«

»

La Femme

 

  • La femme :

photo de cricri aurore 2Qu’importe son orientation, la femme est une femme et en cela, on se doit être attentif et la comprendre. Certains poètes (dont moi) disent que la femme est Muse, une inspiration, une énergie, un calme, une romance…

Pourquoi un module sur la femme ?

On dit que pour comprendre une femme, « il faut se lever tôt » – Je ne serai dire mais je pense plutôt qu’il ne faut pas hésiter à prendre du temps pour l’écouter et la comprendre. Un tel module permet de dessiner les courbes sans rien oublier, enfin la femme devient une approche qui peut servir à la fois à elle-même et aux hommes.

    La femme et la confiance

La femme éprouve beaucoup de difficultés à se fier à son propre jugement, alors qu’elle peut faire preuve d’une surprenante perspicacité à cause de ce manque qui la pousse souvent à tout examiner, à tout analyser et à percevoir des choses que les autres ne percevront pas.

Son manque de confiance l’invite à se protéger de tout ce qui, de son point de vue, sont perçus comme autant de dangers ou d’agressions potentiels.

Ce qui, aux yeux d’autrui, paraîtra sans importance revêtira pour elle un sens particulier à quoi elle donnera une attention parfois exagérée. Elle se perdra bien souvent dans des détails qui lui feront perdre toute perspective générale de la situation.

Comment en effet construire une vie heureuse et épanouissante lorsque l’on n’a pas confiance en soi ? Comment réussir sa vie, dans tous les sens du terme, lorsque le doute de soi règne en maître et que la vie est dirigée par les « instances négatives » ?

Difficile en effet mais rien n’étant immuable en ce monde, pas même le manque de confiance en soi, il est possible avec un peu de bonne volonté appuyée par une ferme décision de se libérer de ce manque et les moyens appropriés de remédier à ce terrible problème.

Certaines femmes :

Ont besoin de l’autre pour avoir confiance en Soi. – Est-ce normal ? « Je ne pense pas »… Elle doit se rassurer, établir un chemin… La personne qui manque de confiance en soi est comme un pauvre qui réclame de la nourriture alors qu’il est assis sur une salle rempli d’or.

On pourrait bien sûr s’attacher aux raisons qui ont amené la femme vers ce manque de confiance en elle, mais il me semble plus habile et bien plus efficace d’aider la femme à se rendre compte de ses richesses personnelles de manière à ce qu’elle perde toutes raisons de ne pas s’accorder à elle-même cette saine confiance en elle.

La femme doit apprendre à s’aimer :

« L’image que vous avez de vous commence d’abord par le corps. Vous ne communiquez pas avec les autres seulement avec votre voix mais aussi avec votre corps. Sans le savoir, vous envoyez aux autres quantités d’informations qui passent pour la plupart du temps sous le seuil de la conscience mais qui néanmoins influencent votre vis-à-vis dans sa propre attitude. »

Se Tenir :

Vos tensions, vos peurs, vos émotions, même si vous les réprimez, s’expriment à travers toutes vos mimiques, vos tensions et vos postures, et c’est bien connu « rien ne se voit plus que ce que l’on cherche à masquer ».

Votre vis-à-vis même s’il n’en est pas conscient lui-même capte toutes ces informations que vous-même inconsciemment vous lui transmettez. Vos échanges avec les autres ne sont pas seulement conscients mais aussi pour une grande par très inconscients. – Vous devez être en harmonie avec vous même

La femme et la beauté :

Certaines femmes s’inquiètent de la façon dont l’égalité entre les femmes et les hommes, la condition féminine en général (injustices, inégalités et violences) sont traitées dans les médias et dans la vie de tous les jours. Elles s’interrogent aussi sur les représentations de la femme et les stéréotypes que l’on peut y trouver.

La femme est constante recherche de son bien-être, du regard qu’on peut poser sur elle, sur son aspect extérieur et intérieur, …

L’aspect extérieur : « Dit moi que je suis … »

L’obligation de minceur qui n’a cessé de s’imposer de plus en plus impérativement au fil du siècle. Elle demeure, obstinément, envers et contre toutes les tentatives de protestation, pas seulement c’est aussi une frustration, les magazines, la télévision, son ami, son amant, tous responsable du regard qu’elle peut poser sur elle,  le seul critère incontournable de beauté, la seule preuve absolue de féminité ? – Peut-on être certain de cela ?

La tendance actuelle est de rester naturelle. « C’est mon idée, …! » Du moins, faut-il avoir le look « nature », sans pour autant se débarrasser de tous les produits de soins et maquillage. La beauté naturelle, due à son patrimoine génétique, doit être aidée par les produits cosmétiques.

karine ska 7Le miroir est devenu un ami ou un simple reflet ?Comment le naturel peut-il souffrir les artifices ?

Tout l’art du maquillage consiste justement à être maquillé sans que cela se voit, rester simple tout en paraissant être une reine de beauté.

Que dit le prophète : Khalil GIBRAN, à ce sujet : « Et un poète dit, Parle-nous de la Beauté.

Et il répondit :

Où chercherez-vous la beauté et comment la trouverez-vous, si elle n’est elle-même votre chemin et votre guide ? Et comment parlerez-vous d’elle, si elle n’est le fil qui tisse vos paroles ?

Les affligés et les stigmatisés disent, « La beauté est bonne et douce.

Comme une jeune mère intimidée par sa propre gloire, elle passe parmi nous. »

Et les passionnés disent, « Non, la beauté procède de la puissance et de la terreur.

Comme la tempête elle secoue la terre sous nos pieds, et le ciel au-dessus de nos têtes. »

Et les fatigués et les las disent, « La beauté est faite de doux murmures. Elle parle en notre esprit.

Sa voix cède à nos silences, comme une lumière à peine visible qui vacille dans la peur de l’ombre… »

Alors, si nous revenons à nos petits moutons !! La femme se pose cette question à son levé : « comment va-t-elle paraître ? – Est-ce aussi important ?

Elle crée son propre modèle, reflet de sa personnalité, a un regard bienveillant sur elle-même,… Son aspect deviendra le reflet de son âme du moment.

Comment peut-elle paraître comme une véritable émotion ? Sera-t-elle comme une magnifique rose ou une vision d’elle-même ? Naturelle ou sophistiquée ? Maquillée ou élancée ?

Agir pour faire durer sa beauté. Être en accord avec soi-même : image de soi et âge ressenti.

Merci à Karine ska et Karine Sylvain.