’aimer avant d’entreprendre la séduction.

Voici ce chapitre, sur ce sujet qui risquerait fort bien, de vous faire rougir….

Le Tao et l’art d’aimer

« Puisque tout le monde recherche l’épanouissement affectif et sexuel, découvrez les bienfaits du tao et son énergie vibratoire pour une vie sensuelle sans limites »
Le secret si peu dévoilé :

Le taoïsme est une philosophie, un mode de vie permettant de découvrir les valeurs essentielles de la vie : l’homme centré sur lui-même peut trouver un équilibre parfait entre l’harmonie et l’immortalité. Les taoïstes, dans leur recherche de longévité et d’immortalité, ont développé des techniques énergétiques comme le qi gong, les massages, la photo de cricri aurorerespiration, la méditation… Ils se sont également penchés sur l’application de ces techniques au domaine de la sexualité.
Le tao de la sexualité est la transformation de l’énergie sexuelle. Mais attention, l’utilisation de ces techniques dans l’unique but de développer les performances sexuelles risque de décevoir certains, car ces techniques font partie d’une philosophie globale – une véritable spiritualité du corps.
Nous transformons notre énergie sexuelle en énergie vitale et en énergie spirituelle et nous modifions ainsi notre vie de tous les jours.
Ne souriez pas !! C’est tout le sens de notre existence ?

Comment pratique-t-on ?

Concrètement, il s’agit d’apprendre à libérer, à cultiver et à recycler l’énergie et la force des ovaires pour les femmes, et la force du sperme pour les hommes.
L’acte sexuel taoïste est un acte énergétique. Il faut que les deux partenaires se conviennent, que leurs énergies s’attirent. Cela permet d’accéder à un niveau d’énergie si important que après l’acte les deux partenaires vivent cette sensation de plénitude.
Bien sûr, le sentiment amoureux et le respect sont essentiels pour dépasser le coté brut et lourd de l’énergie sexuelle. Sans cet équilibre émotionnel qu’apporte le sentiment amoureux, la sensation purement énergétique peut amener des perturbations physiologiques.
Osez !!

Pas un simple massage, mais des caresses qui vous mettent dans un état de détente, d’excitation en vous offrant des moments câlins uniques et enivrants. Associé à une bonne huile de massage parfumée, et pourquoi pas comestible… ce massage vous aidera à partager avec le partenaire vos désirs et des sensations fortes dans une ambiance relaxante, sexy et érotique.

La femme et l’envie d’enfant ?

Un sujet qui prête à sourire mais pour certain couple, c’est un sujet important. Comment, le Tao y répond

Quelques gestes pratiques !
Pour stimuler la fonction hormonale, massez-vous ou mieux, faites-vous masser le bas du dos, le cou et spécialement les lombaires avec de l’huile essentielle d’Ylang Ylang à raison de 3 gouttes d’huile essentielle pour 30 gouttes d’huile végétale (noyau d’abricot, noisette, …). Vous pouvez également utiliser ce mélange sur la nuque et la plante des pieds. Le parfum d’Ylang ylang est très floral, suave, très doux, favorise la relaxation tout en captivant le désir.

 

Photo : Christophe Le BIHAN (photo de Karine Ska) merci beaucoup à vous…